Que signifie SRD ?

Que signifie SRD ?

Le Service de règlement différé vous permet d’acheter ou de vendre des titres et de les régler ou les livrer plus tard.
C’est donc l’exact opposé du règlement au comptant : vous payez, ou vous livrez les titres immédiatement.
Ce système peut avoir plusieurs avantages pour l’investisseur, mais aussi quelques inconvénients s’il est mal utilisé…

Le SRD : comment ça marche ?

Lorsqu’un investisseur décide d’acheter ou de vendre des titres au travers de son compte-titres (dans un PEA, le SRD n’est pas autorisé), il peut choisir l’option « Règlement différé ».

À noter qu’il y a une limite du montant que vous pouvez investir au SRD qui dépendra de plusieurs éléments comme :

De la valeur totale des titres que vous possédez déjà dans votre portefeuille

Des plus ou moins-values latentes relatives à ces titres

Du capital que vous possédez sur le compte en euros de votre compte-titres

Tout cela constitue votre « couverture », et il faut que celle-ci soit positive pour que vous puissiez profiter du SRD, c’est en fait une garantie pour votre courtier.

Le jour de liquidation des titres, vous pouvez agir de 2 manières :

Vous décidez de reporter la liquidation des titres au mois suivant : cette opération qui s’appelle « prorogation » est payante, mais vous permet de différer encore le règlement ou la livraison des titres

Vous décidez de payer ou de livrer les titres

Pourquoi acheter ou vendre au SRD ?

Utiliser le paiement différé a plusieurs avantages.
Dans le cas d’un achat, si tout se passe comme prévu, vous profitez de la hausse des cours jusqu’au jour de la liquidation. Vous avez généré des profits et vous pouvez alors décider de régler vos titres avec une partie de vos gains.
Votre investissement s’est en quelque sorte « autofinancé » et en plus, vous avez gagné de l’argent.

Dans le cas d’une vente, vous pouvez profiter de la baisse des cours sans avoir besoin de posséder les titres dans votre portefeuille.
De plus, le SRD permet de profiter d’un effet de levier qui peut aller jusqu’à 5, ce qui n’est pas possible avec l’achat ou la vente au comptant.
Mais ce levier est aussi bien un avantage qu’un inconvénient, puisqu’il peut accélérer vos gains tout autant que vos pertes.

Tous les titres sont-ils éligibles au SRD ?

Non. Pour être éligible au SRD, il faut que les titres appartiennent à des entreprises qui remplissent certaines conditions comme : une capitalisation boursière atteignant au moins 1 milliard d’euros, et un volume moyen d’échanges de titres qui soit au minimum de 1 million d’euros.
Pour savoir si un titre est oui ou non éligible au SRD, rien de plus simple : la mention SRD est généralement bien visible sur la fiche du titre.

Exemple :

exemple SRDLa mention SRD est parfaitement visible…

Mais attention, il arrive que certaines compagnies autorisent l’achat au SRD, mais sans permettre la vente à découvert de ses titres.

Pour finir…quelques conseils :

Acheter ou vendre au SRD peut donc être très utile et même, constituer une stratégie d’investissement.
Mais gardez à l’esprit que l’effet de levier autorisé par cette méthode peut être un véritable piège pour votre capital, utilisez donc le Service de paiement différé avec discernement.
Enfin, notez également que les opérations réalisées au SRD sont dispensées de la taxe sur les transactions financières.

Et vous ? Avez vous déjà utilisé le SRD ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.