New-York Stock Exchange

Définition de New-York Stock Exchange

Le New-York Stock Exchange, est la plus importante place boursière du monde.

Communément appelée « Wall Street » (qui fait directement référence à son adresse, située à Wall Street dans le quartier de Manhattan), elle est née en 1792 de l’association de vingt-quatre agents de change de New-York.
Elle possédait à ses débuts un total de seulement cinq titres financiers(deux actions de banques et trois obligations d’Etats).

Elle représente aujourd’hui plus de 40 % des échanges mondiaux d’actifs financiers avec plus de 8000 valeurs côtés (toutes zones géographiques et secteurs d’activités confondus) et détient la plus forte capitalisation boursière.

Principaux indices boursiers de la NYSE.

L’indice phare de la NYSE est le « Dow Jones Industrial Average ». Il représente la liste des 30 meilleures sociétés cotées des Etats-Unis (Microsoft, Disney, Coca-Cola…).
Le classement du Dow-Jones se base sur la valeur des actions des entreprises qui le composent et non sur leur capitalisation boursière, comme par exemple pour le CAC 40 de Paris.

Le second indice de la NYSE est le « S&P 500 ». Il est considéré comme plus représentatif de l’évolution des marchés financiers américains, puisqu’il prend en compte les capitalisations boursières de 500 sociétés cotées.

Le S&P 500 appartient à la société Standard & Poor’s qui est l’une des trois plus importantes agences de notations des Etats-Unis (avec Moody’s et Fitch Ratings). C’est donc l’agence elle-même qui s’occupe de la gestion de l’indice.

NYSE et Euronext.

En 2007, la NYSE a fusionné avec Euronext qui regroupait déjà plusieurs places boursières européennes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne et le marché à terme LIFFE de Londres).

Grâce à ce regroupement les échanges boursiers entre l’Europe et les Etats-Unis ont été facilités, notamment par la réduction des coûts de transactions.