Volume

Définition de Volume

En finance le « volume » représente la quantité totale des échanges de titres (à l’achat comme à la vente), réalisés sur les différents marchés et durant une période déterminée.

Le volume des transactions sert à définir la liquidité d’un marché ainsi que le rapport entre l’offre et la demande, indispensable pour connaître l’évolution du cours d’un actif.

Une tendance à la hausse est généralement accompagnée d’une augmentation du volume de transaction, de la même façon qu’une tendance baissière s’exprime souvent par une augmentation du volume des ventes.
On peut donc considérer qu’un fort volume d’échanges traduit l’intérêt des investisseurs et peut donc aussi bien confirmer la direction d’une tendance, qu’annoncer le retournement de celle-ci.

Comment repérer le volume des transactions sur un graphique ?

Sur les graphiques, le volume est facilement repérable. Il se traduit par le changement de taille des lignes verticales habituellement visibles au bas du graphique, une fois activées les options d’indications correspondantes.

L’oscillateur de volume est un indicateur supplémentaire pour mesurer la quantité des échanges sur une valeur. Il apparaît également sur le graphique et prend en compte deux moyennes mobiles : le volume des transactions sur le court terme, ainsi que sur le long terme.

L’écart existant entre ses deux moyennes est traduit à l’aide d’un pourcentage, mais peut éventuellement s’exprimer en points.
En principe, si ce pourcentage augmente, il est le signe d’un mouvement haussier (et inversement).