Pas encore membre ?

Rejoignez le site

en bourse

  • Formation d'initation offerte
  • Une communauté de trader pour vous aider
  • Accès complet à tous les articles du site
  • Vidéos d'analyse hebdomadaires
  • Et beaucoup d'autres surprises...

Inscrivez-vous sur le site en bourse

Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...

Attendez !profitez de maformation offerte

50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :

Oscillateurs : faites-vous cette erreur d’interprétation ? 22 août 2016 / Sylvain March

Quand on utilise un oscillateur pour la première fois, on peut avoir l’impression d’avoir trouvé le Graal.
Mais en réalité, vous pouvez très facilement tomber dans une erreur d’interprétation, et je vais vous expliquer pourquoi…

Une erreur fréquente chez les débutants :

Un oscillateur est une représentation horizontale du prix.
Sur un graphique, le prix peut monter ou descendre tout en haut ou tout en bas de l’écran, s’arrêter au milieu dans un range, etc.
Sur un oscillateur, tous ces changements seront représentés par des courbes qui évoluent entre 2 niveaux : les courbes ne dépasseront jamais le niveau le plus haut, ou le niveau le plus bas de la fenêtre de l’indicateur, comme ça peut être le cas sur un graphique de prix par rapport aux limites de votre écran.

Prenons par exemple le RSI, dont je vous ai parlé très souvent :

Exemple RSI(Cliquez pour agrandir)

Autre exemple : le Stochastique. Je vous en ai parlé plus récemment dans ma formation Analyste Technique Pro :

Exemple Stochastique(Cliquer pour agrandir)

Dans ces 2 indicateurs, l’oscillation évolue dans une fenêtre où le niveau le plus bas correspond à 0, et le niveau le plus haut, à 100.
Si on regarde de plus près, vous verrez qu’il y a 2 niveaux intermédiaires qui sont automatiquement marqués :

– Pour le RSI : 70 en haut et 30 en bas
– Pour le Stochastique : 80 en haut et 20 en bas

Si vous cherchez sur internet comment interpréter un oscillateur de ce type, on vous dira simplement, par exemple pour le RSI, que :

– Si ça dépasse 70, la valeur est « surachetée ». Du coup, le nombre d’acheteurs risque de s’épuiser et de commencer à revendre et donc, le prix peut potentiellement repartir à la baisse

– Si ça passe en dessous de 30, la valeur est « survendue ». Le nombre de vendeurs peut alors s’épuiser, laissant la place aux acheteurs qui peuvent faire potentiellement remonter le prix

Ça paraît trop simple pour être vrai et ça l’est !

Beaucoup de débutants se font piéger en essayer d’anticiper les retournements de tendance et en prenant position beaucoup trop tôt dès qu’on arrive sur ces niveaux.

Bien interpréter un oscillateur :

La première chose dont il faut vous débarrasser si vous voulez interpréter correctement un oscillateur, c’est de ce concept de « suracheté ou survendu ».

Ces indicateurs ne sont pas des panneaux de signalisation qui vous indiquent à l’avance où se trouve le prochain virage.
Si c’était si facile, tout le monde utiliserait un oscillateur et tout le monde pourrait tranquillement gagner en Bourse en prenant position au bon moment.

Mais c’est évidemment beaucoup plus subtil que ça.

Prenons le RSI. Il peut atteindre un niveau intermédiaire et repartir dans l’autre sens, alors que sur le graphique, le prix restera un bon moment en range.

Exemple Danone en Daily :

RSI Danone

– Le RSI passe en dessous de 30 le 24/08/2015. Le prix reste en range avant de remonter le 30/09/2015

– Le RSI passe au-dessus de 70 le 26/10/2015. Le pris continue de monter et redescend le 03/12/2015

Ça peut aussi être l’inverse : sur l’indicateur, on reste sur un niveau extrême, alors que sur le graphique, le prix n’a pas cessé d’avancer :

Exemple Danone Stochastique

Vous voyez que si vous ne vous en tenez qu’à ces niveaux pour prendre vos décisions, c’est très loin d’être suffisant au niveau technique.

Un oscillateur ne vous donnera pas de signal d’achat ou de vente.
En revanche, il peut vous donner des indices très intéressants à partir du moment où vous trouvez une concordance graphique.

Et c’est seulement à ce moment-là, que ça peut éventuellement influencer votre prise de décision dans un sens ou dans l’autre.

Apprenez à vous servir des oscillateurs :

Si vous me suivez depuis un moment, vous savez que j’ai parlé à plusieurs reprises de différents types d’oscillateurs notamment, une vidéo sur l’interprétation RSI.

Quant à l’utilisation et l’interprétation de l’ATR et du Stochastique, je vous conseille de (re) faire un tour dans Analyste Technique Pro pour apprendre ou vous rappeler comment vous en servir le plus efficacement possible avec la stratégie que je vous enseigne dans la formation.

Vous êtes-vous déjà trompé en interprétant le RSI de cette façon ?
N’hésitez pas à donner vos avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant et Formateur pour mieux investir en bourse.

QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE

DERNIÈRE FORMATION