Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

RSI (Relative Strength Index)

L’indice du RSIRelative Strenght Index en anglais, littéralement : indice de force relative – est un indicateur de « dynamisme » d’un mouvement, aussi appelé par anglicisme indicateur de momentum.

Développé à la fin des années 1970 par J. Welles Wilder Jr. Dans son ouvrage New Concepts in Technical Trading Systems, le RSI est un indicateur technique, il se base donc sur les prix et leurs évolutions et permet de mesure le dynamisme, la magnitude des mouvements des prix.

Sommaire :

Force relative

Principe et calcul

Le RSI est un oscillateur fluctuant entre 0 et 100. D’ordinaire, les valeurs situées au-delà de 70 sont considérées comme signe d’un surachat, tandis que les valeurs en deçà de 30 sont considérées en survente.

Le RSI se calcule en intégrant deux équations. La première équation correspond à la valeur de force relative initiale, c’est-à-dire le rapport de la moyenne des clôtures haussières sur la moyenne des clôtures baissières durant un nombre N de périodes.

RS = Moyenne mobile exponentielle de ‘N’ périodes en hausse / moyenne mobile exponentielle de ‘N’ périodes en baisse (en valeur absolue).

On calcule ensuite la valeur de l’indicateur en indexant l’indicateur à 100 par l’utilisation de la formule suivante:

RSI = 100 – (100/1 + RS).

Interprétations du RSI

L’utilisation la plus répandue du RSI est un usage contra-cyclique : les zones de surachat et de survente offrant le signal d’une plus grande probabilité de renversement de tendance, à condition néanmoins que la valeur du RSI sorte de sa zone de surachat ou de survente.

Ainsi, si le RSI est situé en dessous de 30, il ne faudra pas en conclure immédiatement que le titre peut-être acheté. En effet, il n’est pas rare que des cours prennent une tendance forte et persévèrent longtemps avec une forte intensité, de sorte que les valeurs du RSI resteront plaquées dans leur zone de surachat en cas de tendance haussière et dans leur zone de survente en cas de tendance baissière.

Voilà pourquoi il importe d’attendre une confirmation du signal de surachat et de survente en attendant que la valeur du RSI sorte de sa zone extrême. Cette sortie signale alors une plus forte probabilité de retournement de tendance : les prix d’une tendance jusqu’ici haussière casseront le précédent creux (ou « plus bas ») à la baisse tandis que dans une tendance baissière, les prix casseront à la hausse le précédent rebond. Il s’agit là des signes avant-coureurs d’une inversion de tendance.

On utilisera donc de préférence le RSI et son interprétation contra-cyclique sur les actifs présentant une évolution de prix relativement cyclique, et non fortement tendancielle.

En particulier, le trader sera attentif aux divergences entre les valeurs du RSI et le cours boursier.

Ainsi, dans une tendance haussière, si le nouveau prix le plus haut correspond à une valeur du RSI qui n’est pas aussi haut que la valeur du RSI du précédent plus haut, alors la tendance a perdu de son élan, de son dynamisme et l’on dit qu’il existe une divergence baissière du RSI relativement aux prix.

Inversement dans le cas d’une tendance baissière, on dira que le RSI présente une divergence haussière.

Toutefois le RSI peut également être employé en tant qu’indicateur de la santé d’une tendance grâce au concept de zone de neutralité.

Dans une tendance haussière, la zone de neutralité correspond à aux valeurs situées grosso modo entre 50 et 40. À l’inverse, dans une tendance baissière, la zone de neutralité se situe entre 50 et 60. Il s’agit cependant de zone qu’il faudra adapter aux particularités du titre étudié en examinant les creux d’une tendance haussière et les rebonds d’une tendance baissière.

En effet, ces valeurs de neutralité signifient que dans une tendance haussière, les creux dessinés par les cours boursiers correspondront d’ordinaire aux valeurs du RSI situé sur la zone de neutralité. Et, à l’inverse, dans une tendance baissière, les rebonds correspondront d’ordinaire aux valeurs du RSI situées entre 60 et 50.

Si la zone de neutralité est franchie, la « santé » de la tendance en cours est remise en question. Par exemple, si jusqu’ici la tendance a été nettement haussière, les creux dessinés ne correspondant jamais à des valeurs inférieures à 50, et que le RSI se met à un moment à franchir à la baisse nettement les 50, il faudra en conclure que la tendance haussière du moment est remise en question.

Limites du RSI

L’analyse technique n’offre cependant toujours que des probabilités et jamais de certitude, et une tendance peut s’affaiblir toute en continuer à observer la même direction, quoique dans une intensité moins grande.

L’utilisation contra-cyclique du RSI est la plus efficace dans les marchés qui forment des mouvements en oscillations, sinon nettement cyclique. C’est pourquoi tenter d’employer le RSI pour obtenir des signaux de renversement de tendance dans des marchés fortement directionnels est vouer à l’échec. Cet usage risque fort de générer de faux renversement de tendance.

À l’inverse, dans les marchés formant de nombreuses oscillations, employer l’interprétation directionnelle du RSI en s’appuyant sur la le concept de zone de neutralité fournirait à son tour de nombreux faux signaux.

Il importe donc d’adapter son interprétation du RSI en fonction de la nature du marché examiné.

Enfin, le trader s’efforcera de n’opérer que dans le sens de la tendance de plus long terme. Par exemple, dans une tendance hebdomadaire haussière, on négligera les signaux vendeur fournit par l’analyse journalière des cours, et inversement pour une tendance hebdomadaire baissière.

Avatar autheur
Mallory
Rédacteur EnBourse
boursopedia Trading Analyse technique RSI (Relative Strength Index)

Devenez contributeur

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents

Logiciel de trading MetaTrader

TradingLogiciels et outils

MetaTrader figure parmi les plateformes de trading les plus populaires, permettant principalement de trader sur…

Trading Haute Fréquence

TradingTechniques de trading

Le trading à haute fréquence consiste à acheter et à vendre des titres tels que…

Logiciel de trading NinjaTrader

TradingLogiciels et outils

NinjaTrader LLC est une société de développement de logiciels, surtout connue pour sa plateforme de…