Avez-vous compris l’intérêt des statistiques et des indices en trading ?

Avez-vous compris l’intérêt des statistiques et des indices en trading ?

Un vrai trader essaie toujours de faire pencher les statistiques en sa faveur.
Mais rassurez-vous : il n’est pas question de faire des calculs mathématiques. C’est beaucoup plus simple que ça. Vous allez voir…










Ne confondez pas la chance et les statistiques :

Certains diront que pour gagner en bourse, il faut avoir de la chance. C’est faux. Même s’il restera toujours une petite part d’incertitude à cause de la nature imprévisible du marché.

Si vous ouvrez des positions en ne comptant que sur la chance, vous ne durerez pas longtemps en bourse.
C’est aussi l’une des raisons pour lesquelles il faut savoir maîtriser ses émotions en trading. Celles-ci vous font prendre des décisions irrationnelles et du coup, vous ne pouvez plus compter que sur la chance pour que votre trade se passe bien.
Peut-être cela fonctionnera-t-il pour quelques positions, jusqu’à ce que vous perdiez tout.

En revanche, compter sur les statistiques, c’est une autre histoire. Savoir si vous avez une plus grande probabilité de réussite que d’échec peut grandement influencer le résultat final.
Vous ne tradez que si les statistiques sont de votre côté, et vous attendez une meilleure opportunité si ce n’est pas le cas.

Et c’est ce qui fait que même si vous vous trompez quelques fois, votre capital continuera d’augmenter sur le long terme. Rien à voir avec la chance, donc.

Apprenez à collecter des indices graphiques :

Un trader expérimenté est un peu le Sherlock Holmes du marché.

Avant de prendre une décision, ou de tirer une quelconque conclusion, il va recueillir le plus d’indices possible.
C’est exactement ce que vous devez faire. Une fois que vous avez suffisamment de « preuves » que le prix a plus de probabilités d’aller dans un sens que dans l’autre, vous pouvez enfin ouvrir une position. Mais pas avant.

Mais quels sont les types d’indices dont je vous parle ? À vrai dire, ils sont variés.
Cela peut être une configuration spécifique de chandelier, comme un doji ou une pin bar qui pourrait signaler un retournement du sens du prix.
La manière dont le prix se comporte près d’une ligne de tendance est aussi un indice : qu’il la franchisse, ou qu’il rebondisse dessus. Si à cela s’ajoute une certaine configuration graphique, c’est un indice de plus.

Si vous utilisez un indicateur, par exemple, une moyenne mobile, cela vous donnera encore une information supplémentaire, etc.
Si vous n’avez toujours pas assez d’indices, il est parfois utile d’attendre un chandelier de confirmation…qui vous donnera alors une nouvelle preuve.

Pris séparément, ces indices ne sont pas assez importants pour que vous puissiez prendre une décision. Mais là où ça devient intéressant, c’est quand ils s’accumulent les uns, les autres, en votre faveur.

Exemple :

Accumulation d'indices graphiques

Dans l’exemple, on retrouve une pin bar haussière. On se rend compte que le chandelier d’après est aussi haussier. Cela fait déjà 2 indices.
Si l’on attend de voir comment le prix se comporte près de la résistance, on voit qu’il la franchit : 3 indices.
En principe, c’est assez pour prendre position : les statistiques sont déjà en votre faveur.

Mais on voit qu’en plus, le prix passe aussi un peu plus loin au-dessus de la moyenne mobile 50. Cela nous conforte dans notre décision, puisque c’est un indice supplémentaire, toujours en notre faveur.

Derniers conseils :

Évidemment, tous les indices ne seront pas toujours tous en votre faveur.

C’est pourquoi je vous disais juste avant qu’il faut parfois attendre une confirmation pour valider un signal.

Sinon, vous faites une liste des indices que vous avez et vous tentez de les hiérarchiser le mieux possible.

Enfin, en plus de ces quelques exemples, vous trouverez d’autres types d’indices qui peuvent vous apporter des informations intéressantes lorsque le prix s’en approche : c’est le cas par exemple des niveaux psychologiques, et des niveaux historiques.
Apprenez à le reconnaître, cela vous sera très utile dans certaines situations.

Et surtout, rappelez-vous : ne prenez position que quand vous avez les statistiques avec vous.

Savez-vous reconnaître les indices du marché ?
Partagez votre expérience dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.