5 astuces pour mieux hiérarchiser les indications graphiques :

5 astuces pour mieux hiérarchiser les indications graphiques :

Quand vous tradez, comme quand vous conduisez, vous devez classer rapidement un grand nombre d’informations pour faire les bons choix.
Je ne suis pas professeur d’auto-école. Mais pour le trading, je peux vous donner quelques astuces pour vous faciliter les choses…



5 astuces pour classer l’importance des infos graphiques :

1) Toujours repérer le sens de la tendance générale :

Vous vous êtes entraîné pendant pas mal de temps avec votre stratégie et vous avez bien appris à repérer un signal d’achat ou de vente.
Pourtant, vous échouez encore souvent et ne comprenez pas pourquoi, après quelques périodes le prix repart avec une forte poussée en sens inverse.

Mais avant d’ouvrir votre position, avez-vous pensé à regarder le sens de la tendance générale ?
Si le signal apparaît par exemple en plein milieu d’une correction, il y a des chances pour qu’effectivement, le mouvement initial ne soit pas encore terminé.

Signal haussier de correction



2) Faites attention à la longueur des droites :

Reprenons l’exemple du Code de la route : si au milieu d’un carrefour un agent vous dit de passer, vous passez. Peu importe le marquage au sol que vous êtes le seul à voir.

Sur un graphique de prix, c’est assez similaire. Vous avez tracé des droites bien longues qui s’appuient sur des sommets et des creux bien dessinés que beaucoup d’autres traders vont voir et sur lesquelles ils vont aussi faire leur analyse.

Vous avez ensuite tracé quelques droites plus courtes qui dépendront plutôt de votre style plus ou moins agressif de trading sur des sommets et des creux plus ou moins « discutables ».
Vous n’êtes pas le seul à les voir, mais le nombre de personnes qui vont réagir dessus sera beaucoup moins important.
Pensez-y avant de prendre position sur l’une de ces droites courtes, si vous en avez une beaucoup plus longue pas très loin.

Attendre un peu de voir ce qui se passe sera peut-être plus avantageux pour vous.

3) Comptez les points d’appui :

C’est un peu le même principe que l’astuce précédente. Plus le prix viendra rebondir sur une droite, plus les autres traders s’en rendront compte, et plus ils seront susceptibles de réagir si le prix la franchit enfin.

C’est d’ailleurs l’une des notions que je vous enseigne particulièrement dans Analyste Technique Pro.

4) Regardez la forme des chandeliers :

Quand vous doutez, certains chandeliers peuvent vous donner des informations très intéressantes.

Je vous en ai déjà parlé sur ce blog avec les Dojis et les Pin bar.

Mais il y a bien d’autres patterns de chandeliers très intéressants (voir Dark Trader pour plus de précision) qui peuvent vous aider à faire un choix judicieux.

5) Ne suivez pas aveuglément les informations de vos indicateurs :

Que se passerait-il si quand vous conduisez, vous vous repérez seulement au conducteur de devant ? Sans parler du risque, vous pouvez être certain qu’à un moment ou à un autre, il tournera à droite ou à gauche, alors que pour atteindre votre destination, vous devez continuer tout droit.

Un indicateur graphique vous indiquera le bon chemin, jusqu’à ce que ses infos soient contradictoires avec les éléments graphiques qui sont eux, parfaitement visibles et interprétables.

Je vous ai déjà mis en garde sur l’utilisation abusive des indicateurs.

Et même si vous en avez peu, pensez toujours que ceux-ci peuvent parfois vous conforter dans votre décision, mais jamais ils ne peuvent vous donner le plan précis de la route à suivre…

Et vous ? Quelles sont vos astuces pour hiérarchiser les infos d’un graphique ?
Partagez votre expérience dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.