Pas encore membre ?

Rejoignez le site
en bourse
  • Formation d'initation offerte
  • Une communauté de trader pour vous aider
  • Accès complet à tous les articles du site
  • Vidéos d'analyse hebdomadaires
  • Et beaucoup d'autres surprises...

Inscrivez-vous sur le site en bourse

50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à votre contenu :

Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...

Attendez !profitez de maformation offerte

50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :

Inscription
Mot de passe oublié

Vous accéderez à la vidéo

dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Efficience des marchés : mythe ou réalité ?

14 février 2014 / Sylvain March

La théorie de l’efficience des marchés est soutenue par de nombreux investisseurs. D’autres, en revanche, pensent au contraire que les marchés n’ont rien d’aléatoire, et qu’ils obéissent à un rythme défini, de sorte qu’il est tout à fait possible d’anticiper ses mouvements à l’aide d’analyses techniques et fondamentales.
Le marché est-il vraiment efficient ? Peut-on le battre ? Et si tel est le cas, cela fonctionne-t-il toujours ?

La théorie de l’efficience des marchés :

La théorie de l’efficience des marchés fonctionne sur le principe qu’il est impossible de battre le marché. Pourquoi ? Tout simplement parce que le marché boursier vit au gré des informations financières, auxquelles tous les investisseurs peuvent avoir accès en même temps.
Du coup, on considère que tout le monde peut réagir de la même façon et en même temps.
Ainsi, les actions ne peuvent jamais être sur ou sous-évaluées : le prix serait donc régulé constamment, de manière à être toujours « juste ».

Comme les news et la réaction des investisseurs sont relativement aléatoires, on considère alors que les mouvements le sont tout autant. Inutile donc, de tenter de prévoir l’imprévisible.
(Efficience du marché, Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Efficience_du_march%C3%A9_financier)

L’Analyse technique et fondamentale :

Ici, pas de hasard (ou presque).
L’analyse technique en se basant sur l’étude du prix permet (dans une certaine mesure) d’anticiper les mouvements du marché.
De son côté, l’analyse fondamentale se base sur l’étude des entreprises émettrices des titres : bilan comptable, dettes, possibilité de croissance, etc.

Dans un cas, comme dans l’autre, cette capacité d’anticipation donne un avantage certain sur les autres investisseurs et sur le marché boursier lui-même, qu’il est alors possible de battre régulièrement.

Qu’en est-il vraiment ?

À l’aide des informations auxquelles ils ont accès, les investisseurs prennent les décisions qui s’imposent. Jusque-là, l’on pourrait penser qu’effectivement, l’efficience des marchés à un certain sens.

Mais là où cela se complique, c’est que tous ces investisseurs ne vont pas agir de la même façon, face à une même information ! Leur expérience, leur capital d’investissement ou encore, leur profil d’investisseur les guideront vers un choix, ou vers un autre.
Cela va donc totalement à l’encontre de la théorie d’efficience des marchés, puisque le flux d’information, même s’il est le même pour tous, ne sera pas interprété de la même façon par chacun.

Mais loin de créer un chaos auquel on pourrait s’attendre, les décisions des investisseurs se répercutent alors sur les graphiques : ce qui n’a, là non plus, rien d’aléatoire.

Même les mouvements de panique, ou d’euphorie (à la suite d’une news par exemple), sont parfaitement visibles, et d’ailleurs, ce type de mouvement entraîne très souvent une sous, ou sur évaluation d’un titre, au lieu de l’équilibrer (ce qui serait impossible dans un marché efficient).

Tous les mouvements sont-ils prévisibles pour autant ?

Non, évidemment.
L’analyse, qu’elle soit technique ou fondamentale, ne prévoit pas l’avenir. Elle tente seulement d’anticiper les mouvements futurs en se basant sur les données du passé. Statistiquement, il y a plus de chance de réussite en utilisant cette méthode.
Mais cela ne veut pas dire pour autant « qu’on gagne à tous les coups »…

Toutefois, il arrive de temps en temps que les acteurs du marché réagissent à une nouvelle économique de façon tout à fait inattendue, voire même, qu’ils ne réagissent pas du tout alors qu’on s’attendait à un mouvement important.
Il se peut également qu’une entreprise revoie ses prévisions de croissance à la baisse, à cause d’un imprévu (par exemple, un produit prometteur qui ne se vend finalement pas).

Il y a donc bien une part d’aléatoire sur les marchés financiers, c’est indiscutable.
Mais tout n’est pas que hasard, et même si c’était le cas, il y a peu de chance que les investisseurs agissent tous de la même façon pour rééquilibrer les prix (il n’y aurait jamais de bulle spéculative sinon, et l’histoire des marchés boursiers a prouvé le contraire à plusieurs reprises…)

Et vous ? Croyez-vous en l’efficience des marchés financiers ?
Réagissez dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons investissements et à très bientôt,

Sylvain March.

9 COMMENTAIRES

Trier par :
Trier par :
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
Melvin1
19 octobre 2017 23:15

Bonsoir,

Effectivement je pense que l’efficience des marchés est une recherche de l’homme d’un système parfait sans réellement prendre en compte la complexité du marché. Il faut prendre en compte comme vous le dites que les traders n’auront pas tous le même raisonnement chartiste, fondamental et aussi prendre en compte quelques manipulations des cours de la part des banques, qui n’est en somme que de la stratégie, rassurez vous je ne suis pas un croyant du grand méchant monde. Mais oui je commence à comprendre que notre succès sur les marchés est directement lié à notre psychologie et notre façon d’appréhender les choses.

Merci pour ces liens qui viennent compléter Trader Pro ! Bon boulot comme d’habitude !
Quand j’aurais fini d’acheter tout ce dont j’ai besoin pour trader correctement je commencerais ma véritable formation au trading avec vous ! (parce que lire des bouquins à longueur de journée et trader en fictif c’est bien mais faut savoir passer à l’étape supérieure)

PS : Petite question, j’ai vu que vous recommandiez du double écran, pensez vous que le triple écran n’est pas viable ? car j’ai beaucoup lu de traders qui conseillaient le triple écran avec une stratégie bien précise et qui avait l’air de fonctionner.

Bonne soirée !

Jean-Yves
16 mars 2016 16:20

Si on veut que les marchés soient efficients, il faudrait qu’ils évoluent dans un environnement stable et prévisible où le bon sens et le sens de l’intérêt général l’emporte sur les intérêts particuliers.
Pour que les marchés soient efficients, il faut que la diffusion de l’information soit équitable pour l’ensemble des acteurs qui opèrent au sein d’un même marché.
Or, la dissymétrie de l’information n’est plus un scoop. Il suffit de lister tous les scandales financiers mis à jour ces dernières années : délits d’initiés, manipulations de taux (par exemple l’euribor), manipulations de taux de change, de cours de bourse des métaux précieux …
De plus, quand on voit les âneries faites par les « élites » à la tête des banques centrales avec leurs taux d’intérêt négatifs parce qu’ils n’ont plus de solutions conventionnelles pour nous sortir du guêpier dans lequel ils nous ont mis, je me dis que ce n’est pas demain la veille que les marchés seront efficients.
La seule chose efficiente en ce bas monde : la bêtise humaine…

bernard
25 novembre 2014 23:50

L’efficience des marchés financiers est l’une des propositions les plus controversée dans toutes les sciences sociales

Pierre
19 février 2014 00:18

Ce n’est pas une question triviale. Surtout quand on débute : quand on perd, on peut en venir à se dire « je le savais ! les marchés sont efficaces, pas étonnant que je perde ! quel idiot, ils me l’avaient bien dit ». Ce sentiment sur mes premiers trades perdants en tant que total newbie, il y a un peu plus d’un an, m’ont poussé à aller faire le point sur ce sujet. Ils sont efficaces ou pas ? Et de quelle efficacité parle-t-on ? Parce que pour ce qui est de me faire perdre, ils ont l’air assez efficaces les marchés 😉

Le bouquin de Taleb « fooled by randomness » m’a convaincu que les pertes étaient plus souvent dues à l’inefficience du trader (moi en l’occurence) qu’à l’efficience du marché.

Quelques mois plus tard, j’ai apprécié le dernier livre de Jack Schwager « Market Sense and nonsense » qui étudie de près pas mal d’inefficiences globales des marchés, ainsi que des attitudes liées à des stratégies dites de « bon sens » (comme choisir le Fond qui a le mieux performé sur les 5 dernières années) et qui s’avèrent sous performer systématiquement le marché.

Enfin, j’ai fini par lire « Extraordinary Popular Delusions and the Madness of Crowds  » de McKay, et ai décidé que j’en avais assez lu pour me rassurer sur ce point et fermer cette parenthèse fondamentale.

Melvin1
19 octobre 2017 23:01

Merci pour les lectures ! C’est à ajouter à mes achats

Ben de Bourse Ensemble
18 février 2014 20:18

Salut Sylvain,

Je ne crois pas en l’efficience des marchés non plus. Pour la plupart des raisons que tu viens de citer mais aussi car il suffit de regarder la quantité importante de traders célèbres à travers l’histoire qui ont battu les marchés avec une constance effarante! Je suis d’ailleurs en train de faire un tour d’horizons sur Bourse Ensemble de grands traders…

Aussi pour les comportements aléatoires, il y a les annonces de résultats meilleurs que prévu et pourtant les cours chutent et inversément. On a potentiellement tous accès à la même information et pourtant on va tous réagir de manières totalement différentes!

Ben

QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE

DERNIÈRE FORMATION