Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui
DEVENEZ MEMBRE GRATUITEMENT

Accédez en illimité à tout l'écosystème EnBourse :

En plus de votre inscription,
Recevez gratuitement :
Formation d'initiation au trading
(d'une valeur de 450€)
Le journal de trading pour gérer vos portefeuilles
Graphiques de cotation en temps réel Crypto & Actions

La bourse c'est trop dangereux avec la crise : 3 mensonges

Mis à jour le 05 Avr. 2022 à 16h27

L’éducation populaire qui a été faite depuis 30 ans et l’avènement de la spéculation moderne, c’est de garder le particulier dans la croyance qu’il n’y a qu’une seule manière d’investir en bourse :

Une action on l’achète, on la garde, et quand le profit généré est suffisant, on la vend. Puis répétez.
La conséquence de cette stratégie, c’est qu’on perd de l’argent pendant les crises financières et les récessions en général. C’est comme ça.

Il y a 3 mensonges dans cette « théorie de la crise » :

– Le premier, c’est qu’on ne peut gagner de l’argent que dans une seule direction : celle de la montée du cours. Pourtant, si vous perdez de l’argent pendant que votre action chute, c’est que quelqu’un qui a fait un choix opposé à vous est en train d’en gagner ! Cela s’appelle la vente à découvert, un outil qui a enrichi des générations de banquiers et plumé des générations de petits investisseurs… Je reviendrais dans un article complet sur ce sujet.

– Le deuxième mensonge c’est que la bonne technique consiste à attendre indéfiniment d’avoir généré un gros profit avant de vendre. C’est bien connu, la bourse finit toujours par remonter…ou pas. Encore une fois, pendant que vous regardez votre action chuter sans fin, d’autres attendent que vous soyez lessivé pour vous la racheter au bon moment… L’investisseur professionnel, lui, se fixe toujours des limites : il est prêt à clôturer sur une petite perte pour éviter la catastrophe. Cliquez ici pour en apprendre à fixer des limites comme un pro.

Enfin le troisième mensonge, c’est d’associer : bourse=investissement dans les actions d’entreprise. Si cela était vrai il y a des dizaines d’années, cela ne pourrait être plus faux aujourd’hui. La nature des investissements financiers est d’une incroyable variété, et si les actions d’entreprise ont toujours une place de choix, il existe de nombreux autres produits : CFD, CDS/CDO, options, futures, commodités, devises… Je vous les décrirai en détail très prochainement.

[ebshortcode]

Sylvain March
- Fondateur
Trader particulier depuis 2002, j'ai quitté mon job dans l'informatique en 2009 pour me consacrer à temps plein au Trading et vivre de cette activité en voyageant. En 2012 je fonde EnBourse, afin de partager mon expérience et accompagner une nouvelle génération dans ce nouveau métier du 21ème siècle : Trader Indépendant.
Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Commentaires
1 COMMENTAIRES
Trier par :
Trier par :
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
trackback

[…] sur le long terme (sauf quand ils enfreignent la loi ou les règles internes de l’entreprise, cf Jérôme Kerviel ou Gordon Gecko ). Les market makers comme on l’a vu précédemment. Les gros clients auront les […]