Bulle spéculative

Définition de Bulle spéculative

Une bulle spéculative, ou bulle financière est un terme utilisé par les experts de la finance pour désigner le prix d’un actif boursier dont la valeur est exagérément élevée. Les investisseurs  »pensent » seulement que la valeur de l’action va augmenter sur le court terme et décident d’acheter en conséquence.
Ils ne prennent pas en compte les facteurs habituels de l’analyse financière, qui permettent par exemple de comparer les actifs de même nature entre eux.

Cependant, cette hausse soudaine est fragile et fini généralement par éclater, immédiatement suivie d’une chute spectaculaire du prix des actifs.

Les éléments pouvant causer une bulle spéculative.

Une bulle boursière est souvent la conséquence de plusieurs faits :

• Une tendance haussière : lorsque la valeur d’un actif semble promettre une croissance à long terme, l’optimisme des spéculateurs est communicatif.

• De faibles taux d’intérêts : qui permettent aux investisseurs d’emprunter grâce à la politique monétaire avantageuse menée par les banques centrales.

• L’appât du gain : les actionnaires, surtout ceux qui méconnaissent la notion de  »risques de pertes » des marchés financiers, pensent pouvoir faire un maximum de profits en un minimum de temps, sans aucune expérience.

Bulle spéculative et crise économique.

Lorsqu’un bulle spéculative éclate, elle entraine avec elle de nombreux secteurs d’activités.
La conséquence directe qui en émane est une crise économique comme par exemple celle de 2008, dont les effets se font toujours ressentir aujourd’hui à l’échelle mondiale.

Elle a été causée par une bulle immobilière : le prix des biens immobiliers ont augmentés et lorsque le marché s’est effondré, les emprunts dépassaient largement la valeur réelle de ces biens revenue à la normale.

Même en vendant leurs biens, les emprunteurs (particulièrement ceux du secteur bâtiments) se sont retrouvés sans emploi, incapables de couvrir leurs dettes.