Pas encore membre ?

Rejoignez le site
en bourse
  • Formation d'initation offerte
  • Une communauté de trader pour vous aider
  • Accès complet à tous les articles du site
  • Vidéos d'analyse hebdomadaires
  • Et beaucoup d'autres surprises...

Inscrivez-vous sur le site en bourse

50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à votre contenu :

Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...

Attendez !profitez de maformation offerte

50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :

Inscription
Mot de passe oublié

Vous accéderez à la vidéo

dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Le Bitcoin : monnaie virtuelle et spéculative ?

29 novembre 2013 / Sylvain March

Qu’on le voie comme une monnaie avec un brillant avenir, ou comme une simple bulle spéculative, le Bitcoin ne laisse pas grand monde indifférent.
A-t-il vraiment tous les avantages qu’on lui accorde ? Et qu’en est-il de ses inconvénients ?
Petit récapitulatif autour de cette monnaie si particulière qui inquiète tout autant les autorités financières, qu’elle ne force leur admiration…

Le Bitcoin, c’est quoi ?

Le Bitcoin est une « monnaie » qui n’existe que sur Internet. Totalement virtuelle, et donc, immatérielle, elle sert toutefois à acheter des biens ou des services sur la toile.

Chaque Bitcoin possède deux codes alphanumériques uniques, appelés clé publique et clé privée, respectivement composés de 34 et 51 caractères.
Chacune de ces clés possède une fonction précise : l’une est destinée aux achats sur Internet, l’autre aux échanges entre utilisateurs.

C’est un algorithme complexe, qui s’occupe de produire les Bitcoins, selon des règles programmées à l’avance.
Il n’y a donc pas une infinité de Bitcoins, puisque ceux-ci sont « fabriqués » en fonction de certains facteurs mathématiques précis.
C’est justement cette spécificité qui a provoqué l’engouement des investisseurs pour cette monnaie qui semble tout droit sortie d’un jeu vidéo.

Il en résulte une forte fluctuation de son prix, et certains ont vu là l’occasion de s’enrichir rapidement.

Les avantages et les inconvénients du Bitcoin :

C’est vrai, l’idée même du Bitcoin paraît assez géniale.
En plus de permettre des paiements extrêmement rapides et sécurisés sur Internet, la championne des monnaies virtuelles est indépendante de toute autorité financière. C’est d’ailleurs une autre des raisons pour lesquelles elle intéresse autant de monde…

Mais soyons objectifs. Bien que le Bitcoin ressemble en tout point à une monnaie véritable, sa pérennité n’est pas encore assurée :

  • Premièrement, parce qu’on ne sait absolument rien de son soi-disant créateur.
    Un certain Satoshi Nakamoto, qui pourrait être aussi bien un groupe de pirates informatiques, que notre voisin de palier (d’accord, très doué, le voisin…), qu’une institution financière qui veut faire un simple test sur la population, bref, on n’en sait vraiment rien.
    Et quand on investit, un tel manque de transparence doit immédiatement interpeller et il faut observer la plus grande prudence.
     
  • Deuxièmement, même si le concept ne manque ni d’audace ni de génie, peut-on réellement faire confiance à une monnaie qui ne suit aucune règle de base de politique monétaire ?
    Elle n’est encadrée d’aucune loi, d’aucune protection réelle face au marché.

    Il y a 1 an (12mois) le bitcoin cotait 10$. Le jour de la publication de cet article, il en cote….1155 !
    Aucune économie au monde ne peut reposer sur un monnaie dont la valeur est susceptible d’être multipliée par 120 en un an :

    graphique bitcoin

  • Enfin, sa très forte volatilité en fait un produit hautement spéculatif, et de ce fait, très risqué.
    Si cela n’a pas beaucoup de portée pour les petits utilisateurs qui s’en servent uniquement de monnaie d’échange, en revanche, les investisseurs doivent être méfiants au risque de se retrouver sans rien en l’espace de quelques heures.
    Au printemps dernier, quand il cotait déjà 200$, tout le monde disait que la bulle était proche. Aujourd’hui, proche des 1200, rebelote.

    Pourquoi la bulle n’explose-t-elle pas ?
    Car contrairement au marché des actions, le nombre de nouveaux spéculateurs qui découvrent le bitcoin croit chaque jour davantage. Le marché n’est pas encore maturité, il le sera quand le nombre d’acteurs intéressés par la monnaie, se stabilisera.

  • Alors le Bitcoin, vaut-il la peine ou non ?

    Possible, mais pas tout de suite. Il ya bien trop de volatilité sociale (buzz médiatique) et donc de volatilité financière.
    Certains masques doivent tomber, (ou être démasqués), la fièvre doit redescendre, le marché se réguler (ou être régulé).

    Après, et seulement après, on pourra sortir nos droites de tendance et nos indicateurs pour aller s’amuser sur ce nouveau marché 🙂

    Et vous ? Quel est votre point de vue sur le Bitcoin ?
    Dites moi dans les commentaires votre point de vue sur la question !

    A très bientôt et comme toujours bons trades,

    Sylvain March.

8 COMMENTAIRES

Trier par :
Trier par :
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
Suzie
19 décembre 2014 11:26

La volatilité du Bitcoin est inquiétant, pourtant elle est favorable aux spéculateurs. Investir dans ce domaine devient ainsi une aubaine permettant aux de réaliser rapidement des profits. Il est toutefois nécessaire de prendre des précautions du fait que le Bitcoin n’est pas à l’abri des hackers. La forte fluctuation est un risque non négligeable d

pilow
2 janvier 2014 16:31

Je découvre cet article un peu en retard.

Je trade les bitcoin depuis décembre 2012, et de ma maigre expérience, cela a été une opération rentable. Les breakout sur weekly (2 jusque là) avec contraction de volatilité préalable, etc… Puis un parabolic Sar comme stop daily m’ont permis de capturer environ 50% des deux rallies.

Le principal probleme pour un trader, est le manque de liquidité et des marchés d’échanges tres (mais vraiment TRES) amateurs : pas d’ordres limites, pas de stop,… C’est au trader de tout faire, et c’est du 24/24, donc épuisant et demande de programmer soi même ses alertes et robots de trading pour le cas ou l’on ne peut sortir manuellement lors d’une correction. Il faut également suivre le mouvements des 4/5 majeurs échanges, car l’arbitrage est inefficace et les signaux forts peuvent être lisibles sur l’un et absents sur l’autre.

La troisieme bulle (256->1200) a été largement menée par l’engouement de la chine, et est entré en correction « prolongée » (2/3 mois? Plus ?… Asepa) suites aux interdictions officiellement mises en oeuvre en chine en décembre.

Mon avis « a priori » est que bitcoin est la bulle parfaite (avec de surcroit 50% de la valeur concentrée dans moins d’une dizaine de mains (réserve, ou ponzi, nul ne sait)). Ce qui semble impliquer que si/quand elle se dégonfle pour de bon, sortir son cash des échanges à temps sera difficle, et beaucoup resteront sur le carreau. Mes études perso sur les volumes des différents échanges montrent beaucoup d’accumulation des petites mains. Moyennement rassurant, ça.

Investir en bitcoin ? A part si vous les avez achetés < 10€, gaffe. Je considère personellement que tout l'argent que j'ai en bitcoin est perdu, tant qu'il n'est pas revenu sur mon compte bancaire. C'est de loin la part de mon equity que je considere la plus à risque.

Long Nguyen
27 septembre 2017 12:03

Bonjour,

Si vous avez hold jusqu’à que ce jour, tu devez être riche 🙂
3300 euros le bitcoin à Septembre 2017 !!!

skwal
4 décembre 2013 22:27

Aujourd’hui on a des banques centrales qui manipulent leur monnaies mais au moins on sait que derrière il y a des gouvernements qui tirent les ficelles. Dans le cas du bitcoin on ne sait même pas qui se cache derrière et donc à qui cela profite (sûrement à ceux qui en détenait à 10 €!). A titre de diversification à mon avis….

Brume des Ours
4 décembre 2013 12:05

Très bonne synthèse !

De mon avis, le bitcoin ne peut que disparaitre, car :
– Soit il est régulé et il devient indexé sur un marché monétaire existant (au hasard l’USD ou un indice composite de grandes monnaies). Cette régulation nécessitera l’équivalent d’une banque centrale pour en réguler son montant émis sur le marché (et non limitée aux 21M comme c’est le cas aujourd’hui).
– Soit il n’est pas régulé et à la première crise, il sera devenu une bête noire pour tout ceux qui y auront perdu de l’argent. Il deviendra dans le meilleur des cas un outil pour les paradis fiscaux afin de brouiller certaines transactions et leur tracabilité… mais il se fait déjà entendre que le système et les transactions ne sont plus vraiment anonymes. Ce qui ferait encore baisser l’intérêt des anonymes pour cette monnaie.

QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE

DERNIÈRE FORMATION