Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Comment se forme une bulle spéculative ?

Comprendre les causes et les manifestations d’une bulle spéculative est judicieux pour tout investisseur cherchant à s’en prémunir, et tout spéculateur qui souhaiterait profiter de la forte volatilité de ses mouvements.

Sommaire :

Bulle spéculative

Définition de bulle spéculative

Une bulle spéculative se définit comme l’augmentation rapide du prix d’un actif, sans justification aux points de vue de l’analyse fondamentale ; en d’autres mots, sans que la valeur fondamentale de l’actif ne justifie une telle augmentation de son prix.

Le plus souvent, une bulle spéculative est accompagnée de forts volumes d’échanges.

En effet, la caractéristique fondamentale d’une bulle spéculative est son irrationalité exubérante, basée à la fois sur un appât du gain exacerbé et une manière grégaire de penser, une simple imitation de l’opinion dominante ou encore la crainte de perdre une bonne occasion de réaliser un profit aussi rapide qu’important.

L’expression bulle spéculative est toutefois trompeuse. Elle laisse à penser que la spéculation en tant que telle, la volonté de profiter de la fluctuation des prix, serait la cause de cette anomalie aux conséquences dramatiques.

En vérité, il importe de ne pas confondre les causes immédiates, qu’il est aisé de percevoir, et les causes premières, plus profondes, que seul un examen approfondi peut espérer appréhender.

Comment se forme une bulle spéculative ?

L’irrationalité exubérante des investisseurs et spéculateurs contribuant à la formation d’une bulle spéculative est elle-même la conséquence de facteurs fondamentaux.

De manière classique, on distingue trois types de bulles, selon leur cause fondamentale :

– un afflux de nouvelles monnaies ou de nouveaux crédits

– la hausse soudaine de la demande

– la chute de l’offre.

Typiquement, des taux d'intérêt bas sont le principal facilitateur de crédit : emprunter de l’argent est d’autant moins cher que le taux est faible. Cependant, si ces emprunts sont canalisés vers des branches de la production trop risquées ou trop peu rentables, ces nouveaux investissements peuvent vite devenir des gouffres financiers.

Une bulle spéculative peut également survenir en raison d’une demande accrue et soudaine pour un bien. Cette fois-ci, l’augmentation de la demande n’est pas nominale, c’est-à-dire d’ordre monétaire, mais réelle.

Cependant, dans le cadre d’un marché libre, cette hausse du cours consiste à la fois en un signal et une incitation :

  • Signal que l’offre est trop peu abondante pour satisfaire la demande actuelle, d’où les prix et par suite le taux de profit plus élevés dans ce type de production.
  • Incitation, par là même, à investir dans cette branche de la production afin de corriger le déséquilibre entre l’offre et la demande. Ce faisant, le taux de profit revient tendanciellement vers le taux de profit uniforme du marché.

À l’inverse, une hausse soudaine des prix peut être due à une chute de l’offre, une pénurie d’actifs, de biens de production. Ici encore, comme pour le cas d’une hausse soudaine de la demande, un déséquilibre de l’offre et de la demande conduit à des taux de profits nettement plus élevés.

Et, comme pour le cas précédent de la hausse de la demande, cette « bulle » constitue un signal et une incitation à sa propre disparition.

En effet, qu’il s’agisse d’une hausse soudaine de la demande ou d’une chute brutale de l’offre, ces deux types de bulles trouvent leur justification d’un point de vue fondamentale, à savoir un authentique déséquilibre entre l’offre et la demande.

Au contraire, on ne peut en dire de même des bulles monétaires, dues à un interventionnisme étatique consistant en particulier dans le maintien de taux d'intérêt artificiellement bas. De sorte que toutes les bulles spéculatives véritables ont leur origine dans une manipulation de la monnaie et du crédit.

Pourquoi une bulle spéculative éclate ?

Toute bulle spéculative est destinée à éclater car ses fondements sont précaires, intrinsèquement instables.

Les propriétaires des titres, percevant la fin de tout potentiel de hausse cherchent alors à se défaire de leurs actifs aussi promptement que possible. Les ours prennent la main, un bearish market s’éveille, le cours s’effondre.

On constate alors que les volumes d’échanges atteignent leur pic lors de l’éclatement de la bulle.

Seules l’ampleur et la rapidité de son éclatement restent à déterminer. Tôt ou tard, la demande se tarit. le prix atteint des sommets qu’il ne parvient plus à franchir : l’ultime résistance se dessine.

En somme, il apparaît que les bulles réelles, c’est-à-dire non monétaires, sont de courtes durées. À dire vrai, le terme même de bulle peut sembler impropre. Il ne s’agit pas d’une anomalie de marché, mais de son fonctionnement ordinaire et autorégulateur.

Comment se prémunir d’une bulle spéculative ?

Pour éviter la formation de bulles spéculatives, il est crucial que les autorités monétaires, fiscales et bancaires demeurent mesurées dans toutes leurs politiques économiques visant à faciliter le crédit.

Des taux d'intérêts trop bas, des crédits accordés de façon trop indulgente, l’utilisation d’un fort effet de levier au travers d’une réserve fractionnaire de plus en plus mince : voilà les trois aspects qui doivent attirer toute l’attention des autorités en matière de politique économique.

Pour le particulier qui souhaite se couvrir contre de telles bulles, la stratégie classique consistera à opter pour un portefeuille diversifié en actions, obligations, matières premières, dont les métaux précieux, et actifs fonciers. Cela permettra à l’investisseur de se couvrir contre une bulle qui se formerait dans l’une de ces classes d’actifs.

Exemple de la bulle spéculative immobilière de 2008

L’histoire financière est semée de bulles spéculatives. Leurs éclatements marquèrent toujours les générations suivantes.

Graphique du DowJones bulle spéculative crise

Parmi les plus récentes, la Grande récession de 2008 a eu des conséquences dévastatrices aux Etats Unis (lieu de départ de l’éclatement) mais aussi sur le reste du monde.

Appelée aussi la crise des « subprimes », elle se déclencha par l’explosion de la bulle spéculative portant sur les crédits hypothécaires américains.

Son origine prend racine en 2001, lorsque la hausse des prix de l’immobilier a débuté. Des crédits furent accordés excessivement à des ménages modestes. Encouragé par l’Etat, cet excès d’achats immobiliers était le signe d’une économique dynamique.

Cependant, devant cette forte demande, l’offre n’a pu suivre le mouvement. La construction de nouveaux biens immobiliers étant longue, ces derniers sont devenus plus rares…donc plus chers.

Le cercle vicieux fut lancé. Le prix de l’immobilier augmentait à mesure que les américains modestes s’endettaient.

Devant ce contexte, la FED a décidé d’augmenter les taux d'intérêt. Certains américains n’ont pu suivre et assurer le paiement de leur crédit. Les banques ont commencé à engranger des pertes.

Pour palier à ce problème, ces dernières ont commencé à saisir les maisons de leurs clients insolvables pour les revendre aux enchères…ce qui a entrainé une chute brutale des prix de l’immobilier.

Les crédits accordés par les banques aux américains à faibles revenus n’ont pu être remboursés en totalité. Les institutions financières ont donc commencé à perdre beaucoup d’argent puis à se retrouver en difficulté. Certaines ont fait faillite. C’est le cas de Lehman Brothers.

Toute l’économie américaine s’est retrouvée à genou, entrainant dans sa chute l’économie mondiale.

On se souvient que certains pays, comme la Grèce, ont eu beaucoup de difficulté à se relever.

Avatar autheur

Rédacteur financier
boursopedia Économie Finance Comment se forme une bulle spéculative ?
Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents