Ce que vous devez savoir avant de changer de banque :

Ce que vous devez savoir avant de changer de banque :

Changer de banque n’est pas aussi simple que ça en a l’air.
Voici quelques conseils sur ce qui vous attend et comment éviter les ennuis :
(Article rédigé par Eva)




Les problèmes que vous allez rencontrer :

Ils sont nombreux !
Tout d’abord, parce que si vous êtes un bon client, la banque n’a aucune envie que vous partiez voir si l’herbe est plus verte ailleurs.
Et si elle ne peut pas vous en empêcher, elle peut, par contre, rallonger les délais de transfert de fonds, le temps de vous facturer encore quelques commissions et autres frais inattendus…

Par exemple, sachez que les frais de transfert, si vous avez des produits d’épargne (PEL, PEA…), peuvent facilement s’élever à environ une centaine d’euros.
Si vous possédez un livret A, ou un Livret de Développement Durable (LDD), vous devrez obligatoirement le clôturer.
Il est en effet impossible de garder un livret A, ou un LDD d’une banque à une autre.
Vous devrez transférer l’argent de ces livrets, soit sur votre compte courant, avant de tout transférer, soit directement sur votre compte ouvert dans une nouvelle banque.

Si vous possédez un Plan d’Épargne Logement, vous devrez demander le transfert des fonds par lettre recommandée et si possible, avec accusé de réception. Mais ce genre de transfert peut facilement prendre plusieurs mois…

Concernant votre nouvelle banque, veillez à ne pas vous précipiter avant d’ouvrir un nouveau compte. Vérifiez avec votre conseiller les options dont vous avez besoin, et lisez votre contrat avant de signer !
Si quelque chose ne vous convient pas, il est toujours plus facile de négocier avant, qu’après votre signature.

Comment changer de banque (presque) sans encombre ?

Pour changer de banque, vous devez faire attention à deux choses : éviter les frais inutiles (ceux qui ne sont pas obligatoires), et avancer par étapes.

Premièrement, vous devez trouver une nouvelle entité bancaire, et ouvrir un compte courant.
Vous pouvez éventuellement chercher du côté des banques en ligne, connues pour prélever beaucoup moins de frais en tout genre.
Si vous préférez une banque « physique », prenez rendez-vous avec un conseiller.
Cela vous permettra de discuter de ce que vous cherchez, de ce dont vous avez besoin, mais surtout, de ce dont VOUS N’AVEZ PAS BESOIN.
Si vous êtes satisfait de ses propositions et du contrat, vous n’avez plus qu’à porter les documents nécessaires à l’ouverture du compte.

Une fois votre nouveau compte ouvert, vous allez pouvoir vous occuper de vos comptes d’épargne.
Transférez ce qui peut l’être, et clôturez ce qui doit l’être, en en faisant la demande par courrier (lettre recommandée avec accusé de réception).

Concernant les prélèvements automatiques :

– ou vous demandez à votre nouveau conseiller de demander la liste des prélèvements à votre (presque) ancienne banque, au risque de payer des frais supplémentaires

– ou vous vous chargez vous-même de contacter toutes les institutions qui d’où viennent ces prélèvements et vous leur indiquez votre nouveau numéro de compte : c’est assez fastidieux, mais au moins, c’est gratuit

Enfin, dès vous n’avez plus aucun produit d’épargne, ni aucun virement automatique sur votre ancien compte, vous pouvez le clôturer.
Ici, idem : envoyez une lettre recommandée avec accusé de réception, dans laquelle vous demandez également le transfert des fonds. Laissez ces derniers jusqu’au dernier moment vous permettra de couvrir des frais éventuels lors de vos opérations, sans avoir à payer de commission en cas de fonds insuffisants.

Ça y est, vous êtes libre !

Enfin…presque, vous serez toujours attaché à une banque, bien sûr…
Mais au moins, vous l’aurez choisi dans les règles et en principe, vous n’aurez pas de mauvaises surprises.

Eva G.
Rédactrice financière pour En-Bourse.fr