Spéculation

Définition de Spéculation

En finance, « spéculer » définit le fait d’effectuer des opérations financières en achetant ou en vendant des actifs, dans le but de faire des profits.
Le spéculateur doit être capable d’anticiper l’évolution des cours du marché boursier et de prendre rapidement des décisions concernant ses positions.

Pour se guider, il réalise une analyse financière à l’aide de plusieurs supports : graphiques, dernières informations financières, déclarations politiques…
Spéculer correspond donc à des investissements très court terme (parfois seulement quelques heures). Le volume important de ce type d’échange est la principale source de liquidité des marchés financiers.

Spéculer à la hausse ou à la baisse.

Il existe autant de stratégies de spéculation que de spéculateurs.
Mais certains d’entre eux se concentrent principalement sur les tendances à la hausse ou à la baisse.

La technique du « haussier » consiste à ouvrir des positions à l’achat quand il suppose que le cours d’un actif va monter. Son objectif est de revendre celui-ci plus cher pour percevoir une plus-value.

Le « baissier » applique la technique inverse : il vend ses positions pour les racheter plus tard à moindre coût. La différence de ces deux valeurs lui permet de faire des profits.

Les dangers de la spéculation.

Les investissements à court terme sont très sensibles à la variation des cours. Cela implique une prise de risque bien supérieure aux placements moyen et long terme.
Le risque (comme le profit) augmente aussi rapidement dû à l’effet de levier dont se servent les spéculateurs.