Efficience des marchés

Définition de l’Efficience des marchés

L’efficience des marchés financiers est une théorie selon laquelle les prix des cours des actifs évoluent toujours de manière juste en fonction du flux d’informations commun aux spéculateurs.

Puisque les informations disponibles sont les mêmes pour tous, on suppose alors qu’il n’y a jamais surévaluation ou sous-évaluation des actifs. Cela empêche alors les investisseurs de battre le marché pour bénéficier de profits dits  »anormaux ».

On distingue divers degrés d’efficiences des marchés qui s’appuient sur des hypothèses et des expériences différentes.
Ces expériences ont notamment permis aux experts de la finance comportementale de déceler les limites de ces théories.

Les différents types d’efficiences des marchés financiers.

Il existe trois grandes hypothèses d’efficience du marché :

• L’Efficience  »faible » : cette théorie considère que les prix actuels du marché sont le reflet des tendances passées. Cela signifie que les tendances suivent une certaine logique sur laquelle l’investisseur pourra se baser pour ses placements (indépendamment des informations financières disponibles).

• L’Efficience  »semi-forte » : ici, l’hypothèse veut que toutes les informations publiques disponibles soient prises en compte dans les prix du marché. Les acteurs financiers réagissent donc tous de la même façon, face aux mêmes informations.

• L’Efficience  »forte » : en plus des informations publiques, les prix des cours prennent en compte les informations privilégiées auxquelles ont accès certains investisseurs.

Limites de l’efficience du marché.

Cependant, ce concept ignore les mouvements d’anticipation des acteurs financiers : l’euphorie collective peut provoquer une bulle spéculative. L’actif est alors surévalué, le marché n’est donc pas efficient.

De la même façon, il suffit d’un élan de pessimisme de la part des spéculateurs pour qu’un produit financier soit sous-évalué.

Une analyse technique approfondie semble donc plus efficace que la théorie d’efficience des marchés pour prévoir l’évolution des tendances.