Ce que vous devez savoir sur le CAC 40 :

Ce que vous devez savoir sur le CAC 40 :

Lancé le 31 décembre 1987 avec 1000 points, l’indice phare français est la valeur la plus suivie des investisseurs.
Composé des 40 meilleures entreprises françaises, l’évolution de l’indice traduit la santé économique des marchés de l’hexagone.
Comment sont choisis les membres de ce classement ? Quel est l’intérêt pour les entreprises ? Et comment investir sur le CAC 40 ?

Comment sont choisies les entreprises du CAC 40 ?

Toutes les décisions (d’entrée ou de sortie) concernant l’indice, reposent sur les 7 membres du Conseil Scientifique des Indices.
Tous les trimestres, ils se réunissent dans le plus grand secret afin de mettre à jour le classement de l’indice français. Si ce conseil formé de professionnels de la finance fait preuve d’autant de discrétion, c’est principalement pour éviter certains conflits d’intérêts, ou manipulations des cours avant qu’ils ne rendent leur décision.

Pour entrer (ou même seulement rester) au sein de l’indice, il faut montrer « patte blanche ».
Les critères à respecter sont donc très stricts et ils se basent notamment sur :

la capitalisation boursière des entreprises : le nombre total de titres émis

le flottant : le nombre de titres disponibles sur le marché (au moins 20 % du total des titres émis)

le volume des transactions sur les 12 derniers mois

le montant total de ces transactions

Les compagnies du CAC 40 qui ne respectent plus ces critères sont classées dans les autres indices, comme le CAC next 20 par exemple.

Le saviez-vous ?
Les sociétés du CAC 40 doivent généralement être cotées au NYSE Euronext, mais il arrive que certaines entreprises étrangères qui remplissent les conditions demandées accèdent à l’indice français.

Pourquoi les entreprises veulent-elles faire partie du CAC 40 ?

Aux yeux des investisseurs français, mais surtout, étrangers, les compagnies du CAC 40 représentent en quelque sorte « l’élite » des entreprises françaises.
Apparaître dans le classement assure donc une meilleure visibilité aux sociétés, ce qui a pour effet d’attirer toujours plus d’investisseurs.

Mais ce n’est pas toujours le cas. Parfois, ces derniers préfèrent se tourner vers des entreprises appartenant aux indices « inférieurs » (CAC next 20, SBF 120, etc.), dont le potentiel de croissance est plus prometteur.
Et c’est plutôt logique : lorsqu’une entreprise arrive au sommet de la liste, sa croissance ralentit et du coup, le rendement des titres, aussi.
Alors qu’en choisissant une société moins importante au départ, celle-ci a encore toutes les chances de monter dans le classement et son potentiel de croissance est alors plus intéressant.

Comment investir dans le CAC 40 ?

De très nombreux produits financiers sont à votre disposition, comme les fonds indiciels cotés. Le panier est constitué de toutes les valeurs du CAC 40, et il répercute les performances de l’indice.
Vous trouverez aussi des CFD sur indices, des SICAV…tout dépend de votre stratégie.

Vous pouvez aussi choisir d’investir directement dans les entreprises du CAC 40 une à une, mais notez que vous devrez alors payer de nombreux frais boursiers (frais de transactions, droit de garde) pour posséder les 40 lignes nécessaires à la reconstitution de l’indice.

Vous comprenez donc que ce n’est pas franchement la solution la plus économique, et il vaut mieux envisager d’autres options

Evolution CAC 40 sur 5 ans

Et vous ? Investissez-vous sur le CAC 40 ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.