Quelle unité de temps, pour quel trading ? (Deuxième partie)

Bourse : Choisir son unité de temps en trading

Dans la première partie (ici ), nous avons vu ce qu’était une unité de temps et comment la lire sur un graphique. Nous allons voir aujourd’hui quelle unité de temps choisir en fonction de deux paramètres : votre temps disponible (temps plein, mi-temps, ou loisir) et votre personnalité.

Le scalping : unité de temps en tick ou 1 minute

  • Définition :
    Le scalping est le plus agressif des styles de trading. La durée de rétention d’un trade ouvert ne dépasse pas quelques minutes.
    Je le déconseille, car il est souvent mal compris par les débutants et nécessite des commissions ultra-faibles et un accès exhaustif à la profondeur du marché : 2 avantages non accessibles à la clientèle particulière en dessous de 150 000 euros de capital minimum.
    À noter que si les points de sortie sont trouvés sur les tick charts (chaque re-cotation du prix est affichée) et 1 minute charts, les points d’entrées peuvent aussi être trouvés sur des unités de temps plus élevées.
    L’analyse fondamentale est totalement inutile dans ce style de trading.
  • Temps disponible :
    Le scalping, quel que soit la stratégie adoptée, est hyper chronophage et très fatigant. Vous devrez être attentif sur les écrans 8 heures par jour, et vous ne pourrez pas vous permettre le luxe de lire un article ou même d’aller aux toilettes pendant un trade ouvert ! Il nécessite donc d’être à temps plein sur cette activité.
    Si vous pensez vous en sortir en achetant un logiciel automatique de scalping pour quelques centaines d’euros, oubliez : c’est le plus sûr moyen de vider votre compte en quelques jours…
  • Personnalité :
    Le scalping nécessite une personnalité solide et une discipline à toute épreuve. Vous devez garder un contact permanent avec le monde extérieur sinon vous risquerez l’aliénation : solitude, perte des repères de la réalité. Il est préférable de le laisser aux traders professionnels bien encadrés et assistés, dans les salles de marchés.

Le daytrading ou trading intraday: unité de temps en 5 à 15 minutes

  • Définition :
    Le daytrading consiste à attraper les mouvements de la journée et avoir toutes ses positions fermées à la fin de la séance quotidienne. Par conséquent, les graphiques en 5,10 ou 15 minutes sont idéals pour ce style. Les techniques possibles pour y arriver sont innombrables, j’en utilise moi-même une que j’ai inventée, et que j’utilise quand j’ai quelques heures de libre.
    Cela demande de l’exigence mais c’est accessible à partir de quelques milliers d’euros de capital, et très rémunérateur si bien utilisé.
    L’analyse fondamentale est généralement inutile dans ce style de trading, mais attention aux news.
  • Temps disponible :
    Comme pour le scalping il vous faudra être à plein temps sur votre activité de trader particulier, ou au moins un gros mi-temps. En revanche ce style est beaucoup moins difficile et fatiguant à appliquer. Vous pourrez vous permettre d’avoir un écran ouvert sur une application, tout en jetant un oeil sur votre écran de trading toutes les 5 minutes.

  • Personnalité :
    Le trading intraday nécessite une vision professionnelle de l’activité de « home trader ». Il implique par conséquent d’agir en tant que tel et de s’investir à 100%. Bien maîtrisé, vous pourrez vous permettre de faire 2 ou 3 semaines à fond pour 1 semaine de repos complet, soit tout de même 12 à 15 semaines de vacances par an 🙂
    (J’ai tradé ainsi pendant 1 an en 2009.)

Le swing trading : unité de temps 1 heure à 1 jour

  • Définition :
    Le swing trading est le style de spéculation boursière par excellence, et le plus populaire. Il consiste à identifier les principaux « swings » du marché et en sortir au premier signe de retournement. La durée de rétention d’un trade va de 1 jour à plusieurs mois. C’est celui que j’utilise comme stratégie principale de trading, en ouvrant des positions au cours de la semaine et en les fermant toutes le vendredi soir.
    L’analyse fondamentale peut avoir sa place dans ce style de trading, au moins pour connaitre le contexte économique d’un pays, ou d’une entreprise, mais pas besoin d’y passer des heures non plus.
  • >br/>

  • Temps disponible :
    Faire du swing en périodes d’1h nécessitera au moins un petit mi-temps de disponibilité, mais vous pourrez tout à fait n’y consacrer qu’une heure par jour (20 minutes matin midi et soir) si vous choisissez plutôt les graphiques journaliers. Dans ce cas de figure, vous avez le beurre et l’argent du beurre : la sécurité et la rémunération de l’emploi, et une technique d’investissement active pour le faire fructifier. Attention tout de même à passer du temps avec vos proches…
  • Personnalité :
    Il convient à peu près à tout le monde, du moment qu’on a un minimum de motivation et de sérieux. Si vous le trouvez trop « lent », ouvrez donc 10 graphiques en même temps : votre désir d’action sera comblé ! C’est mon style favori actuellement, car il me laisse du temps pour le blog et les formations.

Le position trading : unité de temps 1 jour à 1 mois

  • Définition :
    La position trading est souvent totalement ignorée des boursicoteurs, car ils souhaitent faire des profits rapides et avoir un feedback permanent. Pourtant, il a l’incroyable avantage de rémunérer l’investisseur sans lui demander plus de quelques minutes de gestion par semaine…
    Il s’agit ici de planifier des trades sur des mois, voire des années, et jouer surtout le rendement des actions et des fonds (opcvm, etf, tracker…)
    C’est la gestion « père de famille » mais en version professionnelle. Une bonne partie des mes gains spéculatifs sont reportés dans ce portefeuille d’investissement long terme, qui travaille littéralement tout seul.
    L’analyse fondamentale y est très importante, mais vos connaissances en analyse graphique feront toute la différence pour les points d’entrée et de sortie, là où le fameux père de famille laissera ses mauvaises lignes chuter encore et encore en espérant qu’elles finissent par remonter.
    J’aborderai certainement cette stratégie dans une formation prochainement.
  • Temps disponible :
    5 minutes par jour. Maximum. Et encore, vous pouvez l’oublier quelques jours d’affilée sans pour autant paniquer.
  • Personnalité :
    Pour tout le monde, et tout le monde devrait le faire. Que vous fassiez du trading actif à côté ou non. Honnêtement, on devrait l’apprendre aux adolescents avant qu’ils entrent sur le marché du travail, ce serait d’utilité publique !

À très bientôt,

Sylvain.