Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Indice boursier Nikkei 225

Le Nikkei 225 est l’indice le plus important du Japon, qui reflète l’activité des entreprises dans le pays. Il contient 225 actions de différentes sociétés cotées à la Bourse japonaise. L’indice lui-même affiche la valeur arithmétique moyenne de ces actions.

Il a été introduit le 7 septembre 1950, ce qui signifie qu’à cette époque, sa valeur a été publiée pour la première fois. Il a été nommé d’après le nom du journal qui l’a calculé.

Il existe différentes variations de l’indice : Nikkei 500, Nikkei Stock Index 300, et Nikkei All Stock Index. Ils affichent tous des informations assez similaires, mais le Nikkei 225 est toujours considéré comme l’indicateur le plus utilisé.

Les critères de sélection sont basés sur le prix de l’action de la société plutôt que sur la capitalisation boursière, comme dans certains autres indices. Seuls les plus grands font partie de la liste des constituants. Les actions les plus chères ont la plus grande influence sur l’indice.

Le Nikkei 225 est composé d’actions sélectionnées parmi les meilleures sociétés de premier ordre basées au Japon. Les principaux critères de sélection sont le prix du titre, la liquidité et l’équilibre sectoriel. De plus, l’action doit être cotée à la Bourse de Tokyo, section première.

Sommaire :

Nikkei

Définition du Nikkei

L’indice Nikkei, également appelé communément le Nikkei 225, est l’indice boursier japonais le plus reconnu. Il comprend les 225 premières sociétés japonaises cotées à la bourse de Tokyo.

L’indice Nikkei est considéré comme une mesure importante du marché boursier japonais et de la performance de l’économie japonaise.

Parmi les sociétés cotées à l’indice Nikkei figurent Sony Corporation, Canon Inc, Nissan Motor Corporation, Mazda Motor Corporation et Panasonic Corporation. L’indice comprend des entreprises de 36 secteurs différents.

Actuellement, les principaux secteurs sont la technologie, les biens de consommation, la finance, les transports et les services publics, les biens d’équipement et autres, et les matériaux.

Contrairement aux autres indices dont les actions sont classées par capitalisation boursière, les actions qui composent l’indice Nikkei sont classées par prix d’action.

Les prix des actions sont libellés en yens japonais. La composition du Nikkei 225 est soumise à un réexamen annuel – une révision périodique.

Celui-ci a lieu en octobre, où chaque entreprise est contrôlée pour déterminer si elle répond aux critères. Et le processus de modification de la liste des constituants est appelé « remplacement extraordinaire ».

Origine, signification et composition du Nikkei

Lancée en 1950, la Bourse de Tokyo est la plus grande bourse du Japon et la quatrième au monde en termes de capitalisation boursière. Située dans la capitale, Tokyo, la bourse répertorie plus de 3 500 entreprises dans de multiples secteurs.

Parmi celles-ci figurent certaines des plus grandes marques japonaises, notamment Honda, Mitsubishi et Toyota.

Tout comme les autres grandes bourses, la Bourse de Tokyo fait le lien entre les entreprises et les investisseurs. Grâce à un suivi électronique en temps réel, la bourse détaille les cours actuels de chacune des sociétés qu’elle cote.

Outre les actions classiques, la Bourse de Tokyo cote également un certain nombre d’autres titres financiers. Il s’agit notamment d’options et de contrats à terme, de produits dérivés et de fonds négociés en bourse (ETF).

L’avantage de la Bourse de Tokyo est qu’elle dispose d’un certain nombre d’indices qui permettent aux investisseurs d’investir sur le marché dans son ensemble, plutôt que de soutenir des entreprises spécifiques.

Le plus établi de ces indices est bien le Nikkei 225.

Les facteurs influençant le Nikkei

Le Nikkei 225 est extrêmement sensible non seulement aux nouvelles et aux événements locaux, mais aussi aux événements qui se produisent dans le monde entier.

Les traders qui travaillent avec l’indice Nikkei doivent suivre de près :

  • Les indicateurs macroéconomiques du Japon : inflation, déflation, taux de chômage, nombre de nouveaux emplois
  • La prospérité financière des entreprises individuelles incluses dans l’indice
  • La situation générale des marchés boursiers étrangers, mais surtout l’évolution du marché américain.

Événements mondiaux, catastrophes naturelles, guerres, instabilité politique et nouvelles économiques, le lien étroit entre les marchés japonais et américains, en particulier leurs principaux indices, est attribué aux exportations du Japon vers les États-Unis.

Il faut donc garder un œil sur la dynamique du S&P 500 et de l’indice du dollar ainsi que sur d’autres indicateurs américains.

Le Nikkei 225 présente des différences spécifiques qui le distinguent d’indices comme le FTSE ou le DAX. Pour investir dans cet instrument, il faut garder à l’esprit les avantages suivants :

  • La simplicité d’être un indice pondéré par les prix
  • La facilité à suivre la santé globale de l’économie
  • Écarts fixes, longues heures de négociation
  • Moins de risques que les indices pondérés par la capitalisation

Toutefois, il n’existe aucun instrument financier qui soit parfait et qui comporte des risques zéro. Dans ce contexte, voici quelques considérations concernant l’indice Nikkei :

  • Effet significatif des petites variations des actions des entreprises
  • Aucune attention à la taille du secteur industriel
  • Vulnérabilité aux chutes soudaines dans un marché baissier

Investir dans le Nikkei

L’indice Nikkei ne permet pas aux investisseurs étrangers individuels d’acheter et de gérer directement des actions.

Toutefois, les investisseurs peuvent obtenir une exposition à l’indice en achetant des actions par l’intermédiaire de fonds négociés en bourse dont les composantes sont en corrélation avec l’indice.

Les fonds négociés en bourse (ETF) comprennent une sélection d’actions ou d’autres titres. Les ETF se négocient pendant la journée et sont sujets à des fluctuations de prix, tout comme les actions.

Les investisseurs utilisent les ETF pour des stratégies de négociation spéculatives, comme les opérations sur marge et la vente à découvert. Les investisseurs peuvent négocier sur l’ensemble du marché comme s’ils négociaient une seule action.

En créant un portefeuille diversifié, les ETF permettent aux investisseurs de répondre à des besoins spécifiques de répartition des actifs, comme une répartition de 80 % et 20 % pour les actions et les obligations, respectivement.

Les investisseurs soucieux de la fiscalité peuvent également tirer parti des ETF pour réduire les incidences fiscales. La structure unique des ETF permet aux investisseurs qui négocient de gros volumes d’ETF de les racheter pour obtenir des actions dont ils suivent l’évolution.

Il existe plusieurs produits financiers basés sur le Nikkei 225 qui sont négociés sur les marchés boursiers du monde entier. Ces produits comprennent des options, des ETF, des contrats à terme et des warrants. Le Nikkei 225 est aujourd’hui un indice de contrats à terme internationalement reconnu.

Comparaison du Nikkei avec le Topix et les autres indices

L’autre grand indice qui suit la Bourse de Tokyo est le Tokyo Stock Price Index, également connu sous le nom de TOPIX. Comme mentionné précédemment, l’indice Nikkei classe les actions en fonction de leur prix et suit les 225 premières sociétés cotées à la Bourse de Tokyo.

En revanche, l’indice TOPIX classe les actions en fonction de la capitalisation boursière ajustée du flottant. TOPIX suit également toutes les entreprises nationales cotées dans la première section de la Bourse de Tokyo. En octobre 2017, la première section comprenait 2032 sociétés.

Comme on peut l’observer, il existe des différences majeures entre l’indice Nikkei et TOPIX. Il est souvent avancé que TOPIX est une meilleure représentation du marché boursier japonais.

Cela est dû aux différences de pondération entre les deux indices et au plus grand nombre d’entreprises incluses dans TOPIX.

Contrairement aux autres indices dont les actions sont classées par capitalisation boursière, les actions qui composent l’indice Nikkei sont classées par prix d’action.

L’indice Nikkei 225 est l’un des principaux indices boursiers du Japon. Il s’agit d’un choix d’investissement approprié pour diversifier un portefeuille. L’économie japonaise reste toujours solide, ce qui affecte directement la performance de l’indice.

Avatar autheur
Arnaud - Rédacteur EnBourse
Rédacteur financier
boursopedia Marchés boursiers Indices Indice boursier Nikkei 225

Devenez contributeur

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents

FCPE et SICAVAS

Marchés boursiersFonds et ETF

Si votre entreprise vous propose d’ouvrir un PEE (plan d’Epargne Entreprise), vous pouvez avoir la…

ETN (exchange-traded note) et fonds de cryptomonnaies

Marchés boursiersFonds et ETF

Acheter directement des cryptomonnaies n’est pas une chose facile pour tout le monde. Heureusement, il…