Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Broker (courtier)

Un broker (courtier) est une personne ou une société qui met en relation un acheteur et un vendeur et qui organise la transaction entre les deux parties. Il prélève une commission sur la transaction, qui peut prendre différentes formes.

Il peut également agir en tant que vendeur et prendre part à la transaction.

Les actions sont négociées sur les marchés boursiers, comme la bourse de New York ou le Nasdaq.

Les entreprises inscrivent leurs actions à la cote d’une de ces bourses, qui met en relation les acheteurs et les vendeurs, impose des règles et des règlements et suit la demande pour chaque action, ce qui fait fluctuer son prix.

Le rôle du broker démarre à ce moment. Afin de pouvoir traiter ces actions en tant que particulier, il faut passer par l’un de ces opérateurs. Le broker peut être de différents types, avec une rémunération et des tarifications diverses adaptées à certains profils.

Sommaire :

Journal business

Définition d’un broker

Un broker (courtier en français) est une personne ou une société indépendante qui organise et exécute des transactions financières pour le compte d’une autre partie.

Il peut le faire dans différentes catégories d’actifs, notamment les actions, le forex, l’immobilier et les assurances. Un courtier facture normalement une commission pour l’exécution de l’ordre.

Certains courtiers fournissent des données sur le marché et donnent des conseils sur les produits que le trader souhaite acheter ou vendre – selon qu’ils sont des courtiers de plein exercice ou qu’ils exécutent uniquement des ordres.

Toutefois, un courtier doit être autorisé à donner des conseils et à exécuter la vente, et il n’effectuera des transactions qu’après avoir obtenu la demande ou l’aval de son client.

Presque tous les courtiers de détail proposent aujourd’hui une sorte de logiciel de négociation, qu’il s’agisse du leur ou de celui d’un tiers.

Les prix en temps réel (flux) sont introduits dans le logiciel par les pupitres de négociation afin que les traders puissent essayer de choisir la direction et de profiter du mouvement.

Les meilleures plateformes offrent des graphiques en temps réel, des indicateurs techniques et les dernières nouvelles, idéalement à la minute près.

Les types de brokers

Il existe quatre grands types de courtiers : le courtier en valeurs mobilières, le courtier en devises, le courtier de plein exercice et le courtier à escompte. Bien qu’ils jouent tous un rôle de facilitateur entre le trader et une autre partie, ils fonctionnent différemment les uns des autres.

Certains courtiers ne font qu’exécuter des ordres, tandis que d’autres exécutent, conseillent et gèrent un portefeuille.

Un courtier en valeurs mobilières par exemple – également appelé courtier en investissements – gère et exécute l’achat et la vente d’actions pour le compte des investisseurs individuels.

Un courtier en devises réalise le même type d’opérations mais sur le marché des changes (il peut être teneur de marché ou non). Un courtier en devises teneur de marché (qui se pose en contrepartie de son client) donne l’avantage de toujours obtenir de la liquidité pour le trader particulier.

De l’autre côté, un courtier non teneur de marché est de fait totalement impartial. Il ne fait que transmettre l’ordre du client vers un tiers (bourse ou autre client).

Les courtiers de plein exercice, ou conseillers financiers, offrent plusieurs services, tels que la planification de la retraite et des investissements, les conseils fiscaux et la recherche.

Ce type de courtier peut être utile à une personne qui n’a pas le temps de faire sa propre planification financière.

Les courtiers de plein exercice travaillent généralement pour des honoraires plus élevés que les autres courtiers. La principale différence entre les courtiers traditionnels et les autres courtiers est la quantité de services qu’ils offrent.

Un discount broker est un courtier qui facture une commission moins élevée, parce qu’il n’offre pas de conseils ou de valeur ajoutée comme la recherche et la planification d’une opération, il ne fait qu’exécuter.

En règle générale, plus les discount brokers exécutent de transactions, plus le coût est faible. Pour choisir ce type de courtier, il faut gérer son portefeuille soi-même.

Au-delà de ces quatre grands types de courtiers, certains sont spécialisés, dont :

  • Les courtiers en valeurs mobilières
  • Les courtiers en devises
  • Les courtiers en crypto-monnaies
  • Les courtiers en produits de base
  • Les courtiers en pétrole
  • Les courtiers en métaux
  • Les courtiers en contrats à terme et en options
  • Les courtiers en titres à revenu fixe

Il existe des courtiers qui traitent avec des institutions, notamment des banques, des fonds spéculatifs, des gestionnaires d’actifs et des courtiers de détail qui permettent aux investisseurs particuliers d’accéder à différents produits financiers.

Les courtiers de détail ont tendance à proposer une large gamme d’instruments de négociation, notamment des actions, des crypto-monnaies, des devises, des matières premières, des indices, des obligations, des contrats à terme et bien d’autres encore.

Cela signifie qu’un seul compte suffit pour pouvoir acheter plusieurs actifs différents.

L’utilité d’un broker

Les actions sont négociées sur les marchés boursiers, comme la Bourse de New York ou le Nasdaq.

Les entreprises inscrivent leurs actions à la cote d’une bourse, qui met en relation les acheteurs et les vendeurs, impose des règles et des règlements et suit la demande pour chaque action, ce qui influence le prix de l’action.

Toutefois, un investisseur particulier ne peut pas acheter directement des actions auprès d’une bourse. Il doit passer par un courtier qui est lui autorisé à effectuer ce genre de transactions pour le compte de ses clients.

Les courtiers doivent généralement être enregistrés auprès d’une autorité régulatrice.

Dans certains cas, les courtiers fournissent également des conseils sur les actions que l’investisseur doit acheter et vendre. Toutefois, il ne faut pas confondre les courtiers avec les planificateurs financiers, qui ont tendance à offrir des conseils plus globaux sur la situation financière de l’investisseur.

Broker, quelle rémunération

Les courtiers sont généralement rémunérés par une commission sur chaque transaction. Les investisseurs ont toujours payé une commission à un courtier pour l’achat ou la vente d’une action.

Cela reste vrai pour les courtiers humains des sociétés de courtage traditionnel, mais les investisseurs qui gèrent leurs propres comptes de courtage et font appel à un courtier en ligne pour acheter et vendre des investissements peuvent désormais le faire sans commission s’ils choisissent le bon courtier.

Les courtiers qui ne perçoivent pas de commissions gagnent de l’argent sur les actifs des investisseurs d’autres manières – le plus souvent en percevant des intérêts sur les liquidités non investies sur les comptes des investisseurs.

La plupart des comptes d’investissement contiennent une petite quantité d’argent liquide, qu’un courtier transfère sur un compte de dépôt qui rapporte des intérêts. Une petite partie de ces intérêts est versée à l’investisseur, et la société de courtage touche le reste.

Les courtiers vendent également des transactions aux teneurs de marché, ce qui leur rapporte une petite commission par transaction. Les investisseurs le remarquent rarement, mais cela peut dans certains cas ralentir l’exécution de la transaction et en augmenter légèrement le coût.

Les traders à fort volume peuvent souhaiter choisir un courtier qui achemine les ordres en fonction du prix.

Choisir un broker, courtier en ligne ou classique

De nos jours, il est facile de trouver un courtier. La plupart des investisseurs peuvent opter pour un courtier en ligne, en raison des économies qu’il permet de réaliser et de la facilité avec laquelle il est possible de passer des ordres en ligne.

Pour les investisseurs débutants ou confirmés, les courtiers à escompte exigent un investissement minimum peu élevé et ne facturent pas de frais de compte permanents.

S’il restera toujours difficile de trouver le courtier parfait, il en existe qui sont considérablement meilleurs que d’autres et qui offrent au trader particulier un grand nombre de garanties en termes de sécurité des fonds, de fiabilité et de fonctionnalité.

Avatar autheur
Arnaud - Rédacteur EnBourse
Rédacteur financier

Devenez contributeur

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents

Courtier CMC Markets

InvestissementCourtiers

CMC Markets est une société de négoce financier en ligne de premier plan, qui propose…

Placement immobilier collectif Tontine

InvestissementGestion de patrimoine

Placement ancien et peu connu, la tontine fait référence à une forme de placement collectif…