Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Scalping (technique de trading)

Le scalping est un type de day trading dont l’objectif est de réaliser fréquemment de petits profits. Il n’existe pas de définition unique de la stratégie de scalping. Cependant, plusieurs éléments distinguent le scalping des autres stratégies de trading.

Premièrement, les scalpers ne gardent pas de positions très longues et ne tiennent que rarement des positions overnight.

Deuxièmement, l’analyse technique et l’analyse fondamentale sont moins ciblées. Le scalpeur exploite plutôt la volatilité des prix afin de pouvoir en tirer profit quelles que soient les conditions du marché.

De nombreux scalpers étudient également les concepts d’action sur les prix, comme les modèles de bougies.

Sommaire :

Définition du scalping

Le scalping est une stratégie de trading visant à tirer profit des variations mineures du prix d’une action.

Les traders qui mettent en œuvre cette stratégie effectuent entre 10 et quelques centaines de transactions en une seule journée, convaincus que les petites variations du prix des actions sont plus faciles à détecter que les grandes.

De nombreux petits profits peuvent facilement se transformer en gains importants, si une stratégie de sortie stricte est utilisée pour éviter des pertes importantes.

Le scalping présente certains avantages. Le scalpeur réalise rapidement des profits et des pertes. Il y a moins de chances d’accumuler des pertes incontrôlées qui pourraient se produire lorsque l’on détient des positions de négociation sur une longue période.

La plupart des scalpeurs ne supportent pas de frais de swap puisqu’ils ne détiennent pas de positions au jour le jour. En outre, le scalpeur n’immobilise pas son capital en détenant des positions à long terme sur marge. Cela rend le scalper intéressant pour les traders ayant de petits comptes.

Les stratégies de scalping

L’une des méthodes de scalpage les plus utilisées est le scalpage par étalement. Le scalpeur d’écart essaie d’utiliser la volatilité pour contourner l’écart entre l’offre et la demande.

Il tente d’acheter au bas de la fourchette d’offre et de vendre au haut de la fourchette. Les profits sont minuscules car la fourchette d’offre d’achat peut n’avoir que quelques points de large.

Au lieu d’attendre les tendances comme le ferait un trader de positions, un scalpeur d’écart examine les mouvements lorsque l’offre et la demande fluctuent à chaque tick.

Lorsque vous avez accès à plusieurs cotations ou que vous pouvez synchroniser différents comptes, cela vous permet de profiter des écarts de prix. Il s’agit là d’un scalping d’arbitrage.

Un scalpeur d’arbitrage tente d’exploiter les écarts, en achetant une cotation basse et en vendant simultanément une cotation haute. Le scalpeur attend qu’un écart de prix se referme et/ou se déplace dans le sens du profit.

Pour exploiter les possibilités d’arbitrage, il faut une exécution extrêmement rapide et précise des prix, car tout dérapage peut rapidement éradiquer les profits.

Les clés de la réussite en scalping

Avoir une stratégie peaufinée n’est qu’une partie de l’histoire. Avec le scalping, l’application du système de trading est aussi cruciale pour les profits que la stratégie elle-même.

C’est pourquoi les scalpeurs doivent être très attentifs au choix de leur courtier. D’une part, certains courtiers interdisent complètement les stratégies de scalping comme condition de leurs conditions de service. Plus souvent, des écarts et des commissions coûteux peuvent rendre les stratégies inapplicables.

Une bonne exécution des prix est également un impératif absolu. Les dérapages et les erreurs d’exécution des prix peuvent paralyser toute stratégie, mais surtout les opérations à haute fréquence et à faible profit.

Scalping, spéculation et automatisation

Les systèmes de scalping nécessitent une prise de décision rapide et répétitive. Ce type de trading se prête davantage à l’automatisation que d’autres stratégies. Les scalpeurs automatisés sont généralement bien plus aptes à effectuer des calculs rapides et à gérer des ordres qu’un humain.

Si vous avez une stratégie solide, il est bon de faire automatiser ce système. Un autre avantage est que les systèmes de négociation automatisés sont plus faciles à tester et à adapter.

Risques et limitations du scalping

Le scalpeur d’écarts enlève effectivement de l’argent au teneur de marché. De nombreux courtiers de détail agissent également en tant que teneurs de marché, ou sont soumis à des restrictions par leurs fournisseurs de liquidité en gros.

Il n’est donc pas surprenant qu’ils tentent d’empêcher les clients d’utiliser ce genre de stratégies.

De nombreux courtiers imposent des restrictions sur les ordres en attente et les ordres à profit afin d’éviter que l’exécution ne se termine à l’intérieur ou à proximité de l’écart d’ouverture, ou dans certains délais. Ces restrictions peuvent réduire à néant l’efficacité de l’extrapolation des écarts.

Plus on s’éloigne du marché, plus le spread scalping devient difficile. Les teneurs de marché de gros sont les meilleurs extorqueurs de spread car ils font le marché et contrôlent le spread. Plus vous êtes éloigné, plus l’écart est important et moins vous aurez accès à des fournisseurs.

Les clients de détail sont des clients captifs et les couches de spread des courtiers réduisent considérablement les chances de réaliser des bénéfices en cas de spread scalping.

Le dérapage (slipperage) du marché est aussi un risque. Tous les opérateurs savent qu’au lieu de fluctuer doucement, le marché peut à tout moment amorcer un fort mouvement directionnel qui joue contre une position.

Lorsque cela se produit, le scalpeur doit fermer très rapidement pour éviter une perte courante qui pourrait éliminer une grande partie du profit.

Plus le scalpeur maintient sa position longtemps, plus il y a de chances que le prix s’écarte de la fourchette de rentabilité. À cette fin, les scalpeurs essaient de maintenir leurs positions pendant une période aussi courte que possible. L’idéal est d’acheter à un instant donné et de vendre à l’instant suivant.

Dans toute stratégie de scalping, il est essentiel de s’en tenir au système et de ne pas conserver les positions une minute de plus que nécessaire dans l’espoir d’un retournement des bénéfices.

Le scalping utilise des positions de plus grande taille pour des gains de prix plus faibles dans la plus petite période de détention. Il est effectué en intra-journalier.

Le scalping est une activité qui se déroule à un rythme rapide pour les traders agiles. Il nécessite un timing et une exécution très précis.

Avatar autheur
Arnaud - Rédacteur EnBourse
Rédacteur financier
boursopedia Trading Techniques de trading Scalping (technique de trading)

Devenez contributeur

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents

Logiciel de trading MetaTrader

TradingLogiciels et outils

MetaTrader figure parmi les plateformes de trading les plus populaires, permettant principalement de trader sur…

Trading Haute Fréquence

TradingTechniques de trading

Le trading à haute fréquence consiste à acheter et à vendre des titres tels que…

Logiciel de trading NinjaTrader

TradingLogiciels et outils

NinjaTrader LLC est une société de développement de logiciels, surtout connue pour sa plateforme de…