Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez !profitez de notreformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Bénéfice financier

Le bénéfice représente le solde positif qui apparait sur les comptes, une fois que les dépenses ont été déduites des recettes d’une société, sur une période définie : en principe, il s’agit d’une année comptable, mais le calcul peut être fait sur une durée plus courte, comme par exemple un semestre ou un trimestre.

Sommaire :

Tirelire représentant la productivité du bénéfice

On distingue deux types de bénéfices

• le bénéfice brut d’exploitation : qui est le résultat obtenu une fois les charges déduites, sans prendre en compte les amortissements, les flux de dépenses exceptionnels, ou la gestion financière de l’entreprise.

• le bénéfice net : également appelé  »résultat net » est le solde restant lorsque toutes les dépenses de l’entreprise ont été comptabilisées (TVA, salaires, amortissements, taxes probables…). C’est le bénéfice net qui sert de base pour calculer la somme à redistribuer aux actionnaires d’une société ou à mettre en réserve (dividende).

L’importance du bénéfice brut d’exploitation pour calculer la rentabilité d’une entreprise

Le bénéfice brut, ou  »excédent brut d’exploitation » (EBE), permet de vérifier la rentabilité d’une société.
Il se calcule en déduisant du chiffre d’affaire, uniquement les coûts qui dépendent du fonctionnement de l’entreprise : l’achat de marchandises, le paiement de services (eau, électricité, avocats, comptables…), les impôts, les taxes, les salaires et enfin les charges sociales.

Ces données donnent alors une indication précise sur le bon fonctionnement économique de l’entreprise puisqu’elles ne prennent pas en compte les dépenses exceptionnelles liées à sa politique d’investissement.
Ainsi, même lorsqu’une infrastructure ne dispose que de peu de bénéfices nets, il est possible de voir si elle sera rentable à moyen ou long terme.

Enfin, c’est aussi à partir de l’EBE que l’on peut calculer les possibilités d’autofinancement d’un projet d’investissement éventuel.

Avatar autheur

Fondateur
boursopedia Économie Entreprises Bénéfice financier

Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents

Finance comportementale

ÉconomieFinance

La finance comportementale permet sans aucun doute de mieux comprendre les réactions des investisseurs sur…

Rapport financier d'une entreprise

ÉconomieFinance

Avant d’investir dans n’importe quelle entreprise, il faut déjà apprendre à la connaître. Le seul…

OPRA (Offre Publique de Rachat d’Actions)

ÉconomieEntreprises

Une entreprise cotée dispose d’un certain nombre d’actions en circulation sur les marchés financiers. Et…