Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez !profitez de notreformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Livre Sterling

La livre sterling – pound sterling, GDP – est la devise officielle du Royaume-Uni..

La livre sterling, plus vieille devise toujours en circulation, est l’une des principales devises du marché des changes, le Forex. Elle est en effet la quatrième devise la plus échangée, après le dollar américain, l’euro et le yen japonais.

Accompagnées de la devise chinoise, le yuan, ces cinq monnaies constituent le panier de devises servant de base de calcul aux droits de tirage spéciaux, l’instrument monétaire international créé par le FMI en 1969 pour compléter les réserves officielles existantes des pays membres.

Fin 2019, la livre sterling demeurée également la quatrième devise la plus présente au sein des réserves mondiales.

Sur le marché des changes, la paire de devises associant la livre sterling et le dollar américain – GBP/USD – est nommée le « cable » (à prononcer à l’anglaise). Par métonymie, le « cable » en vient parfois à désigner la livre sterling elle-même. Ce surnom provient des premières communications transcontinentales et sous-marines entre le Royaume-Uni et l’Amérique au milieu du XIXe siècle.

D’autres fois, la livre sterling est surnommée le « quid », que l’on croit tiré de l’expression latine « quid pro quo », littéralement : une chose contre une autre.

Sommaire :

Importance de la livre sterling sur les marchés financiers

Le ticker GDP est l’abréviation de British Pound Sterling, devise officielle du Royaume-Uni, mais aussi de territoires d’outre-mer britanniques. Le Zimbabwe emploie également cette devise, et de nombreuses devises nationales, d’autres « livres » sont adossées à la livre sterling, notamment la livre de Gibraltar et de Guernesey, mais aussi des obligations souveraines, telles que les bons du Trésor d’Écosse et d’Ireland du Nord.

Les centimes de la livre sterling sont les pence ; penny au singulier. De nombreuses actions sont échangées pour quelques pence. Le cas échéant, les places boursières précisent d’ordinaire la distinction par les acronymes GBX ou GBp, avec un p en minuscule.

Sur le marché des changes, les comptes libellés en livre sterling représentent environ 13 % de l’activité quotidienne.

Les devises le plus souvent associées à la livre sterling pour constituer des paires de devises sont le dollar américain, GBP/USD, l’euro, EUR/GBP, et le yuan japonais, GBP/JPY.

Origine de la livre sterling

La livre sterling devint la devise officielle du Royaume-Uni lorsque l’Angleterre et l’Écosse s’unifièrent en un seul et même pays en 1707. Les historiens font cependant remonter la conception de la livre sterling en elle-même au VIIIe siècle de notre ère, probablement aux alentours de l’an 760, faisant ainsi de la livre sterling la plus ancienne devise toujours en circulation

(L’or et l’argent sont certes toujours en circulation au moins depuis la Haute Antiquité, mais ils n’ont plus cours légal : ils ne sont plus des moyens de paiement dans les transactions ordinaires).

Par la suite, la livre sterling a également été employée dans les colonies britanniques : l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Canada.

L’imprimerie de billets de livres sterling date pour sa part de 1855. Auparavant, comme pour les actifs obligataires, les billets de la Banque d’Angleterre étaient rédigés à la main.

Dès la fin du XIXe siècle, plusieurs pays ont adossé leur devise nationale à la livre sterling, eu égard à la stabilité et l’ancienneté de cette dernière, afin de conférer à leur devise un attrait certain.

Jusqu’au à la Première Guerre mondiale, la livre sterling était elle-même adossée à l’or. Comme pour les États-Unis avec le dollar, le principe de l’étalon-or prévalait dans une certaine mesure.

Les dépenses et l’endettement nécessaires aux besoins de la guerre ont incité le gouvernant britannique à abandonner l’étalon-or. La livre sera de nouveau, mais brièvement, adossée à l’or en 1925. Toutefois, l’étalon-or sera de nouveau abandonné durant la Grande Dépression.

Depuis Bretton Woods

Les accords de Bretton Woods ont profondément modifié le système monétaire international. La livre sterling n’en fut pas exempte.

En 1940, d’un commun accord avec les Américains, la livre sterling et le dollar sont fixés au taux de 1 £ pour 4,03 $. Ce taux fut maintenu tout au long de la Seconde Guerre mondiale et fut entériné par les Accords de Bretton Woods en 1944, qui se proposaient entre autres choses de déterminer des taux de changes relativement fixes entre les grandes devises mondiales.

L’objectif affiché de cette politique monétaire était de favoriser la reconstruction et le développement économique des pays touchés par la guerre.

Cependant, le gouvernement britannique se décida, le 19 septembre 1949, a dévalué la livre sterling en proportion de 30,5 % ; soit un nouveau taux de change avec le dollar de 2,80 $ pour 1 £. Par conséquent, de nombreuses autres devises suivirent cette politique de dévaluation à l’égard du dollar afin de ne pas souffrir de désavantages concurrentiels sur le marché mondial.

Plus encore : tout au long de la décennie 1960-70, de nombreux investisseurs et spéculateurs ont estimé la livre artificiellement surévaluée relativement au dollar. Des activités spéculatives, vendant la livre pour acheter des dollars, en témoignèrent. En particulier durant les années 1961, 1964 et 1966.

Finalement, la livre sterling fut de nouveau dévaluée de 14,3 %, en novembre 1967, pour atteindre le taux de 2,40 $ pour 1 £.

Pour finir, en 1971, le Royaume-Uni se résolut à accorder un taux de change flottant, et non plus fixe, à la livre sterling vis-à-vis des autres monnaies. Cela permit aux différentes forces acheteuses et vendeuses du marché de déterminer plus librement le cours de la livre ; en d’autres mots d’en déterminer la valeur de manière plus optimale relativement à l’offre et la demande véritables du marché.

En 2002, le Royaume-Uni demeura l’un des quelques pays de l’Union européenne a conserver sa monnaie nationale en écartant l’adoption de l’euro.

Avatar autheur

Rédacteur financier

Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents

Franc suisse

ForexListe des devises

Le Franc suisse est désigné par le ticker CHF sur le Forex. Tiré du nom…

Livre Sterling

ForexListe des devises

La livre sterling – pound sterling, GDP – est la devise officielle du Royaume-Uni.. La…

Spread sur le marché du forex

ForexTrader le forex

Dans un précédent article, vous avez pu saisir ce que sont les pips et à…