Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

FMI (Fonds monétaire international)

Le Fonds monétaire international est une organisation de 189 membres qui s’efforce de stabiliser l’économie mondiale.

Le Fonds monétaire international (FMI) est une organisation internationale qui promeut la croissance économique et la stabilité financière mondiale, encourage le commerce international et réduit la pauvreté.

Les quotes-parts des pays membres sont un facteur déterminant du pouvoir de vote dans les décisions du FMI. Les voix comprennent une voix par 100 000 droits de tirage spéciaux (DTS) de la quote-part en plus des voix de base.

Les DTS sont un type international de monnaie de réserve créé par le FMI en complément des réserves monétaires existantes des pays membres.

Le Fonds monétaire international (FMI) est basé à Washington, D.C. L’organisation est actuellement composée de 189 pays membres, dont chacun est représenté au conseil d’administration du FMI proportionnellement à son importance financière.

Sommaire :

Logo du Fonds monaitaire international

Les origines du Fonds Monétaire International

Le FMI a été créé lors de la conférence de Bretton Woods en 1944. Il a pour objectif de reconstruire l’Europe après la Seconde Guerre mondiale. La conférence a également établi un étalon-or modifié pour aider les pays à maintenir la valeur de leur monnaie.

Les planificateurs voulaient éviter les barrières commerciales et les taux d’intérêt élevés qui ont contribué à la Grande Dépression.

La première moitié du XXe siècle a été marquée par deux guerres mondiales qui ont causé d’énormes destructions physiques et économiques en Europe et par une Grande Dépression qui a entraîné une dévastation économique tant en Europe qu’aux États-Unis.

Ces événements ont suscité le désir de créer un nouveau système monétaire international qui stabiliserait les taux de change des devises sans les adosser entièrement à l’or.

Il s’agissait aussi de réduire la fréquence et la gravité des déficits de la balance des paiements (qui surviennent lorsque plus de devises étrangères quittent un pays qu’elles n’y entrent) et d’éliminer les politiques commerciales mercantiles destructrices.

Les discussions multilatérales ont conduit à la Conférence monétaire et financière des Nations unies à Bretton Woods, New Hampshire, États-Unis, en juillet 1944. Des délégués représentant 44 pays ont rédigé les statuts d’un projet de Fonds monétaire international qui superviserait le nouveau système monétaire international.

Après la ratification par 29 pays, les statuts sont entrés en vigueur le 27 décembre 1945. Le conseil des gouverneurs du Fonds s’est réuni l’année suivante à Savannah, en Géorgie (États-Unis), pour adopter les statuts et élire les premiers administrateurs du FMI.

Les gouverneurs ont décidé d’installer le siège permanent de l’organisation à Washington, D.C., où les 12 premiers directeurs exécutifs se sont réunis pour la première fois en mai 1946. Les opérations financières du FMI ont commencé l’année suivante.

Rôle et objectifs du FMI

Le FMI a trois principaux objectifs :

  • Il surveille la conjoncture mondiale et identifie les risques parmi ses pays membres
  • Il conseille ses membres sur la manière d’améliorer leur économie
  • Il fournit une assistance technique et des prêts à court terme pour prévenir les crises financières.
Le but du FMI est de prévenir les risques économiques et financiers en guidant ses membres.

Le FMI a la rare capacité d’examiner et de passer en revue les économies de tous ses pays membres. Par conséquent, il prend le pouls de l’économie mondiale mieux que toute autre organisation.

Il produit une multitude de rapports analytiques. Il publie chaque année les Perspectives de l’économie mondiale, le Rapport sur la stabilité financière dans le monde et le Bulletin de la stabilité financière.

Depuis la crise du peso mexicain de 1994-95 et la crise asiatique de 1997-98, le FMI a joué un rôle plus actif pour aider les pays à prévenir les crises financières. Il élabore des normes que ses membres doivent suivre.

Par exemple, les membres s’engagent à fournir des réserves de change suffisantes en période de prospérité, ce qui les aide à augmenter les dépenses pour stimuler leur économie en période de récession.

Le FMI publie également des rapports sur les pays membres que les investisseurs utilisent pour prendre des décisions éclairées. Cela permet d’améliorer le fonctionnement des marchés financiers.

Il encourage également une croissance soutenue et un niveau de vie élevé, ce qui est le meilleur moyen de réduire la vulnérabilité des membres aux crises.

Le FMI accorde des prêts pour aider ses membres à résoudre leurs problèmes de balance des paiements, à stabiliser leurs économies et à rétablir une croissance durable.

Traditionnellement, la plupart des emprunteurs du FMI étaient des pays en développement. Ils avaient un accès limité aux marchés internationaux des capitaux en raison de leurs difficultés économiques.

Un prêt du FMI indique que les politiques économiques d’un pays sont sur la bonne voie. Cela rassure les investisseurs et agit comme un catalyseur pour attirer des fonds d’autres sources.

La structure du FMI

La Directrice Générale du FMI est Kristalina Georgieva depuis le 25 septembre 2019. Elle dirige les 2 700 employés du FMI, originaires de 147 pays. Elle supervise quatre directeurs généraux adjoints. Enfin, elle préside le Conseil d’administration, qui compte 24 membres.

La structure de gouvernance du FMI commence avec le conseil d’administration du FMI qui définit les orientations et les politiques. Ses membres sont les ministres des finances ou les dirigeants des banques centrales des pays membres.

Ils se réunissent chaque année conjointement avec la Banque mondiale. Le Comité monétaire et financier international se réunit deux fois par an. Ces comités examinent le système monétaire international et formulent des recommandations.

Les membres du FMI

Plutôt que d’énumérer les 189 membres, il est plus facile de dresser la liste des pays qui ne sont pas membres. Les sept pays (sur un total de 196 pays) qui ne sont pas membres du FMI sont Cuba, le Timor oriental, la Corée du Nord, le Liechtenstein, Monaco, Taïwan et la Cité du Vatican.

Le FMI compte 11 membres qui ne sont pas des pays souverains : Anguilla, Aruba, la Barbade, le Cap-Vert, Curaçao, Hong Kong, Macao, Montserrat, les Antilles néerlandaises, Saint-Martin et le Timor-Leste.

Les membres ne reçoivent pas le même nombre de voix. Ils ont plutôt des parts de vote basées sur un quota. Le quota est basé sur leur taille économique. S’ils paient leur quota, ils reçoivent l’équivalent en parts de vote. Les quotas des membres et les parts de vote ont été mis à jour en 2010.

L’évolution du rôle du FMI

Le rôle du FMI s’est accru depuis le début de la crise financière mondiale de 2008. En fait, un rapport de surveillance du FMI a mis en garde contre la crise économique. Les dirigeants mondiaux ont vite regretté de l’avoir ignorée.

En conséquence, le FMI a été de plus en plus sollicité pour assurer une surveillance économique mondiale. Il est le mieux placé pour le faire car il exige de ses membres qu’ils soumettent leurs politiques économiques à l’examen du FMI.

Ils se sont également engagés à appliquer des politiques qui maintiennent la stabilité des prix. Par exemple, ils s’engagent à éviter de manipuler les taux de change pour obtenir un avantage concurrentiel déloyal.

Par exemple, la crise de la zone euro de 2010 a incité le FMI à accorder des prêts à court terme pour renflouer la Grèce. Cela était conforme à la charte du FMI car cela a permis d’éviter une crise économique mondiale.

Le FMI reste donc une organisation très importante dans la gestion des crises, le développement des pays, la croissance continue et la stabilisation de l’économie mondiale.

Avatar autheur
Arnaud - Rédacteur EnBourse
Rédacteur financier
boursopedia Économie Acteurs de marchés FMI (Fonds monétaire international)

Devenez contributeur

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents

Nouvelles économiques

ÉconomieFinance

Les nouvelles économiques offrent des opportunités pour le trader et l’investisseur dans la mesure où…

Offre sur le marché boursier

ÉconomiePrincipes Économiques

L’offre est un terme économique qui se réfère à la quantité d’un produit ou d’un…

Livrets non règlementés de placement

ÉconomieBanques

Il n’y a pas que l’état qui peut vous proposer des livrets d’épargne « sans…