Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Gap bourse définition

Un gap est un terme économique utilisé pour qualifier le laps de temps durant lequel il n’y a aucune transaction boursière.

Cet espace intermédiaire peut intervenir entre l’heure de fermeture et d’ouverture d’une valeur sur les places boursières, mais également en cours de séance suite à l’annonce d’une information financière particulière ou d’un changement de position d’analyste.

L’inquiétude qui saisit les marchés et les hésitations des investisseurs font augmenter la volatilité et fluctuer les cours en raison d’un déséquilibre entre l’offre et la demande, créant ainsi un gap.

Ils peuvent-être étudiés dans le cadre de l’analyse graphique, en mode chandelier japonais ou encore en « bar charts ».

Sommaire :

Saut dans le vide

Quels instruments financiers sont concernés ?

Tous les instruments financiers peuvent-être impactés.

Leur fréquence et leur ampleur varient malgré tout en fonction du type d’instruments, et également en fonction de leur horaire de cotation.

Un instrument coté 24h/24, 5 jours sur 7, comme les devises, aura moins tendance à être sujet à ce problème, que le marché des actions qui a une durée de cotation limitée sur une journée.

Á noter également, qu’à l’intérieur même d’une catégorie d’instruments, certaines valeurs seront plus volatiles que d’autres (le DAX30 pour les indices, les titres cycliques pour les actions, etc…).

Les différents types de gaps et leurs interprétations

Il y a quatre grandes familles :

Le gap commun est la forme la plus courante. Un événement économique ou une information financière viennent contrarier le cours d’un instrument financier, dont le prix va fluctuer à la hausse ou à la baisse. La variation n’est généralement pas durable, et le prix initial est souvent retrouvé au bout de quelques séances.

Le gap de continuité ou d’accélération (également appelé « runaway gap ») confirme la tendance en cours. Si elle est haussière, le gap sera haussier ; si elle est baissière, le gap sera baissier. La courbe s’arrête soudainement pour repartir à un niveau plus élevé ou plus bas, laissant apparaître un « trou » entre les deux valeurs (il n’y a donc eu aucun échange intermédiaire). Le gap généré fait alors office soit de support, si le prix repart à la hausse, soit de résistance, si le prix repart à la baisse.

Le gap de rupture ou « breakaway gap » « casse » généralement l’évolution d’une tendance et signifie une modification inattendue du comportement des investisseurs. Si l’évolution est à la baisse, le gap joue le rôle de résistance sur le graphique. Si au contraire la tendance repart à la hausse, il devient alors un support. Ces zones deviendront difficiles à franchir pour le prix de la valeur concernée.

Le gap terminal ou d’épuisement (connu également sous l’appellation « exhaustion gap ») intervient entre deux tendances radicalement opposées. Il est donc considéré comme le signe évident d’un retournement de situation, clairement exprimé sur les graphiques comme une clôture de la tendance en cours. Il est habituellement comblé rapidement, et contrairement aux deux précédents, ne fait office ni de support, ni de résistance.

Que veut dire « combler un gap »?

Les  gaps communs sont « comblés » rapidement. Cela signifie que le cours de l’actif est revenu au même niveau que celui qui précédait le « trou » de cotation, dans un laps de temps relativement court.

Avatar autheur

Rédactrice financière
boursopedia Trading Analyse technique Gap bourse définition
Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents