Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Trading HF contre traders particuliers : l’impartialité d’Euronext en doute ?

7 octobre 2020 / Arnaud06 Euronext

Euronext a récemment développé une nouvelle plateforme de négociation boursière, Optiq, qui décuple la capacité de négociation et offre de grandes performances en terme de rapidité pour les ordres aller-retour et les données du marché. Toutefois, cette rapidité pourrait mener à des inégalités de traitement entre les opérateurs. EnBourse revient sur cette plateforme et fait le point sur les conséquences et les solutions pour les traders particuliers.


Que signifie « Optiq », la nouvelle plateforme d’Euronext ?

La nouvelle plateforme de négociation de pointe d’Euronext, Optiq, est opérationnelle depuis 2018 sur les marchés au comptant, notamment les actions, les produits structurés, les ETF et les produits à revenu fixe.

Optiq est une plateforme agile et performante qui permet aux investisseurs d’accéder à la négociation de toutes les classes d’actifs disponibles sur les bourses paneuropéennes d’Euronext.

Développée en interne par les équipes d’Euronext en étroite collaboration avec les clients, Optiq offre des performances de pointe en termes de latence (15 microsecondes) ainsi que de temps de mise sur le marché et de flexibilité.

Grâce à son architecture modulaire et à la dernière génération de composants, la plateforme facilite l’introduction de nouveaux produits et fonctionnalités au profit des clients d’Euronext.

A lire aussi : 1 milliard d’amende pour JP Morgan : le Trading Haute Fréquence en cause ?

Euronext propose Optiq à d’autres bourses et opérateurs de premier plan ; de nombreuses bourses dans le monde sont intéressées par cette technologie.

Une rupture d’égalité en faveur des opérateurs haute fréquence ?

Le nouveau système de négociation Optiq d’Euronext fournit à certains opérateurs des informations sur les transactions auxquelles ils participent quelques microsecondes plus tôt que pour le reste du marché, de sorte qu’ils sont plus susceptibles de bénéficier d’un mouvement de prix.

La rapidité de l’information est la clé pour les opérateurs des marchés.

Les sociétés de trading haute fréquence peuvent bénéficier de cet avantage en matière d’information.

L’avantage existerait dans environ 80 % des transactions, telles que l’achat et la vente d’actions et de contrats à terme. Le système d’échange a été introduit il y a deux ans et est actif à Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne et Paris et depuis un certain temps aussi à Dublin.

Un porte-parole d’Euronext a déclaré récemment que le fil d’information du nouveau système, appelé « flux privé », n’est pas intentionnel et se limite à quelques microsecondes.

Selon le règlement européen Mifid, il est essentiel que tout le monde dispose des mêmes informations en même temps et que des conditions de concurrence équitables soient créées sur les marchés boursiers.

La plupart des clients d’Euronext ne seraient pas conscients de l’avantage de certains traders en matière d’information. Il peut toutefois paraître étonnant que cette information ne soit pas mentionnée très clairement à tous les clients.

Traders particuliers, quelles répercutions et que faire ?

Le côté problématique réside dans le fait que cet avantage de temps donné aux trading haute fréquence incite les opérateurs professionnels à utiliser de plus en plus cette méthode. Le trading haute fréquence prend donc une place de plus en plus prépondérante dans les transactions boursières.

Les algorithmes ne savent pas quand arrêter ou modifier une transaction et peuvent donc continuer à accumuler de l’argent et à exagérer une transaction bien au-delà de ce que le marché considérerait comme une réponse correcte.

Les ordinateurs n’ont pas « l’obligation positive » de maintenir l’ordre sur les marchés.

En fait, ce type de concurrence financière a été décrit comme « un nouveau monde de guerre entre les machines ».

Des recherches ont expliqué que les cours des actions ont tendance à réagir de façon excessive aux nouvelles lorsque l’activité HFT est à un volume élevé, et que cela peut avoir des « effets néfastes » pour les marchés des capitaux.

Logo Autosignal Logo Autosignal
recevez automatiquement
les meilleurs trades
chaque jour, sur tous les marchés, détectés par
intelligence artificielle
Être informé de l'ouverture

Il est donc primordial de rester attentif et d’utiliser des outils adaptés pour vous aider à détecter les meilleures opportunités dès qu’elles apparaissent.

De cette manière, il vous sera possible, grâce à l’aide de l’intelligence artificielle, de rivaliser plus facilement avec les acteurs du marché utilisant eux aussi des outils très avancés.

A voir aussi : Autosignal, le logiciel de détection des opportunités graphiques exclusif de EnBourse.

Les experts financiers ont constaté que le trading haute fréquence « exacerbe les effets négatifs des erreurs liées aux transactions », tout en entraînant « une volatilité du marché extrêmement élevée et des surprises quant à la diminution soudaine de la liquidité ».

Cela suscite à son tour des inquiétudes quant à la stabilité et à la santé des marchés financiers. Il reste donc très important d’avoir à sa disposition les bons logiciels et de rester dans tous les cas très vigilants quant aux mouvements de marché de grande ampleur et aux informations boursières.

Pour aller plus loin :
Vente de la Bourse de Milan : quelles conséquences pour les investisseurs ?

Arnaud,
Rédacteur financier pour EnBourse

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE
DERNIÈRE FORMATION