Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement

Attendez ! profitez de notre formation offerte

Box initiation
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Le meilleur moment pour racheter les actions tech US :

11 mars 2021 / Arnaud - Rédacteur Financier / Dernière mise à jour : 12 mars 2021 Drapeau américain sur un monument

Les valeurs technologiques ont rebondi mardi et ont offert au Nasdaq Composite sa meilleure séance depuis plus de quatre mois, après une entrée de l’indice en territoire de correction. Les investisseurs ont semblé se livrer à une chasse aux bonnes affaires, se jetant sur les actions qui avaient été sanctionnées au cours des dernières semaines. EnBourse revient sur ce rebond pour expliquer comment trouver le meilleur moment pour racheter les actions technologiques US après une correction.

Rebond de Wall Street : la correction est-elle finie ?

Les actions technologiques américaines rebondissent avec la plus forte progression de l’année. 

Dans le même temps, la chute des obligations d’État a marqué une pause pour la première fois en cinq séances. Le rendement des obligations du Trésor à 10 ans a baissé à 1,545 % mardi. Il avait terminé la journée précédente à 1,594 %, son niveau le plus élevé depuis plus d’un an.

La stabilisation des marchés obligataires a aidé les actions technologiques à récupérer une partie de leurs pertes, selon les investisseurs. Les gestionnaires de fonds s’attendent à ce que de nombreuses entreprises du secteur continuent à bénéficier de l’augmentation des achats en ligne et de l’accès à domicile aux médias, aux divertissements et aux options informatiques, même si les blocages de Covid-19 s’atténuent.

Le Nasdaq a progressé de 464,66 points, soit 3,7 %, pour atteindre 13073,82 points, ce qui représente sa plus forte hausse en pourcentage sur une journée depuis le 4 novembre. La reprise a ramené à 7,2 % la baisse de l’indice depuis son sommet du 12 février.

La mentalité d’achat à la baisse a été largement absente lors d’une rotation plus large des valeurs de croissance vers les actions de sociétés mieux positionnées pour bénéficier d’une reprise économique. Mais les achats opportunistes ont été une constante fiable lors des précédents épisodes de repli des marchés boursiers, comme lors de l’ascension vertigineuse des actions après la chute de mars dernier.

Mardi, ces achats se sont traduits par des gains massifs qui ont réduit de moitié les pertes récentes subies par certains titres.

Cotation du Nasdaq du 01 novembre 2020 au 10 mars 2021 en UT daily
Cotation du Nasdaq du 01 novembre 2020 au 10 mars 2021 en UT daily.

L’humeur générale du marché a été favorisée par les signes indiquant que les législateurs sont en bonne voie pour adopter la dernière version du plan de relance de 1 900 milliards de dollars du coronavirus plus tard cette semaine.

A lire aussi : Faut-il avoir peur d’une chute du marché des actions ?

Mais certains investisseurs estiment que les gains importants ne se traduiront probablement pas par la fin de la volatilité.

Trop de questions demeurent, qu’il s’agisse de savoir si les mesures de relance supplémentaires que le Congrès prévoit d’injecter dans l’économie conduiront à l’inflation ou de s’inquiéter du fait que les actions à forte croissance comme Tesla restent chères.

Comment repérer facilement une correction et savoir quand racheter :

De la même manière qu’une forte vente ne signifie pas que le marché est en baisse, une reprise rapide ne signifie pas non plus que tout est à nouveau rose. En réalité, il existe un processus que nous suivons généralement pour que le marché retrouve son équilibre après une forte baisse.

Comme nous le faisons souvent, nous nous inspirons de l’histoire. Bien qu’il n’y ait pas deux marchés identiques, il est instructif de voir des exemples de creux de marché après des corrections de marché antérieures.

L’une des corrections de marché les plus célèbres a été le krach de 1987. En octobre, le marché a fait un plongeon profond, établissant un plancher plus tard dans le mois. Le marché s’est redressé avant de tester à nouveau le point le plus bas en décembre, pour finalement repartir à la hausse.

Analysons maintenant la correction du marché à laquelle nous avons été confrontés en 2011. Le marché a atteint un sommet en mai et a rapidement chuté pour établir un plus bas en août.

Cotation du CAC40 de janvier 2010 à mars 2021 en UT Monthly
Cotation du CAC40 de janvier 2010 à mars 2021 en UT Monthly.

Le marché a commencé à rebondir jusqu’à ce qu’un nouveau test du plus bas soit effectué en octobre. Cette fois, le test s’est déroulé légèrement plus bas que le creux d’août. Les traders parlent souvent de l’établissement d’un « plancher inférieur ». Heureusement, le marché a trouvé son équilibre et a remonté à partir de ce nouveau plancher.

Que signifie tout cela pour les investisseurs ?

Les corrections, quelque soit leur ampleur, sont des phénomènes courants sur les marchés, surtout après une forte progression. Certains outils graphiques, comme les moyennes mobiles ou les retracements de Fibonacci, peuvent aider le trader a repéré la fin d’une correction pour se positionner à nouveau à l’achat.

Toutefois, il est très important d’attendre une confirmation graphique de rebond et de ne pas tenter de « rattraper le couteau qui tombe » à l’aveugle, au risque d’entrer à contre-temps.

La condition primordiale est que nous supposons qu’il s’agit d’une simple correction du marché et non du début d’une tendance baissière majeure. C’est pour cela que la confirmation du rebond est le signal à attendre.

L’analyse graphique : votre meilleure alliée

L’analyse graphique peut permettre de détecter des signaux d’entrée en position lors d’une correction (avant pour l’éviter ou en profiter mais aussi après pour se repositionner au meilleur moment) et de profiter des mouvements de court terme sur de nombreux types d’actifs financiers.

Il reste donc primordial de rester attentif et d’utiliser des outils adaptés pour vous aider à détecter les meilleures opportunités dès qu’elles apparaissent.

Logo Autosignal Logo Autosignal
recevez automatiquement
les meilleurs trades
chaque jour, sur tous les marchés, détectés par
intelligence artificielle
Être informé de l'ouverture

De cette manière, il vous sera possible, grâce à l’aide de l’intelligence artificielle d’Autosignal, de rivaliser plus facilement avec les acteurs du marché utilisant eux aussi des outils très avancés. Cela vous permettra de trouver des signaux d’achat et de vente graphiques, indépendants des conseils parfois contradictoires des analystes.

A voir aussi : Autosignal, le logiciel de détection des opportunités graphiques exclusif de EnBourse.

Une grande partie du marché boursier a suivi la hausse des valeurs technologiques tout au long de la séance de mardi. Mais au fil de la séance, les investisseurs ont semblé se retirer des secteurs qui avaient été les principaux bénéficiaires de la reflation, notamment les valeurs financières, industrielles et énergétiques.

Certains investisseurs s’attendent désormais à ce que les marchés obligataires se calment, l’appétit pour la dette publique américaine reprenant le dessus après la forte hausse des rendements. Le rendement du Trésor à 10 ans était aussi bas que 0,915 % vers le début de l’année.

Le récent rebond des actions technologiques US semble bien indiquer qu’il s’agissait d’une simple correction (prises de bénéfices et rotation sectorielle) et non d’un retournement de tendance long-terme. La correction est-elle terminée ou s’agit-il uniquement d’une correction dans la correction qui mènera les actions vers une nouvelle baisse ?

L’analyse graphique nous fait plutôt penser à la première solution quoique qu’une confirmation graphique reste encore à obtenir. Une fois obtenue, il vous faudra attendre la situation graphique idéale sur chaque action, ce qu’Autosignal peut vous indiquer automatiquement, pour entrer au meilleur moment !

Pour aller plus loin :
Plan de relance : faut-il acheter les actions européennes ?

Avatar autheur

Rédacteur financier

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE