Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez !profitez de notreformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Faut-il avoir peur d’une chute du marché des actions ?

3 mars 2021 / Arnaud - Rédacteur Financier / Dernière mise à jour : 18 mars 2021 Le taureau de Wall Street

L’indicateur de vente de la BoA est actuellement extrêmement élevé et dangereusement proche de l’émission d’un signal de vente. Il laisse entrevoir des actions surévaluées et un dangereux niveau d’optimisme. La dernière fois qu’un tel signal a été émis, c’était en juin 2007. Au delà de cet indicateur, de nombreux analystes restent particulièrement optimistes. EnBourse revient sur la tendance du marché actions.

Un indicateur technique qui indique une possible chute des marchés

L’indicateur Sell Side Indicator (SSI) de la Bank of America (BoA), une mesure qui juge de la baisse ou de la hausse des actions, est passé de 58,4 % en janvier à 59,2 % en février, signalant le deuxième mois consécutif d’une hausse d’environ un pour cent.

On peut en déduire qu’il existe actuellement un niveau d’optimisme remarquablement élevé chez les investisseurs. Toutefois, un tel degré d’optimisme des investisseurs a déjà été le signe de difficultés à venir pour les actions.

Le SSI s’appuie sur un tracker qui rassemble les informations concernant l’allocation moyenne d’actions recommandée en pourcentage du portefeuille global faite par les stratèges de Wall Street à leurs clients le dernier jour ouvrable de chaque mois.

La théorie qui sous-tend le SSI est que lorsque le sentiment des investisseurs est haussier, il s’agit d’un signal de vente, et lorsque le sentiment des investisseurs est baissier, il s’agit d’un signal d’achat.

Selon la BoA, l’indicateur est actuellement à son plus haut niveau depuis près d’une décennie et n’est qu’à 1,1% de l’émission par la BoA d’un signal indiquant qu’il est temps de vendre. Cet indicateur contradictoire, selon lequel il est recommandé aux investisseurs d’aller à l’encontre des tendances prédominantes du marché en vendant alors que la plupart d’entre eux achètent, est étayé par l’histoire.

Les rendements boursiers sont généralement inférieurs à la moyenne l’année suivant le franchissement de ce seuil par les investisseurs. La dernière fois qu’un tel signal de vente a été émis, c’était en juin 2007. Les 12 mois suivants ont vu les actions chuter.

Dans un contexte de baisse des rendements du Trésor américain et de hausse de l’optimisme concernant les vaccins COVID-19, le marché boursier a fortement rebondi le 1er mars 2021.

Le S&P 500 a augmenté de plus de 2 % et a enregistré ses meilleurs chiffres depuis juin 2020, tandis que le Nasdaq a enregistré des gains de plus de 3 %. Une correction est en cours depuis cette hausse. Les actions liées à la réouverture de l’économie ont enregistré de très bons résultats et les fonds indiciels ont atteint des sommets inégalés. 

Cotation du CAC40 de novembre 2020 à mars 2021 en UT daily
Cotation du CAC40 de novembre 2020 à mars 2021 en UT daily.

La question de savoir si les actions pouvaient continuer à conserver leurs valorisations élevées aurait trouvé une réponse, car le niveau d’achat a signalé une confiance encore élevée de la part des investisseurs. Cela s’est reflété dans la SSI de la BoA.

La Chine s’inquiètent d’une bulle des marchés

Outre la BoA, la Chine semble également s’inquiéter du fait que les investisseurs sautent le pas et prennent de l’avance. Le 2 mars 2021, Guo Shuqing, le président de la Commission chinoise de réglementation des banques et des assurances, a déclaré que les marchés boursiers américains et européens étaient actuellement trop élevés compte tenu des défis auxquels leurs économies respectives sont confrontées.

Il craint que la bulle des actifs financiers étrangers n’éclate. Les marchés chinois étant actuellement plus étroitement liés aux marchés étrangers que jamais, la volatilité qui en résulte pourrait avoir un impact négatif sur la Chine.

Les investisseurs, les gestionnaires de fonds spéculatifs et les anciens responsables des banques centrales ont également tous exprimé leurs inquiétudes, alors que les transactions de Wall Street frôlent des records, alors même que les États-Unis continuent de lutter contre les effets de la pandémie de coronavirus.

Les rallyes des marchés américains et européens ne reflètent pas vraiment les défis économiques sous-jacents auxquels les deux régions sont confrontées alors qu’elles tentent de se remettre de la brutale récession due à la pandémie. Il s’agit d’une anticipation impressionnante.

Les analystes ont des avis divergents, certains sont encore très optimistes tandis que d’autres commencent à se méfier. Dans ce contexte compliqué, l’analyse graphique reste un des meilleurs moyens de repérer des signaux de vente fiables et ainsi d’anticiper au mieux un retournement des marchés.

Facteurs économiques et analyse graphique pour se décider

Le marché boursier s’était retiré des sommets historiques au cours des dernières semaines de février, et nous entrons dans une période qui sera probablement dictée par une poignée de facteurs économiques importants.

La performance des actions en mars dépendra de la combinaison de la reprise économique, des résultats des bénéfices des entreprises, de la politique de la Réserve fédérale et des prévisions d’inflation.

La volatilité due aux facteurs économiques crée de nombreuses opportunités mais elle doit être domptée car le risque est omniprésent. L’analyse graphique peut permettre de détecter ces signaux et profiter des mouvements de court terme sur de nombreux types d’actifs financiers.

Il reste donc primordial de rester attentif et d’utiliser des outils adaptés pour vous aider à détecter les meilleures opportunités dès qu’elles apparaissent.

Logo Autosignal Logo Autosignal
recevez automatiquement
les meilleurs trades
chaque jour, sur tous les marchés, détectés par
intelligence artificielle
Être informé de l'ouverture

De cette manière, il vous sera possible, grâce à l’aide de l’intelligence artificielle d’Autosignal, de rivaliser plus facilement avec les acteurs du marché utilisant eux aussi des outils très avancés. Cela vous permettra de trouver des signaux d’achat et de vente graphiques, indépendants des conseils parfois contradictoires des analystes.

A voir aussi : Autosignal, le logiciel de détection des opportunités graphiques exclusif de EnBourse.

Les marchés des actions sont soutenus par quelques facteurs importants. La politique monétaire accommodante maintient les taux d’intérêt à un niveau bas, soutient l’expansion économique et augmente le potentiel d’inflation.

Toutes ces conditions stimulent les cours des actions. Les économistes, les investisseurs institutionnels et de nombreux membres du grand public sont convaincus que la baisse des cas de coronavirus entraînera une reprise économique généralisée cette année, avec une forte croissance dans le monde entier. Les bénéfices des entreprises pour le quatrième trimestre ont surtout montré une amélioration des ventes et des bénéfices également.

L’optimisme qui en a résulté, combiné aux effets des achats d’obligations de la Réserve fédérale, a entraîné une baisse des liquidités dans les portefeuilles des institutions et des fonds spéculatifs. Les gestionnaires d’actifs aiment les actifs de croissance en ce moment, ce qui soutient les évaluations d’actions historiquement élevées d’aujourd’hui.

Si une partie de ces tendances se retourne, cela pourrait sérieusement perturber la tendance haussière actuelle du marché.

Pour aller plus loin :
Comment profiter de la hausse de l’inflation ?

Avatar autheur

Rédacteur financier

2 COMMENTAIRES

Trier par :
Trier par :
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
Siegfried_97
9 mars 2021 14:21

Belle article. Merci.

QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE

Ouverture Service AutoSignal