Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui
DEVENEZ MEMBRE GRATUITEMENT

Accédez en illimité à tout l'écosystème EnBourse :

En plus de votre inscription,
Recevez gratuitement :
Formation d'initiation au trading
(d'une valeur de 450€)
Le journal de trading pour gérer vos portefeuilles
Graphiques de cotation en temps réel Crypto & Actions

Plan de relance : faut-il acheter les actions européennes ?

Drapeau de l'UE
Mis à jour le 11 Avr. 2022 à 17h31

Les marchés européens ont progressé lundi après un rallye des actions asiatiques dans la nuit, le succès du lancement des vaccins et les différents plans de relance alimentant les espoirs d’une reprise économique mondiale. EnBourse revient sur le plan de relance voté par l’UE, ses caractéristiques et les implications pour les marchés.

Un plan de relance européen ambitieux

De hauts fonctionnaires de l’Union européenne ont exhorté vendredi les pays membres à soumettre rapidement des plans sur la manière dont ils utiliseraient leur part de l’énorme fonds de relance afin que l’argent dont ils ont tant besoin puisse être débloqué au plus vite.

L’appel a été lancé alors que les fonctionnaires ont signé un accord sur une « facilité de relance et de résilience » de 672,5 milliards d’euros  composée de prêts et de subventions destinés à aider les 27 pays de l’UE à insuffler un nouveau souffle à leurs économies ravagées par le virus.

Cette facilité est le pilier central du plan de relance de 750 milliards d’euros adopté par les dirigeants européens. Il doit encore être approuvé par les parlements nationaux, dans les semaines à venir, espérons-le.

Le Parlement européen a voté  à 582 voix pour et 40 contre, avec 69 abstentions, en faveur du règlement relatif à la facilité de relance et de résilience.

Les états ne toucheront pas leur dotation immédiatement…

Pour recevoir leur part de l’argent, qui est liée au respect de l’État de droit, les membres de l’UE doivent soumettre leurs plans pour l’utilisation des fonds avant la fin du mois d’avril.

Chaque plan doit consacrer au moins 37 % de son budget à la lutte contre le changement climatique et au moins 20 % à l’amélioration de la transformation numérique et à d’autres actions.

<a class=Cotation de l'action BNP Paribas du 26 janvier au 15 février 2021 UT 1h" class="wp-image-147428" srcset="https://www.en-bourse.fr/wp-content/uploads/2021/02/Cotation-de-laction-BNP-Paribas-du-26-janvier-au-15-fevrier-2021-UT-1h-1024x577.jpg 1024w, https://www.en-bourse.fr/wp-content/uploads/2021/02/Cotation-de-laction-BNP-Paribas-du-26-janvier-au-15-fevrier-2021-UT-1h-300x169.jpg 300w, https://www.en-bourse.fr/wp-content/uploads/2021/02/Cotation-de-laction-BNP-Paribas-du-26-janvier-au-15-fevrier-2021-UT-1h-768x433.jpg 768w, https://www.en-bourse.fr/wp-content/uploads/2021/02/Cotation-de-laction-BNP-Paribas-du-26-janvier-au-15-fevrier-2021-UT-1h-128x72.jpg 128w, https://www.en-bourse.fr/wp-content/uploads/2021/02/Cotation-de-laction-BNP-Paribas-du-26-janvier-au-15-fevrier-2021-UT-1h.jpg 1280w" sizes="(min-width: 877px) 877px, (min-width: 720px) calc(100vw - 200px), 100vw" />
Cotation de l’action BNP Paribas du 26 janvier au 15 février 2021 (UT 1h). La nouvelle de l’arrivée imminente des fonds de la relance fait partie des éléments qui alimentent une forte reprise des marchés européens.

À ce jour, 18 nations ont soumis leurs projets de plans à la Commission européenne, qui est chargée de les évaluer.

Une fois évalués par l’exécutif de l’UE, les plans doivent être approuvés au cas par cas par le Conseil européen, qui représente les gouvernements des 27 pays membres.

Le financement sera disponible pendant trois ans et les pays de l’UE peuvent demander un préfinancement allant jusqu’à 13 % pour leurs plans de relance et de résilience. Les versements ultérieurs dépendront de la réalisation des objectifs fixés dans les plans.

Une fois qu’une proposition autorisant la Commission européenne à emprunter sur les marchés financiers aura été ratifiée par tous les États membres, la Commission prévoit que les premiers versements au titre du fonds de relance pourraient être effectués à partir de la mi-2021.

Et côté marchés, à quel impact faut-il s’attendre ?

Les investisseurs ont pesé le pour et le contre au niveau économique et financier toute la semaine. Côté pour, la relance américaine, la campagne de vaccination et le plan de relance européen dominent les débats et côté contre, les mutations du virus, l’efficacité du vaccin, et la prolongation possible des blocages font planer le doute.

Les indices suivent actuellement une tendance à la hausse. L’EuroStoxx50 a même temporairement atteint un nouveau record de reprise, juste à côté des 3700 points.

L’analyse fondamentale et les réactions imprévisibles du marché étant des éléments tellement complexes, il peut se révéler intéressant d’intégrer une communauté de traders indépendants afin d’être accompagné et guidé.

Et si vous vous faisiez accompagner dans cette démarche ?

Logo Elite Photo service Elite
1ÈRE SALLE DE MARCHÉS DIGITALE
POUR TRADERS INDÉPENDANTS
Je veux rejoindre l'Élite

Ce principe de partage d’opportunités et de signaux est notamment proposé par la plateforme EnBourse Elite 2021 (1ère salle de marchés digitale).

EnBourse Elite propose aux traders un accompagnement sur mesure et des coachings dédiés pour surmonter les différentes épreuves que peuvent rencontrer les traders de tous niveaux, tant dans le développement de leur stratégie, que dans la gestion de leurs émotions.

En effet, la situation actuelle demande beaucoup de réflexion, d’anticipation et de rigueur. Les contrats à terme du Dow Jones ont augmenté lundi soir, tout comme les contrats à terme du S&P 500 et du Nasdaq.

La hausse des marchés boursiers continue à ignorer les signaux d’alerte, les principaux indices atteignant de nouveaux records.

Le risque d’un repli du marché est accru, mais les investisseurs doivent également être à l’affût des opportunité que peuvent apporter les principaux indices et des principales actions à la hausse. 

C’est donc le moment pour les investisseurs de rester vigilants et d’être prêts à agir de manière précise et rapide dans cette période décisive.

Pour aller plus loin :
« Short squeeze » et VAD : quels sont désormais les risques ?

Arnaud - Rédacteur Financier
- Rédacteur financier
Passionné d'économie et de marchés financiers, je suis passé par la banque privée à Monaco pour ensuite devenir consultant financier indépendant. Egalement investisseur en Private Equity et trader indépendant depuis 5 ans, je suis actif sur les marchés actions et produits dérivés depuis 12 ans. Depuis plusieurs années j'approfondis mes connaissances sur le marché passionnant de la blockchain et des crypto-monnaies.
Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Commentaires
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous