Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez !profitez de notreformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Secteur des jeux vidéo

Saviez-vous que l’industrie du jeu vidéo pèse plus de 70 milliards de dollars par an ?
On peut donc raisonnablement penser qu’investir dans les studios de jeux vidéos peut être intéressant, surtout que le secteur ne cesse d’évoluer et de s’adapter aux nouvelles habitudes de consommation des joueurs.
Mais qu’en est-il vraiment ?

Sommaire :

Comprendre un peu mieux l’industrie du jeu vidéo

Depuis son explosion dans les années 80, l’industrie du jeu vidéo n’a cessé de se développer.
Les revenus proviennent évidemment de la vente de jeux, mais aussi des ventes de consoles et plus récemment, des téléchargements en ligne.

Beaucoup de joueurs des années 80 continuent aujourd’hui d’acheter des jeux, et les nouvelles générations ont pris la relève, grossissant toujours plus le nombre de consommateurs.
Il semble donc que l’avenir du secteur loin de s’essouffler, reste très prometteur pour les investisseurs.
Certaines franchises comme GTA (Rockstar Games), ou Assassin’s Creed (Ubisoft) sont parmi les plus populaires du secteur et restent très demandées des consommateurs.

Du côté des jeux en ligne, la société Blizzard Entertainment a reussi un véritable coup de force grâce à son jeu Word of Warcraft au succès planétaire. Lancé en 1994, le jeu comptait près de 10 millions d’abonnés en 2012, et le chiffre n’a cessé de grandir depuis…

Les risques associés au secteur des jeux vidéos

Si investir dans certains studios de jeux vidéos peut être très prometteur, cela peut aussi être assez risqué.
En effet, la fluctuation du prix des actions ne dépend pas seulement de la bonne santé des entreprises et le prix des titres peut parfois connaître des baisses spectaculaires.

C’est souvent le cas quand :

Un studio décide de retarder la sortie d’un jeu pour corriger quelques erreurs de développement et s’assurer d’offrir au public un produit de bonne qualité (en octobre dernier, cela avait été le cas en octobre dernier pour l’action Ubisoft)

Un studio décide au contraire de sortir le jeu dans les temps pour contenter les actionnaires, mais se fait ensuite « descendre »par les critiques à cause de nombreux bugs comme ce fût le cas en 2013 pour Battlefield 4.

Dans le premier cas, c’est l’impatience des investisseurs qui fait plonger le prix de l’action, mais ces baisses se récupèrent généralement très vite, dès la sortie des jeux et leur succès auprès du public.

Exemple Ubisoft :

action UbisoftDepuis sa chute au mois d’octobre, le titre est bien remonté et les ventes du dernier jeu ont été un véritable succès…

Dans le second cas, c’est la mauvaise qualité du jeu qui en limite les ventes. Et malgré la sortie de « patch » et autres corrections ultérieures, le prix de l’action peine a remonter (certains studios ne se sont jamais remis d’un tel échec), sanctionné par la déception des joueurs qui préfèrent se tourner vers d’autres jeux répondant à leurs exigences.

Alors, est-ce prudent d’investir ?

Si vous ne connaissez absolument rien en jeu vidéo, vous aurez du mal à faire la différence entre les studios, les produits qu’ils proposent, et leur succès potentiel. Cependant, vous pourrez toujours analyser leurs résultats annuels et vous renseigner sur le prochaines sorties de jeux ou de consoles.
Si le jeu sort dans les temps et qu’il est de bonne qualité, le prix de l’action peut facilement s’envoler.

Pour les joueurs/investisseurs, c’est un peu différent, car ils investiront plutôt dans des studios qu’ils connaissent bien, et le côté émotionnel devient plus important que le côté rationnel, ce qui n’est pas forcément la meilleure façon d’investir…
Mais ce défaut est compensé par leur expérience et leurs connaissances concernant les studios et les franchises qu’ils proposent, ce qui peut les aider à guider leurs choix d’investissement.

Quoi qu’il en soit, il faut reconnaître que le secteur des jeux vidéos n’est pas l’un des plus faciles pour investir.
Que vous connaissiez bien ou non les entreprises, soyez toujours conscient des risques de ce secteur et veillez à rester prudent au niveau de votre timing

Avatar autheur

Fondateur
boursopedia Économie Entreprises Secteur des jeux vidéo

Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents

Finance comportementale

ÉconomieFinance

La finance comportementale permet sans aucun doute de mieux comprendre les réactions des investisseurs sur…

Rapport financier d'une entreprise

ÉconomieFinance

Avant d’investir dans n’importe quelle entreprise, il faut déjà apprendre à la connaître. Le seul…

OPRA (Offre Publique de Rachat d’Actions)

ÉconomieEntreprises

Une entreprise cotée dispose d’un certain nombre d’actions en circulation sur les marchés financiers. Et…