Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez !profitez de notreformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Voici le moment idéal pour bien fermer son trade :

6 mars 2021 / Arnaud - Rédacteur Financier / Dernière mise à jour : 7 mars 2021 Panneau de rue

Les traders concentrent une grande partie de leur énergie à trouver le moment idéal pour s’engager dans une position. Bien que cela soit important, c’est en fin de compte le moment où les traders choisissent de sortir des opérations qui déterminera le succès de l’opération. EnBourse revient sur ce concept clé en déclinant plusieurs techniques pour clôturer vos trades au meilleur moment.

La clôture d’un trade, une opération délicate ?

On dit qu’entrer en bourse est une science mais que sortir de la bourse est un art.

La sortie d’une position est donc un art très difficile à maîtriser. Trop tôt, trop tard, le timing de sortie peut à lui seul faire la différence entre un trader gagnant et un trader perdant.

Concernant les positions sur actions, les facteurs déclenchant la vente peuvent être fondamentaux, techniques ou même purement médiatiques.

Ironiquement, la plupart des traders et des investisseurs comprennent assez bien les signaux d’achat mais ont du mal à identifier les signaux de vente.

Le prochain grand débat est de savoir si vous devez fonder la décision sur des facteurs fondamentaux ou sur des facteurs techniques ou graphiques. Idéalement, vous devriez d’abord considérer les facteurs fondamentaux qui incitent à vendre l’action et ensuite les ratifier avec des signaux techniques.

A lire aussi : 5 règles de psychologie de trading dont il faut se souvenir

Par exemple, côté fondamental, les marchés actions aiment l’abondance des liquidités. Lorsque la liquidité se resserre, les rendements des instruments à court terme commencent à augmenter. Le marché et les acteurs étant asséché au niveau liquidités, les actions peuvent alors chuter.

Il s’agit d’un signal fondamental de vente ou, au minimum, un signal vous indiquant qu’un renforcement de la surveillance est nécessaire.

Parfois, il peut aussi s’agir de l’inverse, les graphiques techniques vous donnant les premiers signaux. Il s’agit donc de jongler avec ces 2 approches et de les combiner afin d’obtenir rapidement les meilleurs signaux.

3 techniques de clôture de positions

Voici 3 stratégies de sortie que les traders doivent prendre en compte lorsqu’ils cherchent à se retirer d’une transaction.

Les ordres Stop/Limite traditionnels : L’un des meilleurs moyens de maîtriser les émotions est de fixer des objectifs (stop loss et take profit) et de s’arrêter une fois qu’ils sont atteints.

Cette approche est bien plus efficace que d’entrer sans « stop loss » et de devoir transpirer en regardant les transactions perdantes consommer l’équité du compte.

L’établissement d’un rapport risque/rendement d’au moins 1:1 est l’une des caractéristiques communes des traders qui réussissent.

Avant d’entrer sur le marché, les traders doivent analyser le montant du risque qu’ils sont prêts à assumer et fixer un stop à ce niveau, tout en plaçant une cible à une distance équivalente, au minimum.

Montres
Il est très important de choisir le moment adéquate pour clôturer son trade.

Si les traders se trompent, les transactions seront automatiquement fermées à un niveau de risque acceptable ; si les traders ont raison et que le prix atteint la cible, la transaction est également automatiquement fermée. L’un ou l’autre de ces résultats offre aux traders une sortie.

Les Stops suiveurs sur moyenne mobile : Nous savons depuis longtemps qu’une moyenne mobile peut être un outil efficace pour indiquer la direction dans laquelle un actif a évolué.

L’idée de base est que les traders recherchent des opportunités d’achat lorsque le prix est supérieur à une moyenne mobile et recherchent des opportunités de vente lorsque le prix est inférieur à une moyenne mobile.

Toutefois, il peut également être utile de considérer une moyenne mobile comme un point d’arrêt.

Si une moyenne mobile franchit un prix, la tendance se déplace. Les traders de tendance souhaitent souvent liquider leurs positions une fois que ce changement s’est produit. C’est pourquoi il peut être efficace de fixer votre stop loss sur la base d’une moyenne mobile.

Ce stop loss peut être « suiveur », c’est-à-dire qu’il s’adapte automatiquement en fonction de critères prédéfinis (en général le stop loss suit le cours dans le sens de votre trade mais se stoppe dans le cas contraire afin de conserver une distance fixe).

En l’occurrence, il est possible d’adapter votre stop loss en suivant la moyenne mobile préalablement définie sur votre graphique. C’est une technique particulièrement intéressante afin de clôturer automatiquement votre position lorsque le cours franchie la moyenne mobile (risque de retournement de tendance).

L’approche basée sur la volatilité avec l’indicateur ATR : Cette dernière technique utilise « l’Average True Range » (ATR). L’ATR est conçu pour mesurer la volatilité du marché.

En prenant la fourchette moyenne entre le haut et le bas pour les 14 dernières bougies, il indique aux traders à quel point le marché se comporte de manière erratique, et cela peut être utilisé pour fixer des stops et des limites pour chaque transaction.

Plus l’ATR est élevé sur un actif donné, plus le stop doit être large. Ceci est logique car un stop serré sur un actif volatil pourrait être touché trop tôt. De plus, fixer des stops trop larges pour un actif moins volatil, c’est prendre plus de risques que nécessaire.

L’indicateur ATR est universel car il peut être adapté à n’importe quelle période. Il suffit de fixer votre stop légèrement au-dessus du 100% de l’ATR et de fixer votre limite au moins à la même distance du point d’entrée.

Dans quels cas fermer partiellement un trade peut-être utile :

Lorsque l’on débute, on ouvre un trade et on le clôture. Mais en réalité, vous n’êtes pas dans l’obligation de toujours clôturer l’intégralité de votre position.

Si par exemple après avoir évolué dans le sens voulu, le prix arrive dans une zone critique (support/résistance, moyenne mobile, droite de tendance…), et vous ignorez s’il va continuer, ou si s’il va repartir dans l’autre sens.

Dans ce cas, vous aurez peut-être envie de lui laisser sa chance…mais qu’à moitié.

C’est pour cette raison que, plutôt que de fermer l’intégralité de la position sans vous poser de question, vous pouvez d’abord récupérer la moitié de vos gains.

Vous vous servirez alors de l’autre moitié pour voir la suite des événements. En quelque sorte, vous « payez pour voir », un peu comme au poker. Tout en sécurisant votre bénéfice.

Soit le prix repart dans le sens initial et vous continuez à gagner de l’argent (et vous fermerez alors le reste en respectant vos règles) ou la tendance se retourne et votre stop est touché. Si vous aviez laissé la totalité de la position ouverte, vous n’auriez rien gagné. Mais avec cette technique de clôture partielle, vous avez quand même empoché une partie des gains.

Dans tous les cas, vous êtes gagnant !

La clôture des trades : la clé d’un bon Money Management

N’oubliez pas que le trading ne se limite pas à obtenir de bonnes entrées, car le succès d’une transaction dépendra en fin de compte de l’endroit où vous sortez de vos positions.

L’analyse graphique peut permettre de détecter des signaux de sortie de positions et de profiter des mouvements de court terme sur de nombreux types d’actifs financiers.

Il reste donc primordial de rester attentif et d’utiliser des outils adaptés pour vous aider à détecter les meilleures opportunités dès qu’elles apparaissent.

Logo Autosignal Logo Autosignal
recevez automatiquement
les meilleurs trades
chaque jour, sur tous les marchés, détectés par
intelligence artificielle
Être informé de l'ouverture

De cette manière, il vous sera possible, grâce à l’aide de l’intelligence artificielle d’Autosignal, de rivaliser plus facilement avec les acteurs du marché utilisant eux aussi des outils très avancés. Cela vous permettra de trouver des signaux d’achat et de vente graphiques, indépendants des conseils parfois contradictoires des analystes.

A voir aussi : Autosignal, le logiciel de détection des opportunités graphiques exclusif de EnBourse.

Les traders débutants peuvent renforcer leur confiance dans le trading en rédigeant un plan de trading qui met en place une stratégie de sortie précise pour clôturer les transactions.Les stratégies de sortie ne sont qu’une partie (certes primordiale) d’une stratégie complète.

La règle de trading la plus connue pour les sorties est la suivante : coupez vos pertes et laissez courir vos profits.

Cette règle, souvent contre-intuitive pour nombre d’investisseurs, doit être adaptée à chaque situation en gardant à l’esprit le but ultime : obtenir régulièrement un ratio rendement/risque supérieur à 1.

Pour aller plus loin :
Pourquoi devez-vous toujours connaître plusieurs stratégies de trading ?

Avatar autheur

Rédacteur financier

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE

Ouverture Service AutoSignal