Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Loi de l’offre et de la demande

La loi de l’offre et de la demande explique le rapport qu’entretient le prix d’un bien avec l’évolution du nombre de ses vendeurs et de ses acheteurs.

Cette loi énonce que, toute chose égale par ailleurs, une augmentation de l’offre ou une diminution de la demande conduiront à une baisse des prix ; et inversement, qu’une diminution de l’offre ou une augmentation de la demande conduiront à une hausse des prix pour ce bien.

Sommaire :

Dollar US façon puzzle

Les causes de la loi de l’offre et de la demande

La loi de l’offre et de la demande est l’un des principes fondamentaux de la science économique.

Elle peut-être analysée en deux lois distinctes, la loi de la demande et la loi de l’offre, bien que ces deux lois ne soient que les deux versants d’un même principe.

La loi de la demande énonce que, toute chose égale par ailleurs, plus la demande pour un bien augmente, plus le prix de ce bien augmente.

Par la réciproque, cette même loi énonce que plus le prix d’un bien diminue, plus grande sera la demande pour ce bien, et inversement que plus le prix d’un bien augmente moins forte en sera la demande.

En effet, plus un prix augmente, plus le consommateur devra sacrifier d’autres consommations pour obtenir celle-ci, c’est aussi ce que l’on nomme le coût d’opportunité.

Ainsi, sur un graphique présentant le prix en ordonnée et la quantité du bien en abscisse, la droite de la demande décline vers la droite : à mesure que le prix diminue, une grande quantité est demandée ; à mesure que le prix augmente, une plus petite quantité est demandée.

Quant à la loi de l’offre, elle est l’inverse de la loi de la demande : à mesure que le prix augmente, une plus grande quantité est offerte par les vendeurs, car cela se traduit par un plus grand taux de profit. À l’inverse, plus les prix sont bas, moins il est intéressant de vendre ce bien, et l’offre qui en est faite diminue par conséquent.

Ainsi, sur un graphique, la droite représentant l’offre n’est pas déclinante, mais ascendante vers la droite : plus les prix sont élevés, plus les vendeurs sont disposés à vendre leurs produits.

Offre et Demande - Graphique
Il est important de bien saisir qu’il s’agit de lois dites « ceteris paribus » : toutes choses égales par ailleurs.

En effet, on peut par exemple concevoir que l’achat d’un bien procure un plaisir social par vanité, et que plus le prix d’un bien acheté est élevé, pour une maison ou une voiture par exemple, plus le consommateur en tirera une jouissance en société. Il s’agit là de biens de Veblen, du nom de l’économiste qui les analysa.

Cette apparente contradiction à la loi de la demande n’en est cependant pas une si l’on prend la peine de l’examiner en se rappelant que la loi de la demande tient toute chose égale par ailleurs.

De fait, à jouissance vaniteuse égale, pour ainsi dire, ce consommateur préférera toujours payer moins que de payer davantage. Le prix supplémentaire qu’il accepte de payer est ici le coût d’un plaisir qu’il s’offre. S’il accepte de payer autant, c’est donc bien pour recevoir une jouissance vaniteuse supplémentaire.

Le point d’équilibre


Le point d’équilibre est le niveau de prix auquel tous les acheteurs désireux d’acheter à ce prix sont servis et tous les vendeurs désireux de vendre à ce prix vendent autant qu’ils le souhaitent.

D’un point de vue graphique, ce point d’équilibre se traduit par l’intersection des droites de demandes et d’offres.

À court terme, en chaque instant, la quantité de bien disponible est limitée. En d’autres mots, la droite représentant l’offre est verticale : la quantité ne change pas, seul le prix change. Les vendeurs chercheront alors à offrir au prix le plus fort afin que leur stock ne s’écoule pas trop promptement.

Avec le temps cependant, la quantité produite fluctue en fonction de la demande escomptée qui sera faite de ce bien à l’avenir, et la droite représentant l’offre prend son inclinaison typique vers la droite.

Les facteurs affectant l’offre et la demande

L’offre pour un bien est affectée par de nombreux facteurs.

Notons en particulier les facteurs fondamentaux que sont les capitaux physiques, les ressources naturelles et le travail humain, qui peuvent être alloués dans une mesure variable à différentes branches de la production au sein d’une économie nationale.

Cette mesure variable est une fonction du taux de profit escompté.

Ces facteurs fondamentaux sont eux-mêmes fortement influencés par des facteurs politiques et réglementaires.

En effet, et au premier chef, un cadre légal assurant dans une large mesure la sûreté de la propriété privée, mais aussi la liberté de produire, d’échanger et de consommer fournit le milieu économique favorable à un essor économique et à une abondance de bien.

Donc, toute chose égale par ailleurs et en particulier à masse monétaire égale, cette abondance de bien, cette offre supplémentaire conduite à une baisse tendancielle du niveau général des prix.

À l’inverse, tous les facteurs qui ont pour conséquence de limiter la production, donc l’offre, tendent à augmenter le niveau général des prix dont la production se trouve limitée.

Ces facteurs peuvent être encouragés ou limités dans l’ensemble d’une économie, ou bien seulement pour l’une de ses branches, en raison de réglementation spécifique, prohibant par exemple à une industrie l’utilisation de certaines matières premières, certaines sources d’énergie, ou encore l’interdiction de produire certains biens.

En outre, indépendamment de l’étude macro-économique portant sur le niveau général des prix, les prix d’une branche de la production sont influencés par les préférences des consommateurs. Par exemple, la demande pour le cinéma peut baisser en raison d’une concurrence faite par la vidéo à la demande, de sorte que cela conduise à une baisse du point d’équilibre entre l’offre et la demande pour cette industrie, donc à une baisse des prix des tickets de cinéma.

Avatar autheur
Mallory
Rédacteur EnBourse
boursopedia Économie Principes Économiques Loi de l’offre et de la demande

Devenez contributeur

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents

Nouvelles économiques

ÉconomieFinance

Les nouvelles économiques offrent des opportunités pour le trader et l’investisseur dans la mesure où…

Offre sur le marché boursier

ÉconomiePrincipes Économiques

L’offre est un terme économique qui se réfère à la quantité d’un produit ou d’un…

Livrets non règlementés de placement

ÉconomieBanques

Il n’y a pas que l’état qui peut vous proposer des livrets d’épargne « sans…