Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Financement participatif (Crowfunding)

La numérisation de la finance permet désormais de prêter son capital directement à des particuliers ou à des entreprises pour financer un projet.

Sommaire :

crowfunding & crowlending

Les prêts entre particuliers

Rien ne vous oblige à passer par une banque pour prêter directement à un tiers et même demander des intérêts. Cependant, quelques règles sont à respecter.
Bien sûr, n’oubliez pas que prêter à un tiers comporte un risque. Vous devez être sûr de la solidité financière de l’emprunteur et de son sérieux, au risque de casser de belles amitiés ou vous brouiller avec votre famille…

Au moment du prêt, vous devez officialiser l’opération sur papier pour laisser une trace en cas de problème. Cela peut se faire entre vous (acte sous seing privé) ou en passant par un notaire pour des sommes plus conséquentes. En ce qui concerne les impôts, les prêts entre particuliers au-dessus d’un montant de 760 € sont soumis à déclaration.

Il est désormais possible de prêter à des inconnus sur Internet. Bien sûr, à l’image des banques, il vous incombe de bien vérifier la solidité du dossier.
Ce marché s’est développé aux États-Unis, principalement grâce au site « www.lendingclub.com ». En France, le marché est plus restreint et la plupart des sites sont peu fiables.
Soyez très vigilant, le risque de financer un mauvais payeur est fort, car il est probable que son dossier n’ai pas été accepté par les banques. De plus, les arnaques sont nombreuses !

Les prêts aux entreprises

Tout comme les prêts entre particuliers, vous pouvez financier directement des entreprises grâce au crowdlending.
Ce marché s’est relativement bien développé en France avec de nombreux sites fiables mettant en relation des entreprises avec des particuliers.
N’oubliez pas que prêter à une entreprise est risqué, vous devez être sûr de la solidité financière de l’emprunteur et de son sérieux. De plus, demandez-vous pourquoi l’entreprise passe par ces plateformes à la place des banques. Le plus souvent, leurs dossiers ont été refusés.

La plupart du temps, la qualité de l’entreprise est notée par ces mêmes sites de mise en relation, mais cela ne vous empêche pas de faire votre propre analyse du dossier.

La rentabilité est élevée et va en moyenne de 4 % à 12 %. Bien sûr, plus la rentabilité est élevée et plus le risque l’est aussi. Ne tombez pas dans le piège des hauts rendements ! La durée du prêt est aussi très variable, allant de 2 ans à 5 ans.
Vous devez regarder la solidité de la plateforme de prêt et notamment vérifier son taux de défaut, bon indicateur pour vérifier si la sélection des entreprises proposées est fiable.

Je peux vous recommander le site « www.crowdlending.fr » afin de comparer les principaux acteurs et faire votre choix.

Le crowdlending immobilier

Les projets proposés sur les plateformes de crowdlending peuvent aussi porter sur l’immobilier. En apportant vos fonds, vous aidez un promoteur immobilier à financer directement un projet de construction.

Ces projets peuvent porter sur la construction de logements, de centres commerciaux, d’hôtels… mais cela peut aller plus loin, comme la construction de parcs éoliens ou photovoltaïques.

La logique de remboursement de ces prêts est différente du crowdlending classique : la plupart du temps le capital n’est remboursé qu’à la fin du projet.

De plus, il n’est pas impossible que la date de fin prévue à l’avance soit repoussée de quelques mois à cause des aléas que peuvent engendrer un chantier.

Tout comme les projets de crowdlending, les risques sont nombreux. Faillite du promoteur, aléas climatiques graves, retournement du marché de l’immobilier, travaux imprévus, etc.

Veillez donc à limiter vos investissements dans ces projets, ne prendre que les dossiers les mieux notés, quitte à avoir une rentabilité moindre, et surtout lisser le risque en misant votre capital sur plusieurs projets plutôt que sur un seul.

Avatar autheur
Mero
Coach EnBourse
boursopedia Économie Finance Financement participatif (Crowfunding)

Devenez contributeur

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents

Nouvelles économiques

ÉconomieFinance

Les nouvelles économiques offrent des opportunités pour le trader et l’investisseur dans la mesure où…

Offre sur le marché boursier

ÉconomiePrincipes Économiques

L’offre est un terme économique qui se réfère à la quantité d’un produit ou d’un…

Livrets non règlementés de placement

ÉconomieBanques

Il n’y a pas que l’état qui peut vous proposer des livrets d’épargne « sans…