Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement

Attendez ! profitez de notre formation offerte

Box initiation
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Acteurs du marchés boursier

Lorsque l’on commence à entrer dans l’univers de la bourse, on découvre un monde à part. En cherchant à comprendre ce nouveau monde, il est possible de rendre compte à quel point il est organisé, fiable et avance extrêmement vite. Il existe différents marchés avec différents actifs et tout est mondialement connecté.
On peut facilement se poser la question : « Par où dois-je commencer ? ».
Dans un premier temps, il est nécessaire de connaître les acteurs principaux que l’on rencontrera en évoluant en bourse. Ainsi, quel que soit le marché auquel on s’intéresse, on retrouve toujours les mêmes intervenants principaux.
Tous ces acteurs sont, en quelque sorte, « l’âme des marchés », sans laquelle il n’y aurait ni offre, ni demande, ni…marché financier. Ils sont tous absolument nécessaires au fonctionnement, non seulement de la bourse mais également de l’économie globale.
Mais qui sont ces intervenants exactement ?

Sommaire :

Un vendeur de dattes donne une caissette à un acheteur

Les différents acteurs des marchés financiers

En premier lieu, on retrouve évidemment les grandes institutions financières.
Parmi elles, les des banques centrales sont des actrices majeures. Elles sont très connues puisqu’elles sont à l’origine de beaucoup de mouvements boursiers. En Europe, celle qui régit les marchés et l’économie s’appelle la BCE (Banque Centrale Européenne).
Les banques d’investissement sont également des actrices incontournables. Certaines sont devenues très célèbres après la crise de 2008, comme Goldman Sachs, Lehman Brothers ou, en France, Natixis. Les grandes institutions comptent aussi parmi elles des investisseurs institutionnels (Ex : OPCVM, compagnies d’assurances…), ou encore des sociétés de gestion.

Dans un second temps, on retrouve les entreprises. Ces dernières sont réellement au cœur des marchés financiers, puis que ce sont leurs émissions de titres qui font fonctionner une grande partie de l’offre et de la demande.

Enfin se trouvent les investisseurs particuliers : vous, moi, tous ceux qui n’appartiennent pas aux deux premières catégories.

Les intérêts et les objectifs de chacun de ces acteurs sont très différents, mais ils sont, dans une certaine mesure, tous liés et complémentaires.

Le rôle des intervenants du marché

Le plus intéressant, c’est de constater que tous ces acteurs peuvent détenir un, ou plusieurs rôles, afin de préserver le bon fonctionnement des marchés financiers.

On peut d’ailleurs diviser ces rôles en 3 grandes catégories :

Les émetteurs de titres

Les intermédiaires

Les investisseurs

Schéma des acteurs boursiers

Au rang des émetteurs de titres, se trouvent principalement les entreprises cotées.
Afin de pouvoir assurer leur gestion et réaliser des investissements, les entreprises ont besoin de capitaux. Elles peuvent utiliser leur capitaux propres ou avoir recours des emprunts. Cependant, elles peuvent également lever du capital en émettant des actions.
Ces mêmes entreprises peuvent aussi jouer le rôle d’investisseurs et avoir par exemple des « participations » dans d’autres entreprises.
Parmi les émetteurs, on retrouve également les Etats. Tout comme les entreprises, les Etats ont besoin de fonds pour assurer leur fonctionnement. Leur financement propre provient en grande partie des impôts et des bénéfices des entreprises publiques. Cependant, cela ne suffit pas et une grande majorité des Etats vont avoir recours à des « emprunts » auprès d’investisseurs. Bien sûr, ils n’émettent pas d’action puisqu’on ne parle pas de « capital » mais de « budget ».

Quant aux intermédiaires, ils peuvent jouer tous les rôles.
Prenons l’exemple des institutions bancaires : ce sont parfois (souvent ?) des sociétés cotées qui émettent des titres.
Mais ce sont aussi des investisseurs, qui, comme vous et moi, investissent sur les différents marchés (avec, cependant, une « légère » différence au niveau de la taille de leur portefeuille…).
Ce sont aussi très souvent des intermédiaires, des courtiers, qui permettent aux investisseurs particuliers d’investir sur les marchés financiers.

Enfin viennent les investisseurs particuliers, qui sont les seuls à ne remplir qu’un seul rôle : celui de l’investisseur.
Mais cela ne signifie pas pour autant qu’ils n’ont aucune importance : les investisseurs particuliers étant toujours plus nombreux, ils sont essentiels pour assurer (entre autres choses) une certaine liquidité des marchés.
Un seul rôle, oui, mais quel rôle ! Sans leurs investissements, les sociétés auraient bien du mal à augmenter leurs capitaux…

Les acteurs de marché contribuent au fonctionnement de la « machine » bouursière

Les marchés financiers fonctionnent selon un schéma bien défini.

Les émetteurs ont besoin de capitaux et émettent des actions. Les investisseurs souhaitent profiter favorablement des cours des actions. Ainsi, ils achètent les actions d’entreprises en pleine santé dont ils espèrent pouvoir tirer des profits à plus ou moins long terme. Ils passent généralement leurs ordres par le biais d’intermédiaires qui prennent une commission.

Dans le meilleur des mondes, c’est un cercle vertueux où chaque intervenant apporte sa contribution. Ainsi, tous les engrenages de cette énorme machine, que sont les marchés financiers, fonctionnent sans (trop) d’accros.

Bien sûr, il arrive que certains de ces acteurs abusent parfois de leur position…
Cet abus de pouvoir provient surtout des conflits d’intérêts qu’il peut y avoir à jouer plusieurs rôles en même temps. Une institution bancaire à la fois intermédiaire et émettrice sera forcément confrontée à des conflits d’intérêts.

Ce n’est bien évidemment pas le cas des investisseurs particuliers qui n’ont pas d’autre choix que de suivre la cadence et ne cherchent qu’à profiter de ce que peut leur offrir le marché.
C’est d’ailleurs cet aspect qui effraie souvent les investisseurs débutants : comment lutter face à ces géants et pouvoir générer des profits ?

Les régulateurs

Enfin, un dernier acteur agit en tant que chef d’orchestre de cette machine. Il s’agit des régulateurs ou autorités de marchés. Leur rôle principal est de veiller à ce que le système fonctionne à la perfection et qu’aucun grain de sable ne vienne enrayer les rouages. Il en existe un par pays. En France, l’AMF tient ce rôle. C’est elle qui fixe les règles du jeu. Institutions indépendantes, ce sont les policiers des marchés financiers. Ils ont 4 grands rôles :
Règlementer
Autoriser
Surveiller
Sanctionner
Elle est surtout présente pour protéger et avertir les investisseurs de toute fraude ou malfaçon. Le régulateur veille à trouver et sanctionner les manipulations de cours, les délits d’initié et la diffusion des fausses informations.
Elle dresse régulièrement une liste noire des intermédiaires douteux, des brokers, dont elle suspectent des tromperies en tout genre.

Connaître ces différents acteurs permet aux débutants de se rendre compte de l’organisation des marchés boursiers. La prochaine étape est de s’informer des différents actifs que l’on peut retrouver sur les marchés.

Avatar autheur

Fondateur
boursopedia Économie Acteurs de marchés Acteurs du marchés boursier

Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents

Pions de jeu de table

Finance comportementale

ÉconomieFinance

La finance comportementale permet sans aucun doute de mieux comprendre les réactions des investisseurs sur…

Homme debout qui tient un classeur ouvert

Rapport financier d'une entreprise

ÉconomieFinance

Avant d’investir dans n’importe quelle entreprise, il faut déjà apprendre à la connaître. Le seul…

Homme tenant un megaphone

OPRA (Offre Publique de Rachat d’Actions)

ÉconomieEntreprises

Une entreprise cotée dispose d’un certain nombre d’actions en circulation sur les marchés financiers. Et…