Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement

Attendez ! profitez de notre formation offerte

Box initiation
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

3 actions sous-évaluées à acheter à la rentrée 2021

3 août 2021 / Arnaud - Rédacteur Financier / Dernière mise à jour : 6 septembre 2021 Salle de marché d'une bourse

Tout au long de l’histoire du marché boursier, la recherche d’actions sous-évaluées a été l’un des moyens traditionnels de surperformer le marché à long terme. Il s’agit d’une approche consistant à acheter des actions de sociétés solides dont le prix est inférieur à celui de leurs principaux concurrents. Lorsque le marché finit par découvrir que l’entreprise est sous-évaluée, les rendements peuvent être spectaculaires. EnBourse revient sur 3 actions sous-évaluées et sur les meilleures techniques pour en repérer simplement.

Comment trouver des actions sous-valorisées :

Une action sous-évaluée est l’action d’une société qui est constamment rentable et dont les perspectives de croissance à long terme sont intéressantes, mais dont le prix de l’action est inférieur à celui de bon nombre de ses homologues.

Les actions de ce type constituent d’excellentes options pour les investisseurs qui souhaitent acheter et conserver leurs placements pendant des années.

Bien que les investisseurs soient toujours à l’affût d’une bonne affaire, il est important de se rappeler que certaines actions sont « bon marché » pour une raison précise. Il se peut que les perspectives de croissance d’une société aient diminué, qu’elle perde de l’argent ou qu’elle perde du terrain au profit de nouveaux concurrents.

Pour repérer des actions sous-évaluées, il est possible de se fier aux listes d’actions sous-évaluées publiées dans les médias financiers ou dans les bulletins d’information sur les placements, mais cela risque de supprimer l’élément de surprise qui est si important pour réussir son investissement.

En d’autres termes, tout comme vous apprendrez l’existence d’une société sous-évaluée à partir d’une source publiée, des milliers d’autres investisseurs en feront autant. Une fois que cette information devient publique, et qu’il y a une recommandation derrière, le prix peut augmenter rapidement et l’action ne sera plus sous-évaluée.

C’est pourquoi la recherche d’actions sous-évaluées comporte un fort élément de « recherche d’or ». Cela demande un œil attentif et beaucoup d’huile de coude. Et un bon outil de sélection des actions ne fait jamais de mal, tel un screener. Il s’agit d’un outil que vous pouvez utiliser pour rechercher les paramètres permettant de déterminer si une action est sous-évaluée.

Il devrait également vous permettre de maintenir une liste de surveillance des actions potentielles. Après tout, votre liste personnelle d’actions sous-évaluées peut changer en permanence. Pendant que vous ajoutez des actions à la liste de surveillance, d’autres peuvent en être retirées lorsque les paramètres sont défavorables.

Certains ratios sont souvent utilisés comme paramètres pour repérer une action sous-évaluée comme par exemple le PER ou encore le rendement des dividendes.

Si ces ratios peuvent vous permettre de comparer une entreprise à une autre, il existe des paramètres encore plus généraux à prendre en considération. L’un d’eux est la croissance du chiffre d’affaires de l’entreprise, en particulier au cours des deux ou trois dernières années.

Cette donnée, tout comme la croissance du bénéfice, est comparable aux autres entreprises de taille similaire et du même secteur.

3 actions sous-évaluées à acheter en 2021 :

Nous allons nous pencher sur trois sociétés qui montrent des signes important de sous-évaluation sur les marchés :

1. JPMorgan Chase

Le géant des services financiers de détail et de la banque d’investissement JPMorgan Chase gère des actifs de plus de 3 000 milliards de dollars dans le monde. C’est un mastodonte bancaire mondial qui maintient une présence intéressante dans de nombreuses villes américaines.

La banque a une forte empreinte internationale et étend rapidement sa présence, notamment sur les marchés émergents où les services bancaires ne sont pas facilement accessibles pour de nombreuses personnes. JPMorgan est particulièrement active en Chine.

Cotation de l'action JPMorgan Chase du 01 janvier 2019 au 3 août 2021 en UT Weekly
Cotation de l’action JPMorgan Chase du 01 janvier 2019 au 3 août 2021 en UT Weekly.

JPMorgan est consciente que la banque numérique est la tendance actuelle chez les jeunes consommateurs. Elle propose diverses applications pour aider ses clients à gérer leur trésorerie et leurs dettes, et elle donne la priorité à l’expérience mobile.

La société est confrontée à une forte concurrence de la part des entreprises technologiques qui cherchent à s’implanter dans l’énorme secteur des services financiers, mais elle prouve qu’elle est capable d’évoluer avec son temps.

JPMorgan dispose également de nombreux autres leviers qu’elle peut actionner pour stimuler la croissance. Ses succursales bancaires peuvent l’aider à recevoir davantage de dépôts et à émettre des cartes de crédit, à offrir des services sophistiqués comme la gestion de patrimoine et, de manière générale, à approfondir les relations de la banque avec ses clients.

Les actions de JPMorgan se négocient davantage comme celles d’autres banques traditionnelles, même si la société est en concurrence avec le secteur technologique. Selon des critères de rendement et d’innovation, les actions du groupe se révèlent sous-cotées par rapport à ses concurrents direct (Goldman Sachs, Bank of America, Deutsche Bank).

Les sociétés de fintech pure-play se négocient à des primes beaucoup plus élevées, mais cette banque mondiale continuera d’enregistrer de solides performances, car elle possèdent une base solide et les consommateurs utilisent de plus en plus les appareils mobiles pour gérer leurs finances.

2. Hanesbrands Inc. 

Hanesbrands est le leader du marché des vêtements intérieurs de base, une catégorie de vêtements qui comprend les sous-vêtements, les maillots de corps, les soutiens-gorge et les chaussettes.

Selon une étude de marché réalisée par Milward Brown en 2017, la reconnaissance de la marque est la principale considération des clients de vêtements d’intérieur, et Hanesbrands revendique une part de 39 % du marché nord-américain des sous-vêtements pour hommes en 2021, soit plus que les parts combinées de Fruit of the Loom et de Jockey, ses principaux concurrents.

Les concurrents, tels que L Brands Inc., PVH Corp. et VF Corp. se négocient à des multiples (PER) beaucoup plus élevés.

Avec des avantages significatifs en matière de chaîne d’approvisionnement par rapport à ses concurrents – plus de 70% de ses produits sont fabriqués dans des usines spécialisées – Hanesbrands semble être une action sous-évaluée à acheter, à en juger par une juste valeur estimée à 25 $ ; l’action ayant clôturé à 18,68 $ le 03 août 2021.

3. Kellogg Co. 

Depuis plus de 100 ans, Kellogg respecte sa mission, « nourrir les familles pour qu’elles puissent s’épanouir et prospérer », en produisant, commercialisant et distribuant les snacks et les céréales préférés des consommateurs, comme les Frosted Flakes, les gaufres Eggo, les Pop-Tarts et les Froot Loops, pour n’en citer que quelques-uns.

Cotation de l'action Kellogg Co sur IG du 01 janvier 2019 au 3 août 2021 en UT Weekly
Cotation de l’action Kellogg Co sur IG du 01 janvier 2019 au 3 août 2021 en UT Weekly.

La forte reconnaissance de la marque a permis à cette société de conserver une place sur les étagères dans le secteur ultra-concurrentiel de la vente au détail, et le fait de mettre l’accent sur la distribution en entrepôt plutôt qu’en magasin a permis d’accroître les performances dans le monde entier, avec également neuf trimestres consécutifs de croissance organique des ventes en Europe. 

Les revenus devraient augmenter de 1,6 % en 2022 et de 2,2 % en 2023, avec des marges de bénéfices avant intérêts, impôts et dépréciation (EBITDA) qui devraient augmenter d’un point de pourcentage. Morningstar indique par exemple une estimation de la juste valeur par rapport à ses concurrents à 83 $ pour l’action, qui a clôturé à 63,62 $ le 03 août 2021.

Quelle stratégie rentable pour acheter des actions sous-cotées ?

Le processus de recherche d’actions sous-évaluées n’est pas un jeu de devinette. Il s’agit d’évaluer les paramètres d’une entreprise donnée, de les comparer à ceux de ses principaux concurrents et de déterminer si le prix est conforme à celui de la concurrence ou s’il s’agit vraiment d’une action sous-évaluée.

Il est important de comprendre qu’aucune mesure unique ne permet d’établir qu’une société est sous-évaluée. Vous devez rechercher un ensemble de plusieurs mesures allant toutes dans le même sens. C’est la meilleure preuve que l’action est sous-évaluée.

Pour savoir si une société est sous-évaluée, déterminez si elle est constamment rentable et examinez ses perspectives de croissance à long terme – ne vous contentez pas d’évaluer le caractère « bon marché » de son ratio cours/bénéfices.

Se concentrer sur les entreprises dont les fondamentaux sont solides est le meilleur moyen de garantir la création de richesses à long terme et offre la plus grande tranquillité d’esprit. Les entreprises de grande qualité ont tendance à obtenir de bons résultats à long terme, quels que soient les défis commerciaux ou économiques auxquels elles sont confrontées.

Pour aller plus loin :
3 actions à acheter pour votre portefeuille rentier :

Avatar autheur

Rédacteur financier

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE

Ouverture Autosignal