Swing traders : que faire de vos positions le vendredi soir ?

Swing traders : que faire de vos positions le vendredi soir ?

L’un des conseils que je vous donne le plus souvent est de clôturer toutes vos positions le vendredi soir.
Revenons ensemble sur les raisons d’un tel conseil et développons un peu les éventuelles exceptions qu’il peut y avoir…



Pourquoi vaut-il mieux éviter de garder des positions ouvertes le week-end ?

Garder des trades ouverts le week-end comporte bien souvent quelques inconvénients de taille.

Tout d’abord, parce que cela vous empêche d’avoir l’esprit serein et décontracté.
Si vous tradez sur le Forex, et si vous avez gardé des positions ouvertes pendant le week-end, vous n’aurez qu’une idée en tête : arriver au dimanche soir pour mesurer l’ampleur des dégâts.

Et votre inquiétude à ce sujet risque de vous gâcher le temps que vous pourriez justement mettre à profit pour oublier totalement la bourse, les marchés financiers, etc.
Vous perdez tout espoir de recommencer le lundi avec l’esprit reposé, dynamique, et prêt à se concentrer à nouveau…et vous risquez de faire plus d’erreurs. la semaine suivante.

Mais ce n’est pas tout : en gardant vos positions ouvertes le week-end, vous risquez également de perdre de l’argent à cause des gaps.
Pendant 2 jours, les ordres d’achats et de ventes s’accumulent pour s’exécuter dès l’ouverture des marchés, ce qui a pour effet de faire « bondir » le prix souvent bien au-delà des limites que vous aviez placées.

Du coup, votre position peut se clôturer plus loin que le niveau de stop que vous aviez pourtant pensé à positionner.

Conséquence : vous perdez plus d’argent que ce que vous aviez initialement prévu de perdre.

Gap




















Une différence de quelques pips peut sembler dérisoire, mais ajoutez à cela une taille de position conséquente et un levier relativement élevé : c’est une perte que vous n’avez aucune chance de contrôler.

Quelles positions pouvez-vous garder, même durant le week-end ?

En réalité, faire le tri entre les trades que vous gardez et ceux que vous clôturez le vendredi soir n’est pas si difficile : tout est affaire d’unité de temps.

Pour les positions en H1 et en dessous : le mieux est de tout fermer.

Vous prenez vos profits sur les trades gagnants, et assumez vos pertes sur les trades perdants.

Pour les positions en H4 et au-dessus : ça dépend…

Comme votre stop est plus éloigné, le risque de subir un gap est beaucoup moins important.

Vous pouvez éventuellement décider de garder vos positions ouvertes, si celles-ci sont déjà sécurisées (au moins à breakeven).
Pour les positions perdantes, je conseille généralement de les fermer pour repartir la semaine suivante sur des bases saines.

Bien sûr, il ne s’agit là que d’un conseil que vous pouvez adapter en fonction de votre horizon de temps et des actifs que vous tradez : il est évident que si vous visez le long terme (voire, le très long terme) sur le marché des actions, vous n’allez pas vendre tous vos titres avant le week-end, que vos positions soient déjà sécurisées ou non.

Attention toutefois à être au moins en daily pour avoir une marge d’erreur suffisante en cas de gap.

Rappels sur quelques notions de base :

Le swing trading possède bien plus d’un avantage pour le trader particulier. Bien géré, il peut vous faire gagner bien plus d’argent que le day trading, surtout si vous débutez.

Assurez-vous également de bien savoir gérer vos trades gagnants et vos trades perdants pour vous aider à faire le tri avant le week-end, en plus des conseils que je vous donne dans cet article.

Enfin, rappelez-vous que les gaps représentent un risque bien réel que vous devez toujours prendre un minimum en considération…

Et vous ? Que faites-vous de vos positions le week-end ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.