Ne pas perdre d’argent à cause des gaps

Ne pas perdre d'argent à cause des gaps

Selon le moment de votre prise de position, vous penserez peut-être à laisser votre trade ouvert pendant la nuit, voire même, le pendant tout le week-end.
Vous risquez alors de souvent vous confronter aux gaps qui peuvent intervenir durant ces périodes, et vous perdrez probablement de l’argent.

Que sont les gaps exactement ? Et comment éviter qu’il vous fassent perdre de l’argent inutilement ?

Un gap, qu’est-ce que c’est ?

Sur le marché des actions, les cotations s’arrêtent en même temps que la fermeture des marchés pour reprendre dès leur ouverture le lendemain.
Cependant, le niveau de la cotation à l’ouverture peut être très différent du niveau de la cotation lors de la clôture de la veille.
Sur le graphique, cette différence des cours se traduit par un espace vide plus ou moins important et qui exprime l’absence totale de cotation durant cette période.

Mais les gaps ne sont pas seulement présents à l’ouverture des marchés et peuvent aussi apparaître pendant la séance, lors d’une annonce importante.
Dans ce cas, ils traduisent l’affolement des investisseurs qui prennent position dans un mouvement de panique : le cours peut alors repartir plus bas ou plus haut qu’il ne l’était avant l’annonce.
Le plus souvent ces gaps sont « comblés » peu après, c’est-à-dire que le prix revient peu à peu à son cours normal durant les périodes suivantes, mais ce n’est pas toujours le cas.
Il existe d’ailleurs plusieurs types de gaps qui indiqueront différentes choses aux investisseurs.

Le risque des gaps

Supposons que vous ouvrez un trade à l’achat en H1 et que vous le laissez ouvert pendant la nuit en ayant pris soin de bien placer votre stop.
Vous pouvez alors vous retrouver face à deux cas de figure :

soit votre stop était suffisamment loin pour ne pas être touché
soit il ne l’était pas : ici, peu importe où vous l’aviez placé, votre trade sera clôturé au même niveau que celui du prix à l’heure d’ouverture du marché. Votre perte peut donc être beaucoup plus importante que celle que vous aviez initialement prévue !

Exemple :
exemple gap
Le stop est exécuté plus bas = perte plus importante que prévue…

Comment éviter les pertes liées aux gaps ?

Plus votre unité de temps sera petite, et plus le gap sera grand sur votre graphique : il risque donc de dépasser le niveau de votre stop plus facilement.
Durant la semaine je vous conseille donc de fermer tous les soirs vos positions ouvertes sur des unités de temps inférieures à H1.
En fin de semaine, clôturez également toutes vos positions jusqu’à H1 inclu. Cela vous évitera les mauvaises surprises du lundi matin.

Enfin, vous pouvez aussi vous entraîner à repérer les différentes formes de gap pour éviter, vous aussi, de ne pas céder à la panique des autres investisseurs et tenter d’en tirer le meilleur parti lorsque le prix repart.
Quoi qu’il en soit, faites toujours attention à ne pas vous faire piéger, car pensez que c’est la seule situation dans laquelle votre stop ne pourra pas vous totalement vous protéger, même s¡il reste évidemment indispensable.

Et vous ? Savez-vous éviter les gaps ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.