Pas encore membre ?

Rejoignez le site
en bourse
  • Formation d'initation offerte
  • Une communauté de trader pour vous aider
  • Accès complet à tous les articles du site
  • Vidéos d'analyse hebdomadaires
  • Et beaucoup d'autres surprises...

Inscrivez-vous sur le site en bourse

50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à votre contenu :

Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...

Attendez !profitez de maformation offerte

50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :

Inscription
Mot de passe oublié

Vous accéderez à la vidéo

dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

COVID 19 : Top 10 des entreprises qui maintiennent leurs dividendes

8 juillet 2020 / Arnaud06 Dividendes 2020

Vous avez probablement entendu parler de la stratégie d’investissement en dividendes. Elle consiste à acheter des actions d’entreprises qui versent des dividendes de qualité en continu, puis à laisser les actions en place, à moins que vous ne souhaitiez en acheter davantage. Toutefois, la crise sanitaire et économique liée à la Covid-19 a conduit de nombreuses entreprises à réduire voire à supprimer leurs dividendes pour une durée indéterminée. Dans ces conditions, EnBourse revient sur cette question : quelles sont les entreprises qui délivrent encore un dividende intéressant ?

Les stratégies d’investissement en dividendes

Les entreprises qui versent des dividendes, qui connaissent une croissance d’année en année, qui couvrent leurs dépenses et qui ont un flux de trésorerie constamment plus important que l’année précédente sont des candidates idéales pour l’investissement basé sur les dividendes.

Ces entreprises augmentent généralement lentement les dividendes qu’elles versent aux actionnaires en raison de leur croissance continue.

Si vous avez besoin d’une image visuelle de ce à quoi ressemble une bonne action à dividendes croissants, regardez le géant suisse de l’alimentation Nestlé, qui a augmenté ses dividendes en espèces au cours des dernières décennies.

Un investisseur qui n’a jamais acheté une seule action supplémentaire au-delà du premier achat s’est vu attribuer des sommes d’argent sans cesse croissantes à partir de sa part dans cette firme dont les produits sont vendus dans presque tous les pays.

A lire aussi : Dividendes : devez-vous les encaisser en cash ou en actions ?

Les revenus passifs générés par les actions à dividendes croissants font qu’il reste beaucoup plus d’argent dans vos poches qu’avec de nombreux actifs d’investissement comparables.

Quelles sont les 10 entreprises qui maintiennent les meilleurs dividendes ?

La liste ci-dessous indique les 10 entreprises qui maintiennent un dividende et qui proposent solidité et résilience.

Elles ne représentent pas forcément les dividendes les plus importants mais un équilibre entre rentabilité maintenue, résistance et potentiel de croissance du modèle financier et diversification du portefeuille.

Attention toutefois aux entreprises cotées aux Etats-Unis, au nombre de 3 dans cette liste (pour la diversification géographique), la fiscalité des dividendes devra être examinée en vertu de l’éventuelle convention fiscale bilatérale qui lie les USA et votre pays de résidence fiscale.

Dividendes croissance

La stratégie d’investissement basée sur les dividendes peut se révéler très intéressante et défensive en cas de crise, à condition de choisir méticuleusement les sociétés.

1) Total – Le géant français de l’énergie Total a indiqué qu’il paiera un dividende régulier en espèces.

Il a également déclaré qu’il peut atteindre l’équilibre avec les faibles prix du pétrole après que l’impact de l’épidémie de coronavirus et l’effondrement de la demande de carburant ont entraîné une chute de 35% des bénéfices au premier trimestre.

Total a déclaré qu’il maintiendrait son dividende du premier trimestre à 0,66 euro par action, aidé par un faible ratio dette/capital, et qu’il le paierait entièrement en espèces.

2) General Mills – La société General Mills a une capitalisation boursière de 37,3 milliards de dollars, et est un fabricant et distributeur mondial de produits alimentaires de marque vendus dans les magasins de détail.

En outre, le titre a un rendement moyen de 3,6 % et une projection de croissance des bénéfices de 7,5 % pour trois à cinq ans. La société a profité du confinement et consolidé sa croissance.

3) Vinci – Le groupe Vinci a annoncé en juin que son assemblée générale a approuvé la distribution d’un dividende de 2,04 euros par action au titre de l’exercice 2019.

Compte tenu de l’acompte de 0,79 euro versé en novembre dernier, le solde restant à payer ressort à 1,25 euro. Malgré la crise sanitaire, Vinci a montré sa solidité financière et verse ainsi un dividende très intéressant.

4) Atos – La société a déclaré qu’elle maintiendrait sa politique de dividende avec un taux de distribution entre 25 et 30 % du résultat net et utiliserait le reste de l’argent disponible pour des acquisitions.

Atos a défini une stratégie à moyen terme et confirmé ses objectifs pour 2020.

La société française de technologie de l’information a déclaré qu’elle vise à atteindre une croissance du chiffre d’affaires entre 5% et 7% à taux de change constant et un taux de marge opérationnelle de 11% à 12% du chiffre d’affaires à moyen terme.

5) Gilead Sciences – Basé à Foster City, Gilead Sciences a une capitalisation boursière de 95,8 milliards de dollars.

La société est un pionnier dans le développement de médicaments pour le traitement du virus de l’immunodéficience humaine, des maladies du foie, des maladies hématologiques/oncologiques et des maladies inflammatoires/respiratoires.

Le rendement moyen du dividende de cette action est de 2,9%. Ses bénéfices devraient croître de 3,5 % à long terme. En outre, cette société est en pointe concernant les recherches pour un traitement de la Covid-19.

A lire aussi : Où en est le vaccin anti-Covid 19 ? AstraZenaca se pose en leader

6) Sanofi – Le groupe pharmaceutique français ne va pas diminuer son dividende en 2020. Au contraire, la distribution de dividende aura lieu et ce dernier augmentera.

Le dividende proposé sera de 3,15 euros par action, contre 3,07 euros en 2019. Soit la « 26e année consécutive de croissance du dividende », selon le groupe.

Vaccin et dividendes

La recherche de traitements et de vaccins pour lutter contre la Covid 19 permet à des sociétés telles que Sanofi ou Gilead Sciences de maintenir leurs activités et de résister à la crise.

7) Coca Cola Company – Malgré une bonne résistance à la crise sanitaire, l’action Coca-Cola est toujours en baisse d’environ 25 % par rapport à son plus haut niveau depuis 52 semaines, ce qui lui confère l’un des meilleurs rendements en dividendes qu’elle ait jamais eu, à 3,6 %.

Ce dividende intéressant s’ajoute au potentiel de reprise du cours de l’action du géant américain.

8) Danone – L’entreprise a très bien résisté à la crise sanitaire grâce à son modèle résilient. Les fondamentaux sont bons et la croissance devrait revenir rapidement. Le groupe a donc indiqué qu’il maintenait son dividende à 2,10 euros par action en cash.

9) Air Liquide – Le groupe spécialiste des gaz industriels a envoyé un signal fort à ses nombreux actionnaires individuels : le dividende est maintenu au niveau de 2,7 euros par action. Le rendement n’est pas extraordinaire mais il s’agit d’une société solide et qui a su montrer une croissance régulière sur le long terme.

10) Mercialys – La foncière a décidé de diminuer légèrement son dividende de 1,15 à 0,95 euro par action. Etant donné le cours de l’action et la solidité du secteur, cela peut représenter un très bon investissement de diversification.

Dividendes et analyse fondamentale

L’utilisation d’une stratégie d’investissement basée sur les dividendes n’est pas simple dans les conditions actuelles.

En effet, certaines des entreprises qui distribuaient habituellement les plus importants dividendes les ont annulés à cause d’une santé financière fortement impactée (manque de trésorerie ou nécessité de la préserver).

Dans ce cadre, le choix des sociétés se révèle primordial. Il ne s’agit plus forcément de choisir des sociétés à très fort rendement, très peu l’ont maintenu et celles qui l’ont fait risquent de corriger suite à des soucis financiers ultérieurs, mais bien de réaliser un exercice d’équilibriste.

La liste ci-dessus n’est ni exhaustive ni adaptée à tous les profils d’investissement et de risque. Vous pourrez néanmoins vous en inspirer en gardant à l’esprit que, pour obtenir un bon portefeuille d’actions à dividendes, il est impératif de réaliser une bonne analyse fondamentale de chaque société et une analyse sectorielle.

Le choix de sociétés solides financièrement avec un modèle résilient et capable de reprendre rapidement sa croissance vous permettra d’éviter de mauvaises surprises. Vous risqueriez de perdre bien plus en capital que le dividende ne vous rapporterait, en cas de mauvais choix.

En résumé, il vous faudra respecter un équilibre entre rendement intéressant maintenu, solidité et résilience du modèle et diversification sectorielle et géographique des investissements. Ensuite, à vous les revenus passifs !

Pour aller plus loin :
5 étapes clés pour construire votre portefeuille financier

Arnaud,
Rédacteur financier pour EnBourse

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous

QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE

DERNIÈRE FORMATION