Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez !profitez de notreformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Divergences du RSI

S’il y a 36 manières d’interpréter l’indicateur RSI, en revanche les méthodes GAGNANTES sont bien plus rares. L’une de celles qui sont rentables, est l’étude des divergences. Il en existe deux types : les divergences simples ou standard, et les divergences cachées. La deuxième étant la plus efficace, mais nous allons voir les deux pour bien comprendre.

Sommaire :

Extreme

Qu’est-ce qu’une divergence ?

En analyse technique, une divergence est l’état observé quand le prix d’une part, et un indicateur d’autre part, donnent une information contradictoire.
Quand on ne comprend pas ce que cela signifie, c’est très perturbant et il est facile de se dire que l’indicateur est mauvais, ou que l’information n’a aucune valeur.

Pourtant il n’en est rien :

  • Toute information du marché à une valeur égale, qu’il faut toujours prendre au sérieux.
  • De plus, un indicateur n’est ni bon ni mauvais, c’est son interprétation qui peut l’être.
Partant de ce principe, que faire de cette divergence « d’opinion » entre une cotation et son indicateur, ici le RSI ?
Il faut bien sûr comprendre ce que le marché veut nous dire !

Les divergences simples ou « standard »

Ce sont les plus faciles à repérer, d’où leur nom.
Elles sont un signe de ralentissement de tendance. L’interprétation communément faite, c’est que si la tendance ralentit, elle est en « fin de course » et donc va bientôt s’inverser.

(Nous verrons que ce n’est pas toujours vrai…et pourquoi les divergences cachées sont plus intéressantes.)

Comment les repérer sur un graphique ?

Divergence1

Si vous avez visionné la vidéo d’hier sur les tendances et le principe des creux et des sommets on voit bien que :

  1. Sur le premier exemple (entre les lignes verticales rouges), le prix fait un sommet plus haut, alors que le RSI, dans le même temps, fait un sommet plus bas. Ce désaccord signifie que le prix monte moins vite que précédemment, il ralentit dans sa tendance. Suite à cette information, on est censé vendre. On appelle cette divergence baissière, car elle est censée annoncer une baisse du prix.
    Si on schématise sur un dessin :
    Divergence2
  2. Sur le deuxième exemple (entre les lignes verticales vertes), le prix fait un creux plus bas, alors que le RSI, dans le même temps, fait un sommet plus haut. Ce désaccord signifie que le prix descend moins vite que précédemment, il ralentit dans sa tendance. Suite à cette information,on est censé acheter. On appelle cette divergence haussière, car elle est censée annoncer une montée du prix.
    Si on schématise sur un dessin :

    Divergence3

Attention : je vous ai donné ici des exemples où la théorie était confirmée, et le signal marchait, pour que vous compreniez bien le principe. Cependant en pratique, le taux de réussite n’est pas forcément fameux : à peine plus de 50%. Nous n’avons donc pas un avantage concurrentiel suffisant pour gagner de l’argent sur le long terme avec cette méthode.

En effet, vous constaterez souvent que ce n’est pas parce que le prix ralentit, et « fait une pause » dans sa progression, que la tendance est forcément terminée !

Ceci est principalement dû au fait que les inversions de tendance sont moins fréquentes que les continuations.

Les divergences cachées quant à elles, sont plus difficiles à détecter et plus rares, sont particulièrement intéressantes. Go.

Qu’est-ce qu’une divergence cachée ?

On l’a vu, la divergence simple indique un ralentissement de tendance, qui peut éventuellement s’interpréter comme un signe de retournement. C’est hélas, un raisonnement un peu simpliste, qui fonctionne assez mal en pratique. Facile à détecter du grand public, votre avantage sur le marché sera faible.

La divergence cachée c’est tout le contraire : elle informe d’un renforcement de tendance plutôt que d’un essoufflement. Elle est plus difficile à repérer, car elle est assez contre-intuitive.
Voici deux exemples prix sur l’eurodollar (en h1) de divergence cachée.

Divergence cachée haussière :

Divergence cachée haussière
(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Exemple sous forme de schéma :
Divergence cachée haussière

Comme on peut le voir, la divergence cachée haussière se produit quand le prix fait un creux plus haut, mais l’oscillateur lui effectue un creux plus bas dans le même temps. Cela indique que le prix prend de l’élan pour se propulser vers le haut (comme un athlète de triple saut qui fait un pas en arrière avant de lancer sa course de sprint).

Divergence cachée baissière:

Divergence cachée baissière
(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Exemple sous forme de schéma :
Divergence cachée baissière

Comme on peut le voir, la divergence cachée baissière se produit quand le prix fait un sommet plus bas, mais l’oscillateur, lui, effectue un sommet plus haut dans le même temps. Cela indique que le prix prend de l’élan pour continuer vers le bas.

Comment s’en servir ?

L’interprétation de ce signal peut se faire de deux manières :

  1. Confirmation qu’une nouvelle tendance s’est bien amorcée. C’est ce que montrent les graphiques que j’ai créés. Le prix a déjà un peu commencé à s’inverser, et l’oscillateur vient nous le confirmer.
  2. Le prix « reprend son souffle » dans une tendance (il effectue une correction), pour repartir de plus belle. Il s’agit là d’une tendance qui est déjà clairement en place, mais qui opère un ralentissement, ou une « correction » comme on dit généralement, avant de continuer dans le sens initial. C’est généralement assez violent, et ce pattern piège de nombreux traders.
La divergence cachée est vraiment intéressante pour ceux qui veulent spéculer avec les oscillateurs. Le double signal (prix + indicateur) de confirmation permet de rentrer en position avec un taux de réussite très correct, et peu de chasses aux stops.
Avatar autheur

Fondateur

Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents

Trading long terme

TradingTechniques de trading

Chaque type de trading correspond à une situation et à des objectifs qui lui sont…

Biais psychologique de l'effet de disposition

TradingPsychologie du trading

Dans la vie quotidienne et encore plus en trading, accepter d’avoir tort peut être difficile…

Biais psychologique de l'excès de confiance

TradingPsychologie du trading

L’excès de confiance se manifeste très souvent après une série de trades réussie. Le problème,…