Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Quelles sont les 6 devises préférées des traders ?

14 mars 2014 / Sylvain March / Dernière mise à jour : 23 juin 2020

On compte près de 200 devises différentes en circulation sur la planète.
Cependant, peu d’entre elles sont utilisées en dehors de leur pays d’origine. Il est donc normal que les investisseurs ne s’y intéressent pas vraiment.
En revanche, il y en a au moins 6 qui sont particulièrement utilisées à l’international et ce sont aussi, en quelque sorte, les « stars » du forex

Le Dollar américain, champion toutes catégories :

Le dollar américain (USD) est sans conteste le numéro 1 des devises utilisées pour les transactions dans le monde entier.
La stabilité du gouvernement américain et de la banque centrale américaine, font que la plupart des investisseurs considèrent cette monnaie comme une « valeur refuge ».
D’ailleurs, 64 % des réserves des banques centrales de la planète sont justement composées de dollars américains.
(source Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dollar_am%C3%A9ricain)

L’Euro, un concurrent sérieux du dollar américain…

L’Euro (EUR) est dans nos porte-monnaie depuis 2002. Mais il s’utilisait déjà depuis 1999 pour les transactions financières.
Utilisée non seulement par les 18 pays de la zone Euro, mais aussi par des États indépendants (Vatican, Monaco…), la monnaie unique s’est rapidement imposée comme le principal concurrent du Dollar américain.
Elle se trouve également sur la première marche du podium concernant le nombre de billets en circulation.

vLe Yen japonais, troisième sur le podium des monnaies les plus échangées sur le forex :

Malgré le succès indéniable du Yuan chinois, le Yen japonais (JPY) reste l’une des monnaies les plus appréciées des investisseurs, qui la considèrent, au même titre que le Dollar, ou l’Euro, comme une valeur refuge.
Si la dette publique du Japon explose, elle est presque entièrement détenue par des investisseurs japonais.
L’État reste donc autosuffisant en termes de financement et n’est aucunement dépendant d’investisseurs étrangers, ce qui justement rassure…les investisseurs étrangers !

La Livre Sterling, européenne sans l’être vraiment :

Émise par la Banque d’Angleterre, la Livre Sterling arrive en 4 ème position des monnaies les plus utilisées pour les transactions financières.
Même si elle n’est officiellement utilisée qu’en Angleterre et au pays de Galle, elle est pourtant acceptée dans tous les territoires de la Couronne britannique (à ne pas confondre avec le Royaume-Uni !) comme l’Île de Man, ou l’Île de Jersey, etc.
Sur le continent européen, sans faire partie de l’Union Européenne (ni de la zone Euro), l’indépendance affichée de la Livre Sterling, est aussi ce qui fait sa force.
Il n’y a donc rien d’étonnant à ce qu’elle soit particulièrement appréciée des investisseurs…

Le Dollar australien, cinquième des « super devises » :

Pourquoi un tel engouement de la part des investisseurs pour le Dollar australien (AUD) ?
On sait que beaucoup de banques centrales (notamment la France, mais aussi l’Allemagne, ou encore la Russie) se créent des réserves de cette monnaie.
Mais si l’on y réfléchit, l’Australie est à la fois loin de l’Europe et loin des États-Unis, tout en leur étant culturellement proche (contrairement au Japon, ou à la Chine par exemple).
La situation économique du pays est stable, et donc encourageante pour les investisseurs.

Le Dollar canadien, petit dernier de la liste :

Il n’est pas le moins important pour autant.
Le Canada est un très grand exportateur de matières premières, comme le pétrole par exemple. En raison du poids de ces exportations dans l’économie nationale, la valeur de la monnaie canadienne est donc directement liée à la valeur des matières premières.
Sur le forex, le dollar canadien (CAD) s’apprécie principalement face à la monnaie de son pays voisin, le Dollar américain.

Les paires de devises préférées des investisseurs sont donc…

…toutes les paires de devises composées par deux monnaies de cette liste !
L’EUR/USD arrive généralement en première position, c’est un fait. Mais toutes les paires de devises qui en découlent (JPY/USD, EUR/JPY…), sont également très échangées sur le forex.
Enfin, il y a toutefois une monnaie qui arrive juste après ce classement des 6 supers devises : il s’agit du Franc suisse. Moins appréciée pour les échanges sur les marchés internationaux que les autres, cette monnaie n’en reste pas moins très échangée sur le forex.

Et vous? Quelles sont vos paires de devises préférées ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à très bientôt,

Sylvain March.

12 COMMENTAIRES

Trier par :
Trier par :
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
Marc102
21 février 2018 07:37

Bonjour

Merci pour cette présentation des 6 devises phares
Question : quand on suit l’EUR/DOL, on s’aperçoit que d’autres paires suivent peu ou prou les mêmes fluctuations. Par exemple pendant que l’EURO devient fort par rapport au DOL US, il ne peut pas devenir faible vis à vis du Yen japonais ou de la livre sterling.
Quelles sont les paires qui sont décorrelées de EUR/DOL? Par exemple EUR/DOL monte avec tendance acheteuse, et cette autre paire EUR/XX peut descendre ou rester stable car décorrélée!?
Merci

Lycéen
4 avril 2014 23:40

Ma question n’est pas en rapport avec le sujet (désolé je ne savais pas ou la posé)… 🙂

Je m’intéresse au trading depuis maintenant deux ans, je suis sur compte fictif depuis environ un an.(j’ai 18ans dans une semaine)

J’ai testé de nombreuses stratégies durant ma première année de trading fictif. Je pense avoir trouvé une stratégie peu risqué à mon goût et qui marche depuis deux mois que je la pratique.

Voilà ma stratégie dans la plus brève explication.
A savoir, je n’investi que lorsque le marché vaut vraiment le coup, pas de coup de poker, je n’ai pas encore un niveau d’expert(je peux attendre jusqu’à 2 jours avant d’acheter et je réalise trois trade au maximum par jour mais un seul d’ouvert maximum). Je met un stop à -20€ ou -30€ tout dépend de la volatilité, mais en général je coupe avant cela veut dire souvent que ce n’est pas intéressant, je préfère perdre 15 euros et réinvestir dans un autre indice plus intéressant (or, argent, etc…) et j’utilise un stop de gain à +50€ +60€ voir moins là encore c’est une branche de gain des fois je coupe à 30€ etc.. Sachant qu’avec le ?spread? je démarre généralement à -3€ et je remonte dans le positif dans les cinq premières minutes dans la grande majorité du temps, j’atteins mon objectif entre un demi jour et une journée encore une fois dans la grande majorité du temps. (Montant de base 1000euros) Je réduirais le risque au fur et à mesure de l’augmentation de mon capital. J’ai réalisé un gain de 1100 euros environ en deux mois soit +110% (je suis conscient qu’avec un capital de 20 000€ je ne pourrais pas faire 110%, ce serait de la folie si je venais à perdre) . Je vise une progression de U=n+100 U=gain du mois, n=gain du mois précédent, +100€. Vous l’avez compris je joue avec levier.

C’est un peu flou, mais j’espère que vous avez compris le fonctionnement avec ma grossière explication.

Ma question:
J’aimerais savoir si ce genre de technique est bénéfique dans la durée?
Avec votre expérience, peut être avez vous quelques conseils à me donner.
Démarrer sur du réel d’ici deux mois serait peut être trop précipité?

Merci, pour tout.
Un jeune passionné.

Lycéen
4 avril 2014 23:44

Désolé cela fait deux question au final. 🙂

romain
31 mars 2014 16:27

oui c’est sûr mais étant donné que j’ai commencé à me plonger dans le Forex/Bourse & Co il y a de cela 2 semaines, on va dire que pour le moment je découvre plus que je ne trade réellement. Je suis un peu le novice du mois 🙂
par contre j’ai déjà appris un tas de trucs utiles grâce à ton blog et à d’autres sites type tribuforex.fr où des fiches sont à disposition pour qui veut se former sur les concepts du Forex…
donc un grand merci.

Je pense attaquer tes formations très prochainement.
bravo pour ton parcours en tout cas. ça inspire et ça motive

Romain LB
25 mars 2014 22:52

Merci Sylvain pour cet article.
Petit commentaire sur la devise CHF car je vis en Suisse et depuis que le taux plancher de 1.20 sur la paire EUR/CHF a été voté par la BNS, pour trader sur du moyen terme, cela me semble assez simplifié.

Voici d’ailleurs un article résumant parfaitement la situation pour 2014: http://investir.ch/2014/01/eurchf-est-ce-que-la-bns-pourra-tenir-le-cours-plancher-de-1-20-cette-annee/

Pour ma part je suis rentré en long à 1.2188 avec un stop à 1.19 et limite à 1.23. Le Rollover sur le long est de plus positif.
C’est donc normalement assez secure comme trade.

Gaël
20 mars 2014 15:07

On doit avoir le dollar néo-zélandais (NZD) juste derrière… L’économie de Nouvelle-Zélande est assez diversifiée, moins dépendante des matières premières que celle de l’Australie (AUD) ou du Canada (CAD).
Une bonne alternative à envisager pour diversifier son trading de devises.
Et surtout pour miser la performance ou non-performance de l’économie chinoise…car les deux devises AUD et NZD devraient plutôt s’appeler « yuan australien » et « yuan néo-zélandais » en raison de leur forte dépendance au commerce avec la Chine (plus qu’avec les US)

bruno
14 mars 2014 19:29

En tant que néophyte, je me pose une question (deux, en fait) :

Admettons que l’on ait un signal d’achat sur une paire A/B, et conjointement ce même signal sur une paire B/C. Peut-on en déduire un signal sur la paire A/C ? Ou pour le formuler mathématiquement : le trading est-il transitif ?

D’un point de vue stratégique, pour suivre, mettons, 3 paires, faut-il mieux suivre des paires liées : A/B, B/C, A/C ou des paires indépendantes : A/B, C/D, E/F ?

bruno
14 mars 2014 20:00

Je vais revoir le choix de mes paires… Elles sont quasiment toutes liées au dollar US. Du coup, hier, je me suis pris des quiches en simultanées sur toutes mes paires en */USD (chute brutale). Je n’ai d’ailleurs pas bien compris la cause de cette chute. Il y avait bien l’indice de consommation US en [!!!] sur le calendrier économique de fxstreet, mais je ne pensais pas que celà aurait autant d’impact, surtout en H4…

QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE
DERNIÈRE FORMATION