Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez !profitez de notreformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Pourquoi les actions US montent et les actions UE ne suivent pas ?

26 janvier 2021 / Arnaud - Rédacteur Financier / Dernière mise à jour : 4 février 2021 Drapeaux américain et européen imbriqués

L’optimisme suscité par le plan de relance américain pousse les actions à des niveaux presque record. Les valeurs technologiques et les marchés émergents se portent particulièrement bien, les investisseurs attendant avec impatience une normalisation de l’activité économique. Toutefois, les actions européennes restent en retrait. EnBourse revient sur la progression des actions américaines, les opportunités et la distorsion avec le marché européen. 

Pourquoi les marchés américains sont-ils en hausse ?

Les actions américaines ont atteint des sommets lundi, l’optimisme suscité par le plan de relance américain de 1 900 milliards de dollars l’emportant sur la hausse des cas de Covid-19 et les retards dans l’approvisionnement en vaccins.

Les marchés boursiers américains ont atteint des niveaux records ces derniers jours en pariant que les vaccins Covid-19 commenceront à réduire les taux d’infection dans le monde entier et que la reprise économique américaine sera plus forte sous l’impulsion du président Joe Biden.

Tous les yeux sont tournés vers Washington DC, où les législateurs américains sont convenu que l’acheminement du vaccin Covid-19 aux américains devrait être une priorité, même s’ils s’interrogent sur l’ampleur du plan d’aide américain à la lutte contre la pandémie.

A lire aussi : Brexit : quels titres des banques UE acheter ?

Les marchés financiers ont envisagé un vaste programme, même si les désaccords ont entraîné des mois d’indécision dans un pays où l’on recense plus de 175 000 cas de Covid-19 par jour et où des millions de personnes sont sans emploi.

Les responsables de l’administration Biden s’efforcent d’obtenir un accord rapide. Lors d’un entretien dimanche avec les législateurs, certains républicains ont fait pression pour un plan plus restreint, fortement axé sur le financement de la distribution de vaccins et le retrait de certaines promesses de campagne de M. Biden, notamment l’augmentation du salaire minimum.

Malgré la récente sur-performance des actions technologiques, les investisseurs ont réitéré leur opinion selon laquelle les actions cycliques et de valeur sur-performeront à mesure que les économies se redresseront.

Cotation du Nasdaq du 01 janvier 2019 au 04 février 2021 en UT Weekly
Cotation du Nasdaq du 01 janvier 2019 au 04 février 2021 en UT Weekly. L’indice Nasdaq présente une solide tendance haussière.

Les trois principaux indices américains ont clôturé la semaine dernière en hausse, le Nasdaq progressant de plus de 4 %.

Les actions européennes ne suivent pas la tendance

Les actions européennes ont chuté vendredi, annulant presque tous leurs gains hebdomadaires après que des données ont montré que l’activité des entreprises de la zone euro s’était réduite en janvier.

Les nouvelles mesures de lutte contre les coronavirus pour contrôler la pandémie ont fait fermer de nombreuses entreprises.

L’indice paneuropéen STOXX 600 a chuté de 0,7 % et devait finir la semaine presque à plat après avoir gagné plus tôt sur les espoirs d’une relance massive des États-Unis sous le président Joe Biden.

Les actions du secteur des voyages et des loisirs ont chuté de 2 %, tandis que d’autres secteurs économiquement sensibles, tels que les constructeurs automobiles, le pétrole, le gaz et les mines, ont perdu plus de 1,5 %.

L’industrie des services, dominante dans le bloc, a été durement touchée, les établissements d’accueil et de divertissement ayant été contraints de rester fermés, mais le secteur manufacturier est resté fort, les usines étant pour la plupart restées ouvertes.

Comme les pays ne se sont pas encore ouverts, il n’y a aucune raison que le secteur des services se rétablisse de manière significative et à court terme.

Pour le moment, la peur domine sur le marché européen.

Un choix d’allocation à réaliser

La situation actuelle et les différents catalyseurs cités précédemment indiquent qu’il reste préférable de sous-pondérer l’Europe et d’investir majoritairement en Amérique du Nord et sur les marchés émergents

Certains investisseurs regardent toutefois au-delà de la crise sanitaire. Il y a un léger tiraillement entre l’inquiétude concernant les confinements et l’optimisme quant au déploiement des vaccins Covid-19, mais le marché américain devrait continuer à regarder vers l’avenir.

Tous ces facteurs évolutifs à prendre en compte peuvent représenter une difficulté supplémentaire pour les investisseurs indépendants. 

Il peut donc se révéler intéressant d’intégrer une communauté de traders indépendants afin d’être accompagné et guidé.

Logo Elite Photo service Elite
1ÈRE SALLE DE MARCHÉS DIGITALE
POUR TRADERS INDÉPENDANTS
Je veux rejoindre l'Élite

Ce principe de partage d’opportunités et de signaux est notamment proposé par la plateforme EnBourse Elite 2021 (1ère salle de marché digitale).

L’attention se portera sur une vague de résultats de bénéfices cette semaine, avec des annonces prévues par Apple, Facebook et Tesla. Les analystes surveilleront si la progression des bénéfices peut soutenir la hausse des valorisations, certains investisseurs chevronnés mettant d’ores et déjà en garde contre une « bulle » des prix.

Pour aller plus loin :
Les 3 pièges à éviter sur le marché actions en 2021

Avatar autheur

Rédacteur financier

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE

Ouverture Service Elite