Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement

Attendez ! profitez de notre formation offerte

Box initiation
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

L’action Tesla peut-elle encore monter en 2021 ?

6 juillet 2021 / Arnaud - Rédacteur Financier / Dernière mise à jour : 6 septembre 2021 Chargeur Tesla

Depuis qu’il a pris la tête du constructeur de véhicules électriques en 2008, Elon Musk, le directeur général de Tesla, a défié tous les pronostics et a constamment dépassé les attentes. Aujourd’hui, alors que les ventes ont récemment chuté sur le marché très important de la Chine et que le lancement de l’usine de Berlin a pris du retard, l’action Tesla est-elle toujours à acheter ?

Des résultats records aux USA à nuancer :

Tesla a publié le 26 avril des résultats du premier trimestre qui ont battu les estimations de Wall Street, mais qui ont amené les analystes à s’interroger sur la manière dont ils ont été obtenus. Le chiffre d’affaires a bondi de 74 % pour atteindre 10,39 milliards de dollars.

Il s’agit de sa meilleure croissance en 10 trimestres. Le bénéfice ajusté de 93 cents par action a dépassé toutes les estimations.

Mais les analystes s’inquiètent de la manière dont ce résultat a été obtenu. Au cours du trimestre, Tesla a perçu des revenus provenant de crédits réglementaires de 518 millions de dollars, soit une hausse de 46 % par rapport à l’année précédente.

En outre, Tesla a vendu pour 272 millions de dollars de crypto-monnaies au cours du trimestre, ce qui a entraîné un bénéfice enregistré de 100 millions de dollars. Tesla avait acheté pour 1,5 milliard de dollars de bitcoins au début du mois de février.

En d’autres termes, Tesla a gagné 618 millions de dollars au premier trimestre grâce à des éléments extraordinaires. En 2020, Tesla a reçu 1,58 milliard de dollars de crédits d’impôt pour les véhicules électriques, mais n’a gagné que 721 millions de dollars, donc la société n’a en fait pas gagné d’argent en construisant des véhicules électriques.

La comparaison du résultat par rapport à la période de l’année précédente n’est pas forcément représentative, alors que la crise du coronavirus faisait ses premiers pas.

Le fait que l’usine Tesla de Shanghai venait juste de commencer à augmenter la production du modèle 3 au premier trimestre et qu’elle a commencé à livrer le modèle Y fabriqué en Chine pour la première fois a également aidé.

Tensions et concurrence : forte baisse des ventes en Chine

La Chine est un élément essentiel de la croissance de Tesla. Elle est la force motrice de la forte progression des ventes de Tesla au cours de l’année dernière. Cependant, les ventes en Chine ont chuté en avril et Tesla aurait interrompu l’expansion de son usine de Shanghai en raison des tensions croissantes avec Pékin.

Voiture Tesla
Tesla a annoncé un nombre record de livraisons mais des tensions et la concurrence sont bien présentes.

Selon l’Association chinoise des voitures particulières, Tesla a vendu 25 845 véhicules fabriqués en Chine en avril. C’est une baisse de 27 % par rapport à mars.

Cette fois, cependant, le rapport inclut apparemment les exportations de 14 714 Model 3 de Tesla, après les avoir exclues les mois précédents. Cela signifie que les ventes de Tesla en Chine n’ont été que de 11 671. Il s’agit d’une chute stupéfiante de 67 % par rapport aux 35 478 véhicules Tesla vendus en mars.

Sur une note positive, cependant, les ventes de Tesla en Chine ont rebondi en mai. Les ventes locales de Tesla ont bondi de 88 % par rapport à avril pour atteindre 21 936 véhicules. Le rebond des ventes en mai en Chine fait suite à des semaines de couverture par les médias d’État des plaintes des clients et de la surveillance accrue du gouvernement.

On ne sait pas exactement ce qui a provoqué cette baisse. Il pourrait s’agir d’un retour de bâton de la part des consommateurs chinois, les médias d’État mettant en avant les plaintes. Tesla pourrait aussi être aux prises avec une pénurie de puces, comme le reste de l’industrie automobile.

En outre, la baisse des ventes de Tesla en Chine pourrait également indiquer que le constructeur a perdu des parts de marché par rapport à ses rivaux nationaux Nio (NIO), Xpeng (EXPV) et Li Auto (LI).

Par ailleurs, selon Reuters, Tesla a mis en veilleuse ses projets d’achat de terrains supplémentaires pour agrandir sa Gigafactory phare de Shanghai, en raison de la montée des tensions entre les États-Unis et la Chine et des problèmes de tarifs douaniers.

L’expansion massive des capacités de production soutiendra-t-elle l’action Tesla ?

Tesla prendrait des mesures inhabituelles pour contourner une pénurie mondiale de puces qui a entraîné la fermeture d’usines automobiles. Le constructeur de véhicules électriques est prêt à payer à l’avance pour les puces afin de s’assurer qu’il dispose d’une quantité suffisante de ce matériau crucial, ont déclaré des sources au Financial Times.

Tesla envisage même d’acheter une usine de fabrication de puces.

Cotation de l'action Tesla du 07 octobre 2019 au 05 juillet 2021 en weekly
Cotation de l’action Tesla du 07 octobre 2019 au 05 juillet 2021 en weekly.

Tesla a entrepris une expansion massive de ses capacités de production. Musk veut construire 20 millions de véhicules électriques par an au cours de la prochaine décennie. C’est plus du double de la production actuelle des autres géants de l’automobile. Il s’est donc donné pour mission d’étendre rapidement ses capacités de production.

L’expansion comprend la construction de sa troisième usine de fabrication près de Berlin, où sera produite la Model Y.

Tesla va aussi construire sa quatrième usine de fabrication près d’Austin, au Texas. Cette usine sera la plus grande de Tesla, construite sur un terrain immense. Elle produira le Cybertruck et son camion gros porteur appelé Semi, ainsi que le Model Y et le Model 3.

Tesla a récemment déclaré que les livraisons du Cybertruck ne commenceraient pas avant le début de 2022, soit plus tard que les objectifs officiels qui prévoyaient un lancement fin 2021.

L’action Tesla est actuellement dans une phase de consolidation après une chute de près d’un tiers par rapport à son plus haut. Outre sa ligne de force relative indiquant une tendance plutôt baissière, elle se négocie également en dessous de la moyenne mobile à 80 jours.

C’est un autre signe négatif. Si Tesla peut continuer à rebondir sur sa moyenne de 200 jours, cela indique au moins qu’un retour à la hausse est possible. L’action Tesla pourrait bien être prête à remonter mais il faudra qu’elle trouve pour cela un soutien du côté des résultats de l’entreprise et de sa capacité à affronter et dépasser les difficultés qu’elle connaît actuellement.

Pour aller plus loin :
Polkadot : une crypto-monnaie à acheter en 2021 ?

Avatar autheur

Rédacteur financier

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE

Ouverture Autosignal