Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Comment acheter des actions ? [Tuto débutant]

15 avril 2013 / Sylvain March / Dernière mise à jour : 19 août 2020

Comment acheter des actions ? Beaucoup ici connaissent déjà la réponse à cette question, mais j’accueille également des novices sur mon blog.
Voici donc pour eux, un petit tuto pour bien démarrer :

Qu’est-ce qu’une action exactement ?

Une action est un titre qui représente une fraction du capital social d’une société, détenant un statut SA (Société Anonyme) ou SCA (Société en Commodite par Action).
Elle s’obtient généralement au travers d’un intermédiaire financier (banque, courtier…) en ouvrant un compte-titres ou un PEA.

(Pour avoir la définition complète, allez donc faire un tour sur le lexique (unique) que je suis en train de créer ici : https://www.en-bourse.fr/dictionnaire-de-bourse/)

Généralement, lorsqu’une société privée atteint un Chiffre d’affaires important, et qu’elle a besoin de financement pour continuer à se développer, elle « s’introduit en bourse » et ouvre tout, ne partie de son capital à l’achat.
Toute personne peut alors acheter des actions (des titres de propriété) au prix de la cotation en vigueur, qui fluctuera avec le temps.

L’investisseur espère bien sûr un retour en l’échange de cet apport de trésorerie à la société :
– Que la valeur de son titre augmente avec le temps, et qu’il pourra réaliser une plus-value quand il le revendra.
– Qu’il touchera des dividendes chaque année, c’est-à-dire une portion du bénéfice réalisé par la société.

Optionnellement, si vous possédez beaucoup d’actions de la société (au moins 5% en général) vous pourrez siéger au conseil d’administration, et décider (avec les autres membres) de la stratégie de l’entreprise.

La cotation de l’action

Celle-ci fluctue avec le temps, les actions françaises sont mises à jour toutes les 15 secondes en journée, de 9h à 17h30.

Cette cotation n’est évidemment par organisée par la société émettrice des titres,, mais par un marché financier, une société qui gère de manière indépendante toute l’animation du marché boursier (introductions en bourse, gestion des courtiers, cotations, mise en relation des acheteurs et vendeurs…)
En France c’est NYSE-Euronext qui gère cette activité.

D’un point de vue opérationnel, il n’y a plus de place « physique » (anciennement le palais Brongniart à Paris) pour mettre en rapport les acheteurs et vendeurs, tout est géré par une infrastructure informatique, ce qui permet un traitement quasi instantané des demandes, et l’accès du marché aux particuliers via internet.

Cette cotation vous intéressera particulièrement si vous souhaitez faire du « trading » c’est-à-dire spéculer sur une action.
Ce n’est pas un gros mot : spéculer c’est simplement acheter une action, dans le but de la revendre plus cher ultérieurement, si la cotation du titre a monté entre temps.
Votre épicier fait pareil : il achète des denrées et vous les revend plus cher.

Les dividendes

Chaque année (voire parfois chaque semestre ou trimestre) une société cotée en bourse fait le bilan comptable de sa performance financière : chiffre d’affaires, bénéfices…et à cette occasion elle peut verser des dividendes à ses détenteurs d’actions, les actionnaires.

C’est bien normal : en tant que propriétaire d’une part de la société, si des bénéfices sont réalisés, vous devez touchez votre part.
N’oubliez pas qu’en tant qu’actionnaire vous risquez de votre argent personnel pour financer la société : parfois vous gagnez, mais parfois vous perdez.
Ce risque doit donc être rémunéré.

En revanche la société n’est pas obligée de redistribuer l’intégralité des bénéfices réalisés à ses actionnaires : elle peut en garder une partie pour son développement, ou pour sa trésorerie.
La part reversée est décidée par le conseil d’administration.

Les dividendes vous intéresseront surtout si vous souhaitez faire de « l’investissement » c’est-à-dire miser à long terme pour obtenir une rente.
De la même manière qu’on achète un appartement pour le louer, et obtenir une rente locative.
Ici le loyer sera le dividende.

Ou acheter des actions ?

Vous pouvez ouvrir un compte-titres ou un PEA, soit en passant par votre banque, soit par un courtier (une société agréée par l’AMF, qui achètera ou vendra des actions pour vous).
Conseil : passez plutôt par un courtier que par votre banque pour acheter des actions, les frais seront moins élevés et vous aurez un contrôle total et immédiat sur vos positions.

Chez un courtier, vous aurez un logiciel, soit à installer sur votre ordinateur, soit sur une page internet, pour choisir et acheter vos actions.

Ce logiciel vous permettra notamment d’afficher le cours d’une action ( sa valeur en argent, au temps t) ainsi que l’évolution de ce cours dans le temps : le graphique de cotation.

Vous ne pourrez évidemment pas acheter plus d’actions que la somme que vous aurez virée chez le courtier : c’est ce qu’on appelle le capital disponible (equity en anglais).

Voici quelques courtiers français reconnus ( je ne suis pas affilié avec eux ) :

Boursorama
Fortuneo
Binck

Voici par exemple le graphique de la société Facebook depuis sont introduction en bourse, et l’évolution de la valeur (exprimée en dollars) d’un titre :

cotation graphique d'une action
Les barres vertes indiquent les jours où le cours a monté, et les barres rouges le jour où le cours a baissé. (cliquez sur l’image pour l’agrandir).

On constate que l’introduction s’est faite à la valeur de 42$, et qu’aujourd’hui elle n’en vaut plus que 26,73$. On remarquera aussi qu’elle est descendue beaucoup plus bas, mais remontée depuis.
Si on avait acheté par exemple en septembre à 20$, on réaliserait aujourd’hui un bénéfice de 6$ par action achetée.

Le but de ce blog est de vous fournir des clés pour dégager des bénéfices rapidement avec la bourse (sur les actions, mais pas que), si cela vous intéresse j’ai créé des formations dans ce but.
Vous pouvez les télécharger ici : https://www.en-bourse.fr/les-formations/

Êtes-vous novice en bourse ? Comment percevez-vous cet univers ?
Réagissez en commentaires plus bas !

À très bientôt,
Sylvain.

15 COMMENTAIRES

Trier par :
Trier par :
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
sandrine2
20 décembre 2016 05:05

Bonjour Sylvain,
Je viens de découvrir votre blog que je trouve très intéressant. Je suis totalement novice en investissements boursiers mais je me renseigne et j’essaie d’apprendre ( par diverses lectures ou vidéos…) avant de me « lancer » réellement… Ma question est : quand on est investisseur débutant comme moi, vaut-il mieux miser sur des fonds profilés (mon conseiller bancaire m’en a parlé lors de l’ouverture de mon PEA) ou plutôt sur des actions de sociétés françaises ou européennes reconnues à « forts » dividendes (mon idée étant d’investir sur du long terme). Je précise que pour le moment je n’ai qu’un budget relativement modeste à accorder à cet « investissement » (100€/mois pour l’instant).
Merci beaucoup.

Fabien
4 mars 2015 07:57

Bonjour, je commence à m’intéresser à la bourse. J’aimerais investir pour le plaisir mais aussi en même temps faire des profits. Seulement avec des petits moyens. Est ce que ça vaut le coup ou c’est mieux que je laisse tomber.

Merci

Olivier
19 octobre 2014 15:39

Bonjour Sylvain,
J’ai entendu que quand une entreprise distribue des dividendes aux actionnaires, au final, le cours de la valeur diminue d’autant que de dividendes distribués, et qu’ainsi le seul but de paiement des dividendes est de transformer un peu de nos titres en vrai cash (qu’on peut sortir du « jeu ») mais qu’au final l’equity de notre portefeuilles avant et après dividendes est la même.
Confirmes-tu cela et aurais-tu un exemple d’une valeur à une date de paiement de dividendes ?
Olivier

cannelle
16 février 2014 17:05

bonjour Sylvain, cela fait 2 jours que j’ai découvert votre blog ,je le trouve vraiment très intéressant et assez clair pour une personne comme moi qui débute, j’ai commencé à acheté quelques actions: bioalliance, vétoquinol,argan, nicox, vivendi par le biais de ma banque pour débuter et voir un peu comment cela se passait, j’ai télécharger comprendre la bourse ,en regardant vos graphiques.ce que je ne comprend pas encore, c’est le moment ou l’on achète et celui ou on vend .Ex: j’ai acheté 100 bioalliance à la meilleure limite qui était de 5.90€ ma banque me l’a acheté à 6.02€ avec une commission de 8€.selon vous faut il acheter à meileure limite ou à cours limite? Merci pour tous vos conseils

cannelle
17 février 2014 18:42

Pour répondre à votre question , vous m’avez suivi sur twitter, c’est donc comme cela que j’ai pu découvrir votre blog!
encore merci à vous.

benedicte
29 janvier 2014 13:26

Bonjour, et merci de votre démarche.
Je n’ai encore jamais investi et ma question de novice est la suivante : je souhaite acheter quelques actions de deux sociétés américaines (3D Systems et Stratasys) mais je ne connais pas le prix par action et le minimum requis par achat (infos qui me permettraient de déterminer combien je pourrais en acheter) et surtout comment m’y prendre concrètement pour réaliser cet achat. Les courtiers semblent avoir leur propre liste d’entreprises, or je ne suis intéressée que par ces deux-là.J’habite en Belgique. Merci de votre aide.

helene
1 août 2013 14:06

Bonjour,

Je commence à m’intéresser aux marchés, aux PEA, courtiers, etc. Tout cela est encore quelque peu obscure pour moi qui n’évolue pas vraiment dans ce milieu professionnellement et « socialement » si je puis dire..
Me conseillerais-tu d’utiliser comme gestionnaire (si je peux l’appeler ainsi), le site belge LYNX ?
Par ailleurs, tu parles dans ton article des PEA et des comptes-titre, quelle est la différence entre les deux ?

Enfin, et je pense que je pousse un peu loin le bouchon, j’aimerais savoir si il existe un système qui me permettrait uniquement d’allouer une certaine somme à une société, et d’espérer que cette société fasse fructifier ma somme sans n’avoir besoin de trop m’y intéresser.
Je me doute que cette dernière solution ne me permettra peut-être pas de faire d’énormes profits, surtout à court terme, mais elle aura l’avantage d’être sécurisée ?

Merci pour tes conseils en tout cas !

Grégory R.
5 juin 2013 19:09

Pas mal cet article, vivement la suite : obligations, trackers, warrants, turbos, …

Personnellement je recommande Binck (www.binck.fr) comme courtier en ligne. J’en suis client et actionnaire depuis quelques années et c’est que du bonheur !

Ludovic Baratier
16 avril 2013 15:11

Bonjour Sylvain
Je viens de découvrir ton blog
Bravo , ta démarche est vraiment intéressante.
Je m’intéresse aux valeurs de rendement. J’en parle dans mon blog et deux valeurs du CAC m’intéressent : Total et Vivendi
Qu’en penses tu ?
Ludovic
 

QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE
DERNIÈRE FORMATION