Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

« Stock split » pour Apple & Tesla : des actions enfin à un prix abordable ?

1 septembre 2020 / Clemence - Coach EnBourse / Dernière mise à jour : 1 septembre 2020 Equipement de bureau de la marque apple à côté dun Model S de Tesla

Vous connaissez tous Apple et Tesla, valeurs cotées sur le Nasdaq. Ces entreprises sont le symbole de la croissance et de la vigueur exponentielle des Big tech sur les marchés financiers. Populaires, mais jugées hors de prix, les valorisations de ces deux géants titillaient des sommets : plus de 500 $ pour Apple, et près de 2220 $ pour Tesla. A grand renfort de communication, les deux techs ont procédé lundi 31 août, à un « stock split », qui tend à rendre les valorisations de ces entreprises plus abordables.
EnBourse revient sur le principe du « Split » et s’attarde sur la nouvelle stratégie des entreprises qui vise à « diviser » pour mieux attirer les investisseurs !

Pourquoi un « stock split » pour Apple et Tesla ?

S’il n’y en pas fréquemment, les splits d’actions en bourse sont toutefois loin d’être inhabituelles. Ils concernent en général des valeurs qui ont connu une forte et rapide hausse. Cet été, cette opération a concerné la pépite Tesla et le géant Apple.

Á lire aussi : Qu’est qu’un split ? Et quel impact a-t-il sur un graphique ?

  • Tesla

    L’action a ainsi vu son cours quintupler depuis le début d’année, générant une hausse de plus de 415%, et flirtant avec les 2 300 $.
    L’entreprise a ainsi décidé de diviser la valeur nominale de ses actions par cinq, ce lundi 31 août à la bourse de New York.
    De 2213,4$ le 28 août dernier, l’action Tesla a vu son prix réajusté à 455,66 $ le lundi matin 31 août.

Analyse graphique de l'action Tesla Motors Inc depuis le 1er janvier 2020

Cotation de l’action Tesla Motors Inc, en UT Daily, entre le 1er janvier et le 28 août 2020 (dernier jour avant le split).
On observe une explosion du prix, malgré des plus bas observés au plus fort de la crise sanitaire (~350 $). Flirtant avec les 2 300 $ fin août, l’action s’est valorisée de près de 420 % depuis le 1er janvier !

Á lire aussi : Acheter l’action TESLA sous les 1 500$ : Aubaine ou danger ?

  • Apple
    L’entreprise à la pomme exerce le cinquième split de son histoire (après 1987, 2000,2005 et 2014).
    Cette fois-ci, pour chaque action Apple détenue avant le split, les investisseurs ont reçu trois titres supplémentaires pour une action déjà en portefeuille (soit 4 titres au total).
    Clôturant juste sous les 500 $ le 28 août, l’action valait 124,81 $ à l’ouverture le lundi suivant.
Analyse graphique de l'action Apple Inc depuis le 1er janvier 2020

Cotation de l’action Apple Inc, en UT Daily, entre le 1er janvier et le 28 août 2020 (dernier jour avant le split).
On observe une très belle progression du prix, malgré des plus bas observés au plus fort de la crise sanitaire (~212 $). Flirtant avec les 500$ fin août, l’action s’est valorisée de près de 72% depuis le 1er janvier

Á noter que certains économistes se sont penchés sur la valorisation d’Apple, si aucun split n’avait été décidé.
L’action trônerait aujourd’hui à 27.956,88 dollars, ceci à capitalisation strictement identique !
Un prix absolument inabordable !

Retour sur l’intérêt de l’opération « prix abordable » : capter les investisseurs particuliers !

Bien entendu, les actionnaires de Tesla et Apple ont la garantie de conserver la valeur de leur portefeuille pré-split.
Mais l’idée des deux géants est de rendre le prix de leurs actions moins dissuasives et d’attirer ainsi davantage d’investisseurs particuliers.

La division de la valeur nominale d’une action la rend mécaniquement plus accessible aux investisseurs particuliers. Ainsi, des personnes qui disposaient de fonds limités et qui ne pouvaient pas accéder à ces titres précédemment, pourront désormais investir.

Analyse graphique comparative des actions Apple Inc & Tesla Motors Inc

Analyse graphique parallèle des actions Apple Inc & Tesla Motors Inc, en UT daily, durant l’été 2020.
On observe très distinctement la bougie haussière, méchée, qui indique un plus haut correspondant au prix arrêté le 28 août, juste avant le « stock split », et la valorisation actuelle, correspondant au corps plein de la bougie.
Pour Apple, le cours a été divisé par 4, pour Tesla, par 5.

Et ces dernières années, dans la foulée de « splits » opérés par des entreprises américaines comme Google/Alphabet, ou encore Mastercard ou Visa, les analystes ont observé que les volumes de trading de la part d’investisseurs particuliers avaient triplé.
Les investisseurs particuliers utilisent donc les splits d’actions comme des opportunités d’investissement sur des titres populaires, qui étaient devenus trop chers avant leur fractionnement.

Et la montée en puissance de l’influence des investisseurs particuliers sur les marchés n’est plus à démontrer.
En effet, les confinements liés à la pandémie et la forte volatilité qui en a découlé sur les marchés financiers, ont laissé envisager la possibilité de faire des gains rapides et spectaculaires.
Ces nombreux « nouveaux investisseurs » en herbe, se tournent vers le trading en ligne pour tenter de générer un revenu, et cela, les dirigeants de Tesla et d’Apple l’ont bien compris…

Du point de vue des entreprises : une stratégie bien rodée pour booster les cours

Apple et Tesla pourraient profiter du « stock split » qui élargit en théorie le volume potentiel de leurs acheteurs.
Et historiquement, c’est d’ailleurs ce que les analystes Wall Street observe : « en moyenne, l’opération des grandes sociétés cotées de New York ont profité d’une valorisation moyenne de leurs cours de 33% dans les douze mois suivants ».

Et les titres Apple et Tesla dérogent pas à la tendance.
Leur valorisation explose depuis que les marchés d’actions ont effacé les pertes initiales liées aux mesures de confinement en mars, et ont encore augmenté leurs gains depuis l’annonce de leur fractionnement.

Ainsi, ce lundi 31 août :

  • Apple qui a déjà gagné près de 30% depuis l’annonce, fin juillet, de la division de son action par quatre, engrangeait 3,39% à la clôture.
  • De son côté, Tesla, qui a grimpé de plus de 60% depuis l’annonce, mi-août, de son fractionnement par cinq, clôture en hausse de plus de 12,57%. Son éligibilité à une indexation au sein du S&P500 favorisant très certainement cette poursuite de progression.

En conclusion

Euphorie, avidité, performances des big tech par rapport à d’autres secteurs…
Jusqu’où cette hausse peut-elle se poursuivre ?
Existe-t-il des risques sur de telles valorisations dans un contexte de crise économique inédit ?

Le dicton prévient que les arbres ne montent pas jusqu’au ciel, et vous, êtes-vous devenu actionnaire de tesla ou d’Apple après le split ?
N’hésitez pas à poster vos commentaires ci-dessous !

Pour aller plus loin : De Tesla à Space X, qui arrêtera Elon Musk ?

Clémence,
Rédactrice financière pour EnBourse

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE
DERNIÈRE FORMATION