Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Qu’est qu’un split ? Et quel impact a-t-il sur un graphique ?

11 septembre 2015 / Sylvain March / Dernière mise à jour : 28 août 2020 Profil d'une pomme tranchée en rondelles

Sur les marchés boursiers, il arrive que certaines entreprises décident de « splitter » leurs actions.
EnBourse vous propose de comprendre en quoi consiste exactement le mécanisme du « split » ; et d’appréhender ses effets sur un graphique de prix.

Qu’est-ce qu’un split et quel est son objectif ?

Un « split », que l’on pourrait traduire de l’anglais par « séparation », est une opération boursière qui consiste à diviser le prix du nominal d’une action d’une entreprise par un certain nombre. Cela provoque mécaniquement une division par ce nombre de la valeur du titre.

A titre d’exemple (voir graphique ci-dessous), si une société décide de diviser son nominal par 5, cela va lui permettre de multiplier son nombre total d’action par 5 et de réduire la valeur de l’action par 5.

Split - division d'une action par 5

Illustration d’un split sur une action valorisée 1 000 $. Avant l’opération, vous déteniez une action pour un prix de revient égal à 1 000 $. Après le split, vous détiendrez 5 actions de 200 $ représentant votre investissement initial de 1000 $

Mais pourquoi une entreprise décide-t-elle à un moment ou à un autre de splitter ses actions ?
Vous allez comprendre, c’est très simple…

Vous ne serez pas surpris de lire qu’une entreprises attractive, qui innove et accroît ses bénéfices, attire des investisseurs. De façon mécanique, le cours de son action va peu à peu augmenter . Arrive un moment, où le prix atteint par la société devient si élevé, que seuls les investisseurs disposant d’un capital important peuvent acheter des titres.

Pour la société émettrice, cela constitue une sorte de « blocage » : les petits investisseurs ne peuvent plus acheter de titres (le blocage peut-être psychologique en raison d’un prix trop élevé), et donc, n’apportent plus « d’eau au moulin ».
Bien sûr, il reste les gros investisseurs, mais comme ils sont moins nombreux, le capital de l’entreprise augmente moins vite, ce qui entraîne un ralentissement de ses investissements, de sa croissance, etc…

Il est important de bien comprendre que le split n’a rien à voir avec la valeur ou les fondamentaux de l’entreprise..

L’idée qui se cache derrière le split est de permettre à nouveau aux petits investisseurs d’acheter des actions pour créer une dynamique d’animation.
Ces derniers assurant souvent la liquidité des titres, car ils sont très présent en termes de transactions.

Mais pour cela, il faut réduire le cours de bourse de l’action en question.
Et le seul moyen possible dans ce cas, est de procéder à une division nominale.

Quels sont les effets d’un split sur un graphique de prix ?

Sur un graphique, le split se répercute en deux temps :

  • L’effet immédiat :
  • *Lorsqu’une compagnie décide de splitter son titre, le jour J, on peut observer un immense gap baissier sur le graphique.
    *Ce gap n’est en fait qu’un effet mécanique et ne représente en rien le désintérêt des investisseurs, ou un krach éventuel.
    Mais le prix de l’action étant divisé par 2, 5, 7… il est normal d’observer une « chute » du cours.

  • Le lendemain :
  • *Lorsque vous ouvrez le graphique le lendemain, l’historique a été automatiquement réajusté.
    Toutes les cotations d’avant le split ont-elles aussi été divisées. Le graphique revient à la normale, comme si rien ne s’était passé.

L’exemple pratique d’Apple de juin 2014, reste valable pour toutes les opérations du même type qui se sont produites depuis.

Graphique d'apple au lendemain du split du 02juin2014

Cotation du titre Apple illustrant l’impact du split du 02 juin 2014

Le split annoncé début 2014 a eu lieu en juin : le cours de l’action Apple est ainsi passé de 633 $ à 90 $.
Dès le lendemain, l’opération était invisible sur le graphique en dehors du changement de la cotation à droite.

Rien à perdre, tout à gagner

Á présent, vous vous demandez certainement comment se répercute l’effet d’un split sur votre portefeuille

Supposons que vous aviez 100 actions Apple à 633 $ en amont du split. Vous détiendrez ainsi après l’opération 700 actions à 90 $ !

La valorisation de votre portefeuille reste la même, sauf que vous détenez désormais bien plus d’actions.

Comme le prix redevient « psychologiquement » abordable, les petits investisseurs seront à nouveau en mesure d’acheter des titres.
Il y a du coup de fortes chances que la cotation augmente à nouveau, et que votre gain potentiel par rapport à votre prix de revient s’accroisse.

Et parallèlement, l’entreprise continuera à se développer et à verser des dividendes, que vous percevrez désormais non plus sur 100 titres, mais sur 700…

Avez vous déjà vu le nombre de vos actions augmenter sous l’effet d’un split ?
Êtes-vous concerné par les split de Tesla et d’Apple qui vont avoir lieu fin août 2020 prochain ?

N’hésitez pas à donner vos avis dans les commentaires en-dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March, Trader indépendant, et formateur pour mieux investir EnBourse

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE
DERNIÈRE FORMATION