Spread variable : une bonne solution pour augmenter ses profits

Spread variable : une bonne solution pour augmenter ses profits Le spread fixe a un côté rassurant pour certains traders : la commission est toujours la même. Mais cet avantage est aussi son plus gros défaut.
En revanche, si vous optez pour le spread variable, vous avez une chance de faire un peu plus de profits à certains moments, et voici comment…




Trader au bon moment avec le spread variable :

Contrairement à ceux que craignent les traders débutants, le spread variable ne varie pas énormément, n’importe quand.

Exemple sur Oanda :

Spread variable Oanda

Le spread peut varier entre 1,5 et 1,2 sur l’Eur/Usd, mais n’ira pas plus loin pendant plusieurs heures.
Par contre, à certains moments, il peut doubler, voire tripler.

Et en connaissant les moments où le spread risque effectivement d’augmenter à un tel niveau, vous éviterez à coup sûr de vous faire piéger.

Quels sont ces moments ? Facile…

Le dimanche soir : le spread est toujours plus important le dimanche soir. Tous les investisseurs ne sont pas encore sur le marché et il y a moins de liquidité. La commission du courtier est donc plus élevée.
C’est l’une des raisons pour lesquelles il est préférable d’attendre le lundi matin pour commencer à trader.

Les news : quand une news tombe, le spread peut s’envoler. Mais vous savez déjà que vous ne devez pas trader pendant les news. Donc là encore, pas de risque pour vous.

Les moments de forte volatilité : même sans nouvelle économique, il peut y avoir quelques moments de forte volatilité.
C’est le cas par exemple sur les valeurs qui manquent de liquidités notamment, certaines paires de devises exotiques.
Le spread de ces paires est déjà élevé, mais il peut l’être encore plus. Donc à éviter également.

Spread variable, money management et profits :

Maintenant que vous savez quels sont les moments à éviter avec le spread variable, passons aux choses sérieuses : selon la stratégie que vous utilisez, le spread variable pourra vous permettre de faire un peu plus de profits.

Pourquoi ? Parce que s’il y a des moments où le spread augmente, il y a aussi des moments où il est beaucoup plus faible que chez les courtiers proposant un spread fixe.
Et là, ça peut varier du simple au double et passer de 3 pips fixes sur l’Eur/Usd à 1 pip (voire moins selon le courtier) pour un spread variable.

C’est-à-dire que si vous tradez au bon moment, vous pouvez gagner (ou en tout cas ne pas perdre, ce qui revient au même) 2 pips par position !
Si vous passez 10 trades par jour, ce sont donc 20 pips d’économisés. En fonction de la taille de vos positions, cela peut faire une grosse différence dans votre capital.

Vous pensez toujours que le spread fixe est plus pratique ?

Quelle stratégie fonctionne le mieux avec le spread variable ?

À partir du moment où vous tradez très activement, le spread variable peut être avantageux.

Mais il va de soi que plus vous ouvrez de positions dans une période de temps donnée et plus ça devient une nécessité.
C’est pourquoi je vous conseille fortement de choisir un courtier qui vous propose un spread variable si vous faites du scalping.

Si vous avez suivi Scalpeur Pro, vous savez que vous pouvez vous retrouver à ouvrir et fermer un très grand nombre de positions en une session, si le marché vous le permet.

Et si vous pouvez payer moins de commissions pour tous ces trades, pourquoi vous priver ?
N’oubliez jamais que votre objectif est de gagner de l’argent, pas d’enrichir inutilement votre courtier.

Utilisez-vous le spread variable ?
N’hésitez pas à donner vos avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant et Formateur pour mieux investir en bourse.