Spread fixe et spread variable

Spread fixe et spread variable

Maintenant que vous savez ce qu’est le spread et à quoi il sert, je vais pour expliquer la différence entre le spread fixe et le spread variable.
L’un vaut-il mieux que l’autre ? Explications :






Spread fixe et spread variable

Le spread est représenté par la différence de cotation entre deux devises:quand il s’agit d’un spread fixe, cette différence reste toujours la même.
Vous pouvez ouvrir vos positions le soir, le matin, ou en plein volatilité (là, il vaut mieux éviter, évidemment, mais c’est un exemple…), le spread fera toujours du même nombre de pips.
Par exemple, si vous avez un spread de 2 pips sur l’Eur/Usd, vous paierez toujours 2 pips, quel que soit le moment où vous tradez.

Par contre, le spread variable est (vous allez être surpris)…variable.
Cela signifie que le matin, il peut être à 2 pips, en pleine annonce économique, il peut monter à 5 (et même beaucoup plus selon les paires), puis il redescend à 3 dans l’après-midi, etc.
Les brokers qui ont l’habitude de faire varier les spreads à certains moment clé de la journée proposent généralement des spread très faible le reste du temps.
C’est leur façon de « compenser » les traders.

Faut-il pour autant fuir les brokers qui appliquent des spread variables ? Pas forcément, puisque ces variations n’interviennent pas au hasard, mais à certains moments, donc si vous les connaissez, vous n’avez plus qu’à les éviter. Si vous ne le faites pas, vous ne pourrez plus respecter convenablement votre money management.
En revanche, si vous contournez ces périodes, vous pourrez bénéficier le reste du temps,de spreads plus intéressants que chez les autres brokers.

À quels moments le spread risque de varier le plus ?

Plusieurs facteurs peuvent influencer plus ou moins le montant du spread :

La volatilité : les moments ayant le plus de volatilités sont propices aux variations du spread qui peuvent facilement gagner des pips supplémentaires

La liquidité : les paires de devises les moins « populaires » auprès des traders ont déjà un spread plus important en temps normal, comparées à l’Eur/Usd, par exemple. Donc elles sont aussi particulièrement sensibles aux variations du spread

Les annonces économiques : même avec un spread fixe, les annonces sont de très mauvais moments pour ouvrir une position. Il est donc évident qu’en cas de spread variable, il faut éviter encore plus ces moments de volatilité extrême

Le principal problème du spread variable, c’est qu’il peut avoir un impact très important sur votre plan de money management.
Prévoir de payer 3 pips à votre broker, ce n’est évidemment pas la même chose que d’en payer 10, surtout quand il s’agit de lots. Il faut donc être particulièrement prudent.

Donc si vous savez éviter les mauvais moments, le spread variable peut être intéressant lorsque les conditions du marché sont « normales ». Cependant, il est vrai que le spread fixe peut sembler beaucoup plus rassurant dans la mesure où vous savez toujours exactement ce que vous payez à votre broker.
Pourtant, vous éviterez de la même manière les moments de trop grandes volatilité. Si vous restez raisonnable, et que vous ne tradez pas au mauvais moment, vous n’avez donc aucune raison de craindre les spreads variables.

spread fixe et spread variable

Et vous ? Votre broker applique-t-il des spreads fixes ou des spreads variables ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.