Qu’est-ce que la volatilité sur un cours de bourse ?

Qu’est-ce que la volatilité sur un cours de bourse ?

Je vous ai souvent mis en garde sur le fait de prendre position sur des actifs trop volatils, ou au contraire trop peu.
Revenons un peu plus en détail sur ce qu’est vraiment la volatilité sur un cours de bourse et comment vous pouvez éventuellement l’utiliser à votre avantage…







La volatilité est d’abord une question d’offre et de demande :

D’après Wikipédia : « La volatilité est l’ampleur des variations du cours d’un actif financier. »

Cette définition ne peut être plus exacte…
Comme vous le savez sûrement déjà, un cours de bourse n’avance jamais en ligne droite : il évolue en créant des suites de vagues (qui créent les creux et les sommets).

Ces vagues sont l’expression de la lutte qu’il existe entre les acheteurs et les vendeurs sur le marché, qu’on appelle couramment les bulls et les bears.
Le fait qu’à un moment donné il y ait plus d’acheteurs que de vendeurs (ou l’inverse) poussera alors le prix d’un actif à la hausse ou à la baisse, et plus les transactions seront nombreuses, plus l’ampleur du mouvement sera importante.

Exemple sur l’EUR/USD en H1 :

La volatilité sur un cours de bourse
Les périodes de fortes et de faibles volatilités s’alternent pour donner le cours de l’actif.

Risque et volatilité :

Il faut donc qu’il y ait un minimum de variations sur son cours, pour pouvoir se positionner, et générer des profits à la hausse ou à la baisse.

Vous pourriez alors penser que plus l’ampleur de vagues est élevée et plus vous pouvez potentiellement gagner d’argent. Mais cela ne fonctionne pas comme ça.
Vous devez être conscient que la volatilité est indissociable du risque. Ce n’est pas parce qu’un actif est très volatil que vous ferez plus d’argent, au contraire…

Les mouvements sont amples, mais ils sont aussi très violents et surtout imprévisibles. L’incertitude est alors de mise et même si vous avez de la chance un ou deux fois, vous finirez forcément par vous planter. Et vous pourriez bien perdre tout ce que vous aviez gagné.

Faut-il alors choisir une valeur peu volatil ? Non plus.

Les mouvements sont plats, le cours manque d’une direction bien définie et semble avancer en ligne droite (à ne pas confondre avec une évolution en range). Impossible de générer des profits et dans ce cas, vous risquez surtout de perdre du temps et donc, de l’argent.

Si vous voulez gagner de l’argent, vous devez donc chercher des courbes de prix qui ont une volatilité moyenne, pour un risque modéré.

Quand et comment tirer avantage de la volatilité ?

Avant de vouloir tirer parti de la volatilité d’un cours, vous devez revenir aux bases.
Par exemple, vous pouvez commencer par une petite piqûre de rappel sur ce que sont l’offre et la demande.

Ensuite, apprenez à différencier la bonne volatilité de la mauvaise.
Souvenez-vous également que pour faire de l’argent en bourse, vous devez commencer par sélectionner les bons actifs pour ne choisir que ceux qui évoluent proprement : pas de volatilité extrême et continue, ou au contraire, de manque total de volatilité, etc.

Enfin, malgré toutes vos précautions, il y aura toujours des moments où même les valeurs les plus « propres » auront des pics de volatilité. Cela peut être au moment d’une news économique pour le Forex, ou d’une annonce pour les actions.
Quoi qu’il en soit, évitez de vous positionner à ce moment-là et laisser passer l’orage.

Une fois que tout sera à nouveau devenu « normal », vous pourrez enfin agir pertinemment et gagner de l’argent…

Avez-vous déjà tradé sur des actifs à la très forte volatilité ?
N’hésitez pas à donner vos avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.