Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Rachat de TikTok par Microsoft : 2 scénarios possibles en bourse

7 août 2020 / Arnaud - Rédacteur EnBourse Microsoft rachat tiktok

L’offre de Microsoft sur TikTok est l’une des offres les plus intrigantes du moment dans le domaine des technologies, mais pour les investisseurs, cette courtoisie inhabituelle pourrait s’avérer délicate. Les analystes s’interrogent sur les conséquences d’une acquisition de TikTok pour les actions de Microsoft et sur la manière de naviguer dans ces eaux troubles. EnBourse revient sur cette possible acquisition sur fonds de guerre commerciale avec la Chine.

Microsoft proche d’un rachat de TikTok ?

Les actions de Microsoft ont grimpé en flèche lorsque la nouvelle des négociations de rachat est apparue à la fin de la semaine dernière.

La cible de ce rachat serait l’application mobile de partage de vidéos et de réseautage social dénommée TikTok.

Toutefois, les actions de Microsoft se sont repliées mardi en raison des tensions politiques croissantes entourant l’opération.

Lundi dernier, le président Trump a déclaré aux journalistes que les États-Unis interdiraient TikTok le 15 septembre si un acheteur américain ne l’avait pas racheté d’ici là.

Les responsables chinois ont condamné l’intervention de Trump. Les actions de Microsoft ont été à peu près stables dans la négociation de mercredi.

Malgré le drame politique, les investisseurs devraient rester concentrés sur ce que TikTok apporte dans ce deal : une base d’utilisateurs importante, croissante et très engagée.

Elle regroupe près de 800 millions d’utilisateurs et une base de données très importante.

A lire aussi : EUR/USD : le dollar sous pression, jusqu’où l’euro peut-il monter ?

Lors de cet éventuel rachat, entre autres mesures, Microsoft garantirait que toutes les données privées des utilisateurs américains de TikTok seront transférées et resteront aux États-Unis.

Dans la mesure où ces données sont actuellement stockées ou sauvegardées en dehors des États-Unis, Microsoft veillerait à ce que ces données soient supprimées des serveurs situés en dehors du pays après leur transfert.

Réseaux sociaux

Un rachat de TikTok permettrait à Microsoft de renforcer son positionnement sur les réseaux sociaux pour concurrencer Facebook ou encore Google.

Microsoft n’a pas donné de détails sur la taille potentielle de l’opération, mais un rapport de CNBC l’a évaluée entre 10 et 30 milliards de dollars.

Microsoft est l’une des rares entreprises qui peuvent se permettre une opération d’une telle envergure, et aurait accepté de transférer la base de données de TikTok de Chine aux États-Unis dans un délai d’un an si l’accord est conclu.

Une bonne opération pour Microsoft ?

Les investisseurs semblent apprécier l’accord, bien qu’il ne se traduise probablement pas par des avantages immédiats pour le chiffre d’affaires du géant de la technologie.

L’année dernière, les revenus de TikTok ont été estimés entre 200 et 300 millions de dollars dans le monde entier – une goutte d’eau dans la mer selon les normes de la Big Tech – et ses activités publicitaires sont encore naissantes.

Néanmoins, les analystes de Microsoft voient des avantages à long terme à posséder un réseau social populaire. De tels actifs sont rares et très difficiles à construire à partir de zéro.

À terme, un actif comme TikTok pourrait offrir quelques avantages : d’abord, donner à Microsoft l’accès à une jeune génération d’utilisateurs.

D’autres mesures pourraient consister à fusionner les activités publicitaires de TikTok avec celles de Bing, ou à intégrer la vidéo sociale dans ses activités de jeux. Microsoft pourrait également transférer la charge de travail de TikTok dans le Cloud Azure.

Un rachat de TikTok pourrait déplacer l’attention des investisseurs vers le potentiel inexploité des activités de Microsoft dans le secteur des biens de consommation, et faire tendre sa valorisation vers les 2 000 milliards de dollars.

Cours Microsoft

Cours de l’action Microsoft du 01 janvier 2020 au 06 août 2020 (UT daily). L’action Microsoft a rebondi fortement pour dépasser sensiblement son niveau d’avant-crise.

La capitalisation boursière de Microsoft s’élève aujourd’hui à environ 1 600 milliards de dollars, à la suite d’un spectaculaire rebond post-crise dans le sillage des big tech du Nasdaq.

Concurrencer Facebook et Google : une stratégie intéressante pour les investisseurs ?

Bien que l’opération ne soit pas garantie, un achat de TikTok serait une aubaine pour les actions de Microsoft en raison des avantages potentiels pour Microsoft en matière de consommation. Un accord qui permettrait aussi à TikTok de se développer encore plus rapidement.

A lire aussi : Acheter l’action Tesla sous les 1 500$ : Aubaine ou danger ?

De même, il y a des risques – et des opportunités – si l’accord devait échouer avant la date limite du 15 septembre. Réagissant à la possibilité d’une interdiction, certains TikTokers très en vue ont déclaré qu’ils allaient poursuivre leurs activités sur des plateformes alternatives.

D’autres ont fait circuler une pétition demandant à Trump de maintenir la plateforme en vie.

En outre, si l’accord échoue, Facebook pourrait en bénéficier. En effet, nous pouvons déjà voir certains des utilisateurs de TikTok passer à Instagram ou Facebook.

Cela dit, l’acquisition pourrait elle aussi comporter certains risques. La plupart des entreprises de médias sociaux recueillent des données sur les utilisateurs, établissent des profils et les utilisent pour mieux cibler les annonces.

Les préoccupations croissantes en matière de protection de la vie privée ont accru la surveillance réglementaire autour d’entreprises telles que Facebook et Google.

Microsoft devrait s’attaquer à ces problèmes s’il souhaite poursuivre et profiter à terme de ce pari majeur dans les médias sociaux et l’espace publicitaire.

Pour aller plus loin :
Réunion de l’OPEP : faut-il acheter des actions Total ?

Arnaud,
Rédacteur financier pour EnBourse

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE
DERNIÈRE FORMATION

Démarrage du Black Friday -40% dans :