Quels sont les actifs les plus rentables :

Quels sont les actifs les plus rentables : Actions, CFD, ETF, Paires de devises, etc. il y a tellement de types d’actifs qu’on peut se demander si certains sont plus rentables que d’autres.
Mais en réalité, c’est un peu plus compliqué que ça : vous allez voir pourquoi…




Ne cherchez pas à comparer les actifs entre eux :

Ce que je vais vous dire maintenant va peut-être sembler évident à certains d’entre vous, mais je préfère vous le rappeler : n’essayez pas de comparer les différents actifs entre eux.

Les actifs ne sont pas tous de même nature et donc, ils ne fonctionnent pas de la même façon.

Ils ne sont pas en soi rentables ou non, et ils ont tous leur particularité que vous devez connaître.
Par exemple, les frais seront plus élevés pour certains que pour d’autres et vous aurez besoin de plus de capital de départ pour qu’ils ne grignotent pas vos profits. C’est le cas notamment des CFD sur actions.

D’autres ne sont pas faits pour le long terme à cause du principe de retour à la moyenne, comme les paires de devises.

D’autres encore, en plus de frais élevés, demande la plus grandes prudence au moment de la sélection des valeurs : 2 actions différentes peuvent avoir une rentabilité très différente.

Et pourtant, il s’agit bien du même type d’actif !

Ce qui a vraiment une influence sur votre rentabilité :

Si vous comparez une action et une paire de devises pour savoir ce qui est le plus rentable, c’est comme si vous vouliez comparer un cochon et un saumon pour savoir lequel des deux aura meilleur goût.

En cuisine, le goût du résultat final va dépendre de plein de choses : de la manière dont c’est cuisiné, de la qualité de la matière première, de l’expérience du cuisinier, etc.
Et même si les produits utilisés sont d’excellente qualité, un mauvais cuisinier fera un mauvais plat.

En bourse, c’est un peu pareil. La rentabilité dépend aussi de beaucoup de choses et pas seulement du type d’actif.
Un trader efficace peut tirer une bonne rentabilité, quel que soit l’actif choisi.

Pourquoi ? Parce qu’il ne choisit pas un actif pour sa rentabilité supposée ou espérée. Il choisit un actif parce qu’il s’adapte :

À l’horizon de temps qu’il a choisi : court, moyen ou long terme

À son capital de départ : plus le capital est faible, plus il devra se tourner vers des actifs peu gourmands en frais

À son expérience

Si vous cherchez à avoir une bonne rentabilité, vous devez vous aussi adapter le type d’actif que vous choisissez en fonction de la situation.

Par exemple, imaginons que vous souhaitez construire un portefeuille rentier : pour ça, vous allez d’abord vous tourner vers les actions, voire pourquoi pas, vers des paniers d’actions (ex : les ETF).

Mais rien ne vous empêche, en même temps, de créer un portefeuille moyen terme et/ou un portefeuille spéculatif.
Et à chaque portefeuille sa propre stratégie et donc son ou ses types d’actifs possibles.

Ensuite, selon votre profil, et le type de portefeuille que vous voulez privilégier, vous adapterez cette répartition.

Exemple pour quelqu’un qui préfère privilégier son portefeuille spéculatif (attention : il ne s’agit que d’un exemple, pas d’un conseil de répartition à prendre au pied de la lettre !) :

Répartition des actifs en fonction de la stratégie employée

Apprenez à choisir les bons actifs au bon moment :

Comme vous le voyez, c’est une fois de plus une question d’adaptation.

Votre rentabilité dépendra toujours de votre capacité à vous adapter et à être capable de choisir le bon actif, au bon moment.

À vous maintenant d’apprendre à connaître et à maîtriser différentes stratégies pour vous y aider.

Savez-vous adapter vos actifs à vos stratégies ?
N’hésitez pas à donner vos avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant et Formateur pour mieux investir en bourse.