Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Pour ou contre le day trading ?

14 mai 2014 / Sylvain March / Dernière mise à jour : 9 septembre 2020 Bull day trader

Alors que certains traders ne jurent que par l’investissement long terme, d’autres au contraire sont plutôt partisans du « day trading », que l’on nomme également « intraday ».
EnBourse vous présente les arguments en faveur de ce style de trading, et passe en revue ses avantages ainsi que ses inconvénients.

Les « Pour »

Si vous aimez trader, il faut quand même bien avouer que l’intraday est un type d’investissement particulièrement stimulant !

Prendre des positions le matin, afin de les clôturer en fin de journée ou le soir même, à la fermeture des marchés est en soi une situation confortable.
Cela donne la possibilité de s’épargner une sacrée pression psychologique, notamment la crainte qu’un gap nocturne vous fasse perdre une partie ou tout de votre capital pendant la nuit.

De plus, le day trading ne nécessite pas un capital aussi important que pour les autres types de trading.
Les positions s’ouvrent généralement sur des unités de temps beaucoup plus petites, du type H1 ou en-dessous.
Par conséquent, votre STOP sera placé beaucoup plus près de votre niveau d’ouverture, qu’il ne l’est sur un graphique en daily, par exemple.
Et les pertes, si votre position en génère, seront logiquement beaucoup plus faibles que sur les UT plus grandes.

A noter enfin, sur les marchés français et européens, que lorsque l’on est un adepte du day trading, le trader est exempté de la taxe sur les transactions financières – TTF, les titres étant détenus moins de 24 h.

Les « contre »

Mais cette méthode est aussi très exigeante.

Psychologiquement d’abord.
Si les pertes sont faibles, les gains sont aussi moindres comparativement aux autres types de trading.
Cela peut entraîner parfois les trader débutants en bourse à prendre davantage de risques pour faire plus de profit, et plus rapidement.

Afin d’y parvenir, ils ouvrent et ferment alors un très grand nombre de positions au cours d’une journée, ce qui finit par être totalement contre-productif sur le plus long-terme.

Si on déconseille généralement ce type de trading aux novices, ce n’est pas parce que cette pratique est plus difficile qu’une autre, mais c’est surtout parce qu’ils ne sont pas encore suffisamment disciplinés pour ce type de trading.

Il faut aussi disposer d’une certaine disponibilité.
Ici, pas question de seulement jeter un coup d’œil aux graphiques en rentrant de vos activités ou du travail le soir.

Si l’unité de temps est plus petite, les signaux (et faux signaux) d’entrées et de sorties se multiplient. Il faut donc être présent pour les gérer correctement, et c’est aussi pour cela qu’il faut réduire le nombre de valeurs à surveiller au même moment…

La solution ? S’adapter !

Si vous voulez pratiquer le day trading, pourquoi ne pas consacrer un portefeuille uniquement dédié à ce type d’investissement poue essayer, vous tester ?
Cela n’empêche en aucun cas de posséder un autre portefeuille, voire plusieurs, destiné à des trades dédiés à êtres tenus sur du moyen-long termes.

A lire aussi : La spéculation et l’investissement ne sont pas incompatibles.

Il faut savoir s’adapter au marché, et aux types d’instruments que vous trader. Rien ne vous oblige par exemple à clôturer une position gagnante, parce votre journée de trading est terminée, si bien entendu vous avez correctement protégé votre position…
Et de parfois, vous pourrez avoir de bonnes surprises…

Dernières recommandations

Il est donc inutile de défendre le day trading, ou bien de le condamner.

Toutefois, il faut bien être conscient de plusieurs éléments :

  • ce type de trading est psychologiquement très exigeant
  • il faut apprendre à limiter le nombre de trades dans une journée
  • il faut plus que jamais respecter son plan de trading et son money management
  • cette pratique n’est pas incompatible avec les autres types de trading, et vous pouvez les coordonner
  • il faut disposer de plusieurs heures par jour pour gérer vos positions

Une fois que ces notions seront assimilées, rien n’empêche le trader de se lancer en intraday, alors même qu’il est un fervent pratiquant de l’investissement moyen-long termes.

le day trading

Longue attente avant l’ouverture des marchés.
Mais en fonction des instruements que vous tradez, certains actifs cotent 24h/24h, 5 à 7 jours sur 7 !

Et vous ? Quel est votre type de trading ? Plutôt l’intra-day ?
Donnez votre avis dans les commentaires en-dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir EnBourse.

11 COMMENTAIRES

Trier par :
Trier par :
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
Bernard Chartrey
6 septembre 2014 18:27

bonjour Alain SAFFRAY

peux tu donner la suite ou en ess tu ?

merci

bonne journee

bernard

bonjour
sans chercher un robot
sur MT5 pour ONE CLICK je désirerais qu’en plus d’ouvrir une position sur achat ou vente instantanément il installe automatiquement un STOP LOSS de 20 pips et un TAKE PROFIT de 50 pips et aussi si possible que le STOP LOSS suive le profit en restant toujours a 20pips de sa progression
est ce possible
merci
bonne journée et bon WE
bernard

Alain Saffray
16 mai 2014 16:57

Alors pour ma part j’ai commencé le trading, sans méthodes ni money managent il y a trois ans.
Par chance, après une perte sur deux ans et demie de 50% de mon capital environ, j’ai récupéré de mes pertes entre novembre et février, et finalement j’ai même doublé mon capital de départ a ce moment la (il faut dire que mes positions étant très importante avec risque maximum, quand ça va dans mon sens ça rapporte).
Après les mois de mars/avril, j’ai reperdu 75% de mes gains et je me suis mis progressivement à la méthode de Sylvain et a d’autres aussi que je testes en parallèle.
Tout en apurant mes positions sur actions que je transforme progressivement en swing trading avec money management, je me suis mis à faire du day trading sur CFD depuis trois mois, en appliquant diverses méthodes et un money management strict.
Le résultat est que sur un compte demo, je m’en sors pas trop mal, avec un capital qui progresse lentement, en compte réel c’est la cata et j’enchaîne les trades perdants quoi que je fasse, a tel point que je me demande si mon broker ne joue pas un peu trop efficacement contre les positions de ses clients (j’ai déjà constaté des élargissement de spread ponctuel important pour aller toucher les stops, et parfois je me demande même si il n’y a pas de création de cotations.)

Je vais donc changer de broker pour aller chez IG market, et si les résultats ne sont pas meilleurs, je tenterai le day trading sur action.

Bref mon trading est en pleine mutation, passant progressivement d’un trading sans méthode et sans money management à un trading moins risqué avec protection du capital…

Je ferai un bilan de tout ça à la fin de l’année pour voir si je peux espérer arriver à en vivre a terme.

Alain Saffray
4 juin 2014 02:09

Pour mettre à jour ce que je disait il y a trois semaines:

j’ai donc étudier els méthode de Sylvain (Trader Pro / AT pro / Rentier Pro) puis j’ai testé un peu rapidement la méthode d’entrée AT pro sans bon résultats, je suis passé à une autre méthode, sans plus de résultats, puis j’ai repris l’étude complète de AT Pro dans le but de me préparer à Dark Trader que j’ai étudié.
Le premier jour de test en démo , j’ai eu 100% de réussite avec la méthode d’entrée AT Pro (3 trades sur trois en gain) suivait de ensuite de trois jours de trades 100% perdant..
Bon comme il était claire que quelque chose n’allait pas, j’ai reprit de nouveau l’étude de AT Pro , sans voir ce qui m’avait écharpé au juste.
Finalement j’ai passé une semaine depuis à m’entrainer de façon intensive avec MT4 et el module de test de stratégie, non pas que je test des stratégie automatique avec mais je m’en sert pour « rejouer’ les cours en accéléré, sans voir les barres future, comme en réel , sauf que 5mn passent en 5s, ce qui permet en quelques heures de faire plus d’une journée de 24h de trading.
Chaque fois que mon taux de réussite tombait en dessous de ce qu’est sensé donner la méthode, j’arrêtait de trader et analysé mes trades passait, pour essayer de voir ou ‘avais pu faire une erreur, ce que j’aurai pu faire mieux, ce que j’avais raté.
Des que je pensais avoir trouvé la raison des mes échec, je recommençait la session, certes en me rappelant des variation du cours, mais du coup je faisais de meilleurs choix.
Chaque fois que mon taux de réussite baissait, je recommençait le processus d’analyse.
Au final j’ai appris a devenir de plus en plus sélectif sur mes points d’entrée, ne prenant plus que 6 à 8 trades en 5mn sur une période d e24h…, et aussi a bien réagir en fonction des changement brusque du marché, comme un monté ou descente vertical des cours, une augmentation brusque de la volatilité etc.
Au final, cela fait trois jours que j’ai des résultats tout a fait étonnant en démo, tout en rejouant des période de cotation que je ne connait pas.
Du coup, demain je passe ne trade réel, car il me semble que je suis prêt, j’espère juste ne pas m’ennuyé car le trading en 5mn en temps réel va me paraitre bien ment maintenant en comparaison de mes sessions d’entrainement 🙂
D’ici quelques temps, je posterai un massage pour dire si j’arrive a reproduire des taux de réussites correctes en réel.
Pour ceux qui doutes, courage, l’entrainement et l’analyse peu vous montrer le chemin du succès. 🙂
Alain Saffray

Alain Saffray
6 juin 2014 20:48

Comme indiqué dans mon message précédent, je suis passé au trade réel Mercredi dernier, avec une petite « cartouche » de 1000€ avec comme broker IG Markets. J’ai tout de suite laissé tombé leur site web que je n’aime pas et suis passé sur ProRealTime que je connais bien pour l’utiliser sur les actions depuis deux ans environ, et avec le passage d’ordre intégré, c’est que du bonheur.. Pour résumé jour par jour: – Mercredi: trois trades sur trois en échecs, ça commence mal…, méthode d’entrée AT Pro. J’étudie ce que j’ai fait, me rends compte d’une bourde énorme lors du premier trade (hors méthode du coup), le suivant semble correcte mais a fini assez vite en perte, j’ai ensuite raté un signal pourtant évident qui aurait donnée un gros gain. Puis en fin de journée j’ai pris un dernier trade qui fut de nouveau en échec, mais parce que j’ai eu l’occasion de la passé sur l’échelle de temps supérieur (de 5mn à 1h), sauf qu’au final le prix s’est retourné vers mon stop (pour ensuite faire une hausse spectaculaire (grrr !!)), donc ici, ce n’est pas un échec de la méthode, je suis à break-even. L’étude de mes trades me font prendre conscience d’une erreur que je fais encore sur mes tracés de droites, et que je n’avais pas encore identifié. Bilan de fin de journée: 979€, 21€ de perte, ce n’est pas trop grave pour le moment. – Jeudi: trois trades réussis sur trois, au niveau méthode tout était bon, par contre je me suis un peu emmêlé les pinceaux entre le passage d’ordres graphiques de PRT et aussi la taille des Lots de mon broker que je découvre au fur et a mesure (d’ou une entrée correct au niveau AT Pro sur Nasdaq 100 mais avec un risque = à mon capital, ouche !!! du coup malgré l’entrée correcte, je suis sortie tout de suite et j’ai pris une petite perte car je n’avais pas encore gagné assez pour payer le spread. Le cours ensuite à progressé dans mon sens, si j’étais resté, j’aurai double mon capital sur ce coup, mais bon c’est trop risqué, et je ne tiens pas à simuler des options binaires avec les CFD 🙂 les deux autres trade était gagnant, même si sur un je me suis débrouillé pour entrée deux stops superposés graphiquement, du coup quand je suis sortis sur signal en gain, un stop de trop à été déclenché à m’a fait entrée en position, re-sortie en catastrophe… Au final AT Pro m’a donné 3 signaux gagnants sur trois aujourd’hui et malgré les bourdes, la journée finie en petit gains: je passe de 979 à 990€. – Vendredi: deux Trade gagnants sur 2, mes gains auraient pu être plus important si j’avais d’avantage laissé courir les gains, je suis à chaque fois sortie trop tôt, sans attendre de signal, suite à mon échec sur le trade qui était en gain et que j’avais en gestion 1 heure. Bref, pour la suite,… Lire la suite »

bruno
15 mai 2014 18:44

Allez, je vais me faire l’avocat du diable : http://www.learntotradethemarket.com/forex-articles/why-i-hate-day-trading 🙂

En substance pour les impatients ou les anglophobes :
* La plupart des débutants perçoivent le (day-)trader comme le gars hyper-stressé avec 15 téléphones qui passe 3 ordres/seconde, ce qui les conduit le plus souvent à l’échec
* Les débutants devraient toujours par du swing en daily avant de rentrer « dans le détail » (approche top-down)
* Plus de trades = plus de commission pour le broker
* La chasse au stop est plus forte en intra-day
* Plus de faux-signaux en intra-day à cause du bruit généré par le trading haute-fréquence

Pour ma part, je n’ai pas la disponibilité nécessaire pour faire du daily. J’ai commencé en H4 et là je teste en D1 voir ce qui me correspond le mieux. A mon sens, un des intérêts à travailler en D1 pour un débutant est l’apprentissage de la patience. Les trades ouverts durent beaucoup plus longtemps et c’est parfois stressant de voir sur plusieurs jours le prix se rapprocher du stop ! Ca permet d’apprendre à ne pas clore un trade même si on n’y croit plus. De plus, en D1, j’ai l’impression d’être moins soumis aux aléas de la vie (disponibilité, stress, fatigue, etc.) qui affectent la qualité des trades, même en H4…

Bruno.

Thanh N.
15 mai 2014 17:12

Bonjour Sylvain,
Avec un capital modeste et tjs en phase d’apprentissage, j’adopte plutôt le day trading. Et j’avoue qu’à après 6 mois en démo et 2 mois en réel, mon résultat global est tjs dans le rouge.

A mon humble avis, une bonne méthodologie de trading est nécessaire mais pas suffisante pour avoir des bons résultats de manière régulière. Il me fallait plusieurs mois pour accepter que la stratégie de Sylvain est bonne mais n’est pas la méthode miracle en assurant 100% de trades positifs. Par exemple, quand j’applique la méthode à la lettre, mon trade est fermé par stop loss, donc je perds et je décourage un peu. Mais quand je sors plutôt avec une petite perte sans attendre le stop loss (car je pense que ça va encore toucher le stop loss), le marché s’explose juste après dans le bon sens, donc je perds aussi et je me sens mal en regardant la grande bougie, je vais sûrement prendre un autre trade sur un coup de tête et perdre encore et encore.

En analysant mes erreurs, je sais que la méthode de Sylvain peut donner des bons résultats réguliers car elle met la grande probabilité de gain à mon côté. Mais je n’arrive pas encore à en tirer profit par peur, par euphorie, par impatience, par illusion, etc. Il me faut m’entraîner beaucoup sur la psychologie et la discipline qui sont 2 facteurs décisifs en trading. Sylvain, je pense que ce serait génial si tu nous proposes un coaching ou une formation en psychologie de trading.

DEMBELE Bassirou
14 mai 2014 18:45

Bonjour,

J’ai commencé à m’entrainer, il y a 4 jours sur le site ABC Bourse avec un compte demo de 10 000 Euro, voici l’évolution de mon compte:

1er jour: 10 094 euro,
2ème jour:10 044 euro,
3ème jou:10 053 Euro.

Aujourd’hui, je me suis un peu découragé car j’ai remarqué que cette stratégie ne m’emmènera pas très loin et qu’il faudra continuer à lire plus pour adopter d’autres nouvelles stratégies.

QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE
DERNIÈRE FORMATION